FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eNations Cup

Les frères Gomes à la conquête de l’Australie

Marcus Gomes of Australia poses
© Getty Images
  • Marcus Gomes a représenté l’Australie en eNations Cup
  • Le joueur de Melbourne City a remporté la section Xbox de la eLeague australienne
  • Un autre Gomes pourrait faire bientôt parler de lui

La FIFA eNations Cup™ 2019 a donné l’occasion aux eFootballeurs du monde entier de représenter officiellement leurs pays pour la première fois. En effet, cette compétition a mis aux prises 20 équipes nationales issues de six confédérations. L’événement a marqué quelques-uns des plus grands spécialistes d’EA SPORTS FIFA.

Marcus Gomes, l’un des représentants australiens dans ce tournoi, n’est pas étranger aux joutes mondiales, lui qui a déjà pris part à la plus grande compétition d’eFootball au monde : la FIFA eWorld Cup™. À l’en croire, défendre les couleurs de son pays en eNations Cup est une expérience digne d’une Grande Finale.

"Ça fait maintenant trois ans que je fréquente la scène internationale. Mes débuts remontent à FIFA 17. Quand l’occasion s’est présentée d’intégrer l’équipe d’Australie, j’ai tout fait pour saisir ma chance", confie l’intéressé à FIFA.com. "C’est important à mes yeux. En termes de prestige, je place cette compétition au même niveau que la Coupe du Monde sur FIFA 17. Ces tournois sont sans commune mesure avec le reste. J’ai pu non seulement représenter mon pays, mais bénéficier du soutien des comptes officiels sur les réseaux sociaux et de toute la communauté FIFA en Australie. Ça compte beaucoup pour moi."

La semaine dernière, Gomes a conforté son statut de numéro un Xbox en Australie. Le joueur de Melbourne City a remporté la partie Xbox de la eLeague australienne, avant de s’incliner face à "Marko", son coéquipier en sélection et représentant du Sydney FC, dans la finale entre consoles.

Le tournoi, qui a réuni les clubs de A-League sur les pelouses virtuelles, a permis de mesurer les progrès réalisés par l’eSport australien en l’espace de quelques années.

"La scène compétitive en Australie ne cesse de se développer, surtout depuis FIFA 17 et les compétitions régionales. La finale régionale 'reste du monde' a eu lieu à Syndey", raconte Gomes. "Avec l’introduction des FUT Champions, beaucoup de joueurs ont décidé de se lancer dans la course à la qualification. La tendance va se confirmer, grâce à la eLeague. La saison 2 vient d’avoir lieu et de plus en plus de joueurs se rendent compte qu’il est possible de disputer des tournois et de représenter son club ou son pays."

Une histoire de famille

Mais Marcus n’est pas le seul Gomes présent sur la scène eFootball. Son frère cadet Dillon compte parmi les grands espoirs australiens, après avoir manqué de peu la qualification pour la FUT Champions Cup, à seulement 17 ans. Marcus attend beaucoup de son cadet sur FIFA 20.

"On ne joue pas souvent l’un contre l’autre, étant donné que je préfère la Xbox et lui la PlayStation. Mais si l’un de nous a besoin d’aide, l’autre vient jouer un match amical contre lui et nous analysons la partie ensemble", précise Marcus. "Il n’y a aucune rivalité entre nous. La région est déjà très compétitive. Nous ne manquons pas d’adversaires et nous jouons sur des consoles différentes. Nous sommes frères, mais nous avons aussi le sentiment de former une équipe. Notre rêve serait évidemment de nous qualifier ensemble pour un tournoi. Ça a failli se produire à Singapour. J’ai validé mon ticket, mais il a échoué à une place de la qualification. Malgré tout, je suis sûr que nous aurons l’occasion de nous retrouver pour un tournoi sur FIFA 20."

La montée en puissance de Dillon signifie-t-elle que les frères Gomes sont appelés à représenter ensemble les Socceroos dans un avenir proche ? "Pour ça, il faudrait déjà que je maintienne mon niveau ! Je ne doute pas un instant que Dillon va continuer à s'améliorer et qu’il sera bientôt le meilleur joueur d’Australie sur PlayStation", annonce l'aîné. "L’avenir lui appartient ; il ne lui manque que l’expérience. Il peut aller très loin, mais il doit croire en lui-même. Ce serait complètement fou de jouer ensemble pour l’Australie. J’espère que ça arrivera l’année prochaine."

Marcus Gomes of Australia poses
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

Henry Blackmore of New Zealand poses

FIFA eNations Cup

'Honeybadger', gamer et globe-trotter 

10 mai 2019

The players pose for a group picture prior to competition during previews of the FIFA eNations Cup 2019

FIFA eNations Cup

La FIFA eNations Cup en 10 leçons

18 avr. 2019

Lucas Cuillerier of France (L) poses with Corentin Thuillier of France during the FIFA eNations Cup 2019 Portrait Session

FIFA eNations Cup

Les Bleus surfent la vague du succès

14 avr. 2019