FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eNations Cup

Les eFootballeurs jugent les pros manettes en mains

© Getty Images
  • Les gamers nous parlent des performances des footballeurs sur EA SPORTS FIFA
  • Un joueur de Bundesliga a battu l’un des quatre meilleurs eFootballeurs au monde
  • Un jeune Néerlandais aurait pu faire carrière dans l'eSport !

Entre la FIFA eClub World Cup, l’eNations et l’eWorld Cup, certains eFootballeurs ont réussi à se faire un nom, à l'image de "F2Tekkz", "MsDossary7", "Nicolas99fc", "DaXe" et "Maestro". Mais que valent les footballeurs professionnels dans les joutes numériques ?

Cristiano Ronaldo et Kylian Mbappé sont généralement très appréciés des spécialistes de FIFA. Mais quel est leur niveau manette en main ?

Nous avons demandé à quelques-uns des meilleurs eFootballeurs de la planète qui sont les meilleurs footballeurs professionnels qu’ils ont affrontés à EA SPORTS FIFA. Visiblement, certains d’entre eux se montrent tout aussi compétitifs lorsqu’ils troquent les crampons pour la console !

"Dani" (Pays-Bas)

eFootballeur professionnel à l’Ajax Amsterdam et double Grand Finaliste de l’eWorld Cup, "Dani" a déjà affronté plusieurs stars de l’Ajax sur EA SPORTS FIFA 19. Quel est celui qui lui a donné le plus de fil à retordre ?

"J’ai joué contre Frenkie de Jong, Matthijs de Ligt, Donny van de Beek, Kasper Dolberg, Hakim Ziyech et Justin Kluivert, quand il était encore au club", explique l’international néerlandais. "Frenkie de Jong était de loin le plus fort du lot. Il était même très bon. Si son transfert à Barcelone ne se passe pas bien, il peut toujours faire carrière dans l’eSport !"

© Getty Images

"GodfatherGGG-" (États-Unis)

Sur le circuit EA SPORTS FIFA, le quintuple Grand Finaliste "GodfatherGGG-", 33, ans écume les terrains virtuels depuis 2009. Il représente aujourd’hui LA Galaxy, ainsi que l’équipe des États-Unis d’eFootball. Le finaliste malheureux de l’eMLS Cup a défié de nombreuses stars passées par LA Galaxy, mais c’est l’ancien international Landon Donovan qui lui a fait la plus forte impression.

"J’ai joué avec lui en 2 contre 2 lors du match All-Star de la MLS l’année dernière. Il était plutôt bon", confie "GodfatherGGG-". "Il n’avait clairement pas besoin de mes conseils. Il savait ce qu’il faisait. Il s’est lancé dans la bataille avec la ferme intention de gagner. C’est la marque des grands compétiteurs !"

© Getty Images

"Honeybadger" (Nouvelle-Zélande)

Vétéran de la FIFA eWorld Cup 2018 et membre de l’équipe de Nouvelle-Zélande en eNations Cup le mois dernier, "Honeybadger" est habitué à se mesurer aux plus grands. Le gamer néo-zélandais a pourtant eu bien du mal à masquer sa surprise au moment d’affronter l’international portugais Cedric, prêté cette saison par Southampton à l’Inter Milan, lors d’un match de FUT Champions.

"Beaucoup de pensionnaires de Premier League anglaise jouent à FIFA", note-t-il. "J’avais déjà croisé Cedric il y a quelques temps. S’il est tombé de nouveau sur moi, c’est qu’il a obtenu de bons résultats. J’ai su que c’était lui car il avait une de ces cartes réservées aux joueurs professionnels. Son avatar numérique avait un score de 99. Personne d’autre n’aurait pu posséder cette carte."

"Megabit" (Allemagne)

Double Grand Finaliste, l’ancien numéro 1 Xbox et lauréat de la Virutal Bundesliga Club 2019 est l’un des eFootballeurs les plus connus. Le joueur du Werder Brême figure actuellement parmi les quatre premiers du classement Xbox. Pour en arriver là, il lui a fallu battre des adversaires de grand talent. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ses résultats face à des footballeurs professionnels ne sont pas particulièrement reluisants. Le milieu de terrain du Werder Brême et de l’équipe de Turquie Nuri Sahin, ainsi que l’ancien gardien de but devenu catcheur Tim Wiese ont ainsi eu l’occasion de se faire un nom à ses dépens.

"J’ai affronté plusieurs professionnels. J’ai même perdu contre Nuri Sahin !", confie "Megabit". "Mais il m’a accordé ma revanche et, cette fois, je l’ai battu. J’ai aussi rencontré Tim Wiese et j’ai aussi perdu contre lui. On peut donc dire que les footballeurs professionnels ne me réussissent pas trop ! Le plus fort des deux était sans conteste Nuri Sahin. Sa victoire ne devait absolument rien au hasard. Ça prouve qu’il a du talent !"

© imago

Articles recommandés

FIFA eNations Cup

La FIFA eNations Cup en 10 leçons

18 avr. 2019

FIFA eNations Cup

Argent content pour l'Argentine

19 avr. 2019

FIFA eNations Cup

Les Bleus surfent la vague du succès

14 avr. 2019