FIFA Interactive World Cup 2013

FIFA Interactive World Cup 2013

FIFA Interactive World Cup 2013

Karembeu, ambassadeur actif du football interactif

Christian Karembeu with the FIWC 13 players in Madrid
© FIFA.com

Pas besoin de présenter Christian Karembeu. Champion du monde avec la France en 1998, il est passé par les plus grands championnats de la planète, entre autres comme milieu de terrain du Real Madrid. À 43 ans, il est aujourd'hui présent dans la capitale espagnole. Après avoir fait partie du Groupe d'études techniques de la FIFA lors de la dernière Coupe du Monde de la FIFA™ en Afrique du Sud, il officie en ce moment à un autre poste qu'il affectionne : ambassadeur de la FIFA Interactive World Cup.

"J'adore cette compétition. Cette année, 2,5 millions de personnes ont participé au tournoi et ici, nous avons les 21 meilleurs. La qualité est assurée. "Le Français peut parler en connaissance de cause de l'évolution de la discipline ces dernières années, après avoir participé activement à l'édition 2012 à Dubaï. Au Moyen-Orient, il avait commenté l'un des matches en direct et avait disputé des rencontres amicales contre plusieurs participants, notamment face à l'Italien Luca Toni.

"Ici, comme dans le vrai football, il y a eu une révolution tactique. C'est perceptible dans FIFA 13. Les garçons sont plus rapides et il y a eu un progrès impressionnant sur le plan tactique. On le voit dans les changements d'organisation et au moment de remplacer des joueurs. Ils cachent même leurs gestes sur la console pour éviter que leur adversaire ne voie ce qu'ils sont en train de faire", précise-t-il en rigolant. "Certains des joueurs présents ici ont leur propre entraîneur, comme des professionnels. Le niveau est réellement impressionnant."

La tactique, en virtuel et en réelKarembeu a même guidé les joueurs lors de leur visite des différents sites touristiques à Madrid. Il a accordé un entretien à FIFA.com au Café 40, où les participants s'affrontent dans le cadre de la phase de groupes.

La tension est palpable mais le Français, qui a passé la journée avec les finalistes à la Real Federación Española de Fútbol, est plutôt détendu. "C'est le moment que je préfère : les voir sur un vrai terrain de football. Je sais qu'il existe un préjugé à l'encontre des amoureux de jeux vidéo, mais il ne faut pas s'y tromper : nous avons joué au vrai football aujourd'hui, et je peux dire qu'ils ont un sens tactique très pointu. Le football virtuel est très tactique et ils savent utiliser cela sur un vrai terrain de jeu."

"Ceux qui pensent que les joueurs de football virtuel ne connaissent rien au football se trompent : l'année dernière, nous avons eu un participant néo-zélandais qui jouait dans la sélection de son pays (Reece Lambert) et Alfonso Ramos, le champion du monde en titre, entraîne une équipe de foot en Espagne. Ce ne sont que quelques exemples", ajoute-t-il avec un sourire qui disparaît rapidement quand on lui parle du match exhibition qu'il a disputé contre Alfonso Ramos il y a quelques semaines. "Il m'a anéanti. Il m'a même marqué un but avec son gardien. Ces garçons savent tout faire, et moi aussi j'apprends. Rien n'est facile, mais j'espère pouvoir progresser et revenir l'année prochaine. Ça me passionne !"

Explorer le sujet

Articles recommandés

Image of the opening day of the FIFA Interactive World Cup 2013 Grand Final in Madrid, Spain

FIFA Interactive World Cup 2013

Albiol : "Je suis un passionné de jeux vidéo"

06 mai 2013

FIWC 2013 - Christian Karembeu

FIFA Interactive World Cup 2013

FIWC 2013 - Christian Karembeu

07 mai 2013

Christian Karembeu (FRA)

Coupe du Monde de la FIFA™

Christian Karembeu (FRA)

26 juin 2010

Image of the opening day of the FIFA Interactive World Cup 2013 Grand Final in Madrid, Spain, Tuesday 6 2013.

FIFA Interactive World Cup 2013

Une première journée pleine de surprises

06 mai 2013

The FIFA Interactive World Cup Trophy

FIFA Interactive World Cup 2013

Tout ce que vous devez savoir sur la FIWC

24 avr. 2013