FIFA eWorld Cup 2020™

FIFA eWorld Cup 2020™

FIFA eWorld Cup

Les FIFA 20 Global Series à la loupe

Thomas Leese and Donovan Hunt of Fnatic team celebrate during Finals day of the the FIFA eClub World Cup 2020
© Getty Images
  • Quatre FUT Champions Cup et la FIFA eClub World Cup ont déjà livré leur verdict
  • Des surprises, des coups de théâtre et des bouleversements au classement
  • Retour sur les principaux événements qui ont rythmé les FIFA 20 Global Series

La saison étant provisoirement à l’arrêt, FIFA.com revient sur les événements qui ont marqué les premiers mois des FIFA 20 Global Series. Entre novembre 2019 et février 2020, nous avons pu vivre quatre FUT Champions Cup - deux à Bucarest, une à Atlanta et une à Paris -, ainsi que la FIFA eClub World Cup 2020 à Milan. Retour sur les temps forts et les vainqueurs de ces différentes compétitions.

FUT Champions Cup – phase I

Les FIFA 20 Global Series débutent par une scène familière : "Tekkz" s’adjuge le premier titre de la saison, pour la troisième fois de suite. Il signe au passage son premier succès sous ses nouvelles couleurs, la Team FNATIC. Aux côtés de l’Anglais et d’autres joueurs connus comme "Fifilza", "FUTWIZ Lyrics" et "WestHam Yago", "Crazy" compte parmi les grands animateurs de ce tournoi. L’Italien, qui atteint les demi-finales, s’avèrera être l’une des révélations de la saison.

FUT Champions Cup – phase II

Lors du deuxième Major de la saison, Niklas Raseck fait sensation en devenant le deuxième Allemand à remporter cette compétition. Ce titre vient récompenser un joueur d’une grande régularité au fil des ans. Les finales par consoles donnent lieu à des matches riches en rebondissements. En finale, l’Allemand prend le meilleur sur "Crazy", mais ce dernier confirme que son coup d’éclat lors de la phase I ne devait rien au hasard.

**

FUT Champions Cup – phase III**

La troisième manche de la FUT Champions Cup propose une confrontation passionnante entre deux prodiges. Au bout du compte, "Ollelito" (18 ans) s’impose devant "Umut" (17 ans), empêchant l’Allemagne de fêter un deuxième triomphe consécutif dans cette compétition. Il offre à la Suède son premier titre. De leur côté, "Zezinho", "Msdossary", "Tom" et "Diogo" montent en puissance, comme en témoigne leur présence dans les derniers carrés par consoles.

FIFA eClub World Cup 2020

Riche en surprises et en coups de théâtre, le tournoi s’achève sur la victoire de Complexity Gaming, emmené par "VIP Maxe" et "VIP Joksan". Durant les matches à élimination directe, le favori FNATIC remporte un duel serré contre le Borussia eSports, avant de s’incliner en demi-finale face à la Team Ellevens de Gareth Bale. Le quart de finale entre le Sporting CP, invité de dernière minute, et l’AS Rome, qui évolue "à domicile" est un moment fort du tournoi.

En finale, Complexity arrache la victoire aux tirs au but face à Ellevens. Ce succès permet aux États-Unis de célébrer leur premier succès dans une grande compétition FIFA.

FUT Champions Cup - phase IV

Impressionnant lors de la phase III de la FUT Champions Cup, le Brésilien "Zezinho" confirme en enlevant avec panache la quatrième manche, organisée à Paris. Il devient au passage le premier Sud-Américain à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve, après avoir disposé en finale de "Msdossary". L’ancien champion du monde avait lui-même remporté une séance de tirs au but contre son rival "Tekkz", au tour précédent.

L’ancien lauréat du Prix Puskas de la FIFA Wendell Lira était également présent dans la capitale française, où il a fait ses premiers pas en FUT Champions Cup.

Articles recommandés