FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Hashtag Ryan jongle entre eSport et études

Ryan Pessoa (L) and Shaun Springette of team Manchester City compete during the FIFA eClub World Cup 2019
© Getty Images
  • Hashtag Ryan revient sur ses débuts dans l’eSport
  • Il mène sa carrière et ses études de front
  • Une fois diplômé, il compte "passer à la vitesse supérieure"

La compétition ne représente évidemment qu’une petite partie de la vie d'un sportif professionnel. Les grands champions organisent leur emploi du temps de façon à maximiser leurs performances mais, en coulisses, ils doivent parfois gérer de nombreux obstacles.

Dans le cas de Ryan Pessoa (alias "Hashtag Ryan"), il s’agit de trouver le bon équilibre entre une année universitaire particulièrement chargée et le classement Xbox de FIFA 19, dont il occupe la 18ème place.

À 21 ans, comment allier de grandes ambitions en eSport et l’apprentissage des bases d’une future carrière de conseiller financier ? "C’est la question à mille euros", répond l’intéressé à FIFA.com. "Ce n’est pas évident car j’entre dans ma dernière année et il arrive que les examens tombent en même temps que les qualifications. Par exemple, j’ai participé à une compétition à Bucarest et, le jour de mon retour, je devais rendre un devoir et passer un examen. Je suis toujours partagé entre l’envie de m’entraîner et la nécessité d’étudier."

Son diplôme a beau être à portée de main, le joueur de Hashtag United n’a manifestement aucune intention de raccrocher sa manette et d’abandonner l’eSport dans un avenir proche. Bien au contraire. "Au début, la Xbox n’était qu'un simple passe-temps, mais j’ai eu la chance de faire de ma passion un métier."

"Je veux jouer à FIFA et évoluer au plus haut niveau le plus longtemps possible. Je pense que j’en ai les moyens. L’année prochaine, je pourrai me concentrer exclusivement sur FIFA et je compte bien passer à la vitesse supérieure", explique-t-il.

À en juger par ses performances, ses ambitions n’ont rien de démesurées. L’ancien numéro 1 mondial sur FIFA 18 est arrivé un peu par hasard dans le monde de la compétition, après avoir joué pour le plaisir pendant "un certain temps". Ses premiers coups d’essai se sont rapidement changés en coups de maître.

"Je ne savais même pas qu'il existait une scène compétitive", explique ce supporter d’Arsenal. "Un jour, j’ai participé à un mois de qualification. Il fallait terminer dans les cinq premiers pour valider son billet pour un tournoi à Munich et c’est ce que j’ai fait."

Habitué à dominer les débats dans le confort de son foyer, Ryan a soudain découvert, à sa grande surprise, qu’il faisait partie des meilleurs au monde. "J’ai toujours joué à FIFA et aucun de mes amis n’arrivait jamais à me battre. Je crois que je n’avais plus perdu depuis FIFA 13 ou 14. Ça fait long."

"En général, je les massacrais. J’avais même battu quelques pros en week-end league, mais ça ne m'avait pas particulièrement marqué, jusqu’à cette qualification pour le tournoi de Munich." Ses premiers objectifs sont plutôt modestes. "Je ne connaissais personne et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai dit aux autres concurrents que je voulais simplement marquer un but."

"Ils étaient tous habitués à ce type de compétition, alors je ne m’attendais pas à faire jeu égal avec eux... mais j’ai fini par remporter le tournoi ! C’était complètement fou. Dans la foulée, je me suis qualifié pour la Grande Finale de Londres en 2017. Et me voici, deux ans plus tard. Je suis toujours là, mais l’eSport a profondément changé ma vie."

Entretemps, Ryan a participé à deux éditions de la FIFA eClub World Cup, la dernière fois dans le cadre d’un prêt à Manchester City. Il s’est également fait remarquer lors de la FUT Champions Cup à Barcelone, l’année dernière. À chaque fois, il s’est hissé en quarts de finale. Il semble désormais bien parti pour atteindre les playoffs pour la Grande Finale.

Depuis le début de sa carrière, "Hashtag Ryan" a dû apprendre à partager son temps entre FIFA et ses études. Libéré de ses obligations universitaires, il pourrait enfin donner la pleine mesure de son talent avec la sortie de FIFA 20.

Team Manchester City Ryan Pessoa (C) and Shaun Springette and Team FutbolistSezer Sabriev and Ismail Can Yerinde (R) walk out during the FIFA eClub World Cup 2019
© Getty Images

Articles recommandés