FIFA eWorld Cup 2020™

FIFA eWorld Cup 2020™

FIFA eClub World Cup

Les grands gagnants dans le grand huit

  • La phase de groupes et les huitièmes de finale ont livré leur verdict
  • Seize équipes ont fait leurs valises, huit sont toujours en lice
  • L’un de ces huit duos sera sacré meilleur club d’EA SPORTS FIFA

Ils ne sont plus que huit. La deuxième journée de la FIFA eClub World Cup 2020™ a été rythmée par les derniers matches de la phase de groupes, suivis des huitièmes de finale. En l’espace de quelques heures, la lutte pour le titre de meilleur club d’EA SPORTS FIFA 20 a connu plusieurs rebondissements.

L’équipe qui parviendra à triompher empochera 40 000 USD et 2 000 points pour les Global Series. Mais pour monter sur la plus haut marche du podium, il faudra encore venir à bout de quelques poids lourds de la scène FIFA. À la veille d’un final qui s’annonce haletant, FIFA.com fait le point sur les événements qui ont précédé les quarts de finale.

Suivre la troisième journée en direct : FIFA.gg | FIFA.com | Facebook | Twitter | Twitch | YouTube

Une phase de groupes à suspense

Si Hashtag United, le FC Bâle 1893 eSports, Fnatic et Complexity Gaming n’ont eu aucun mal à valider leur billet pour la seconde phase du tournoi en s’adjugeant la première place de leurs groupes respectifs, plusieurs équipes ont dû attendre le résultat des derniers duels en 2 contre 2 pour être fixées sur leur sort.

Dans le Groupe A, deux des quatre places qualificatives se sont jouées lors de l’ultime confrontation. Parmi les quatre équipes concernées par ces rencontres sous haute tension, FaZe Clan et Gillette Infinity Esports ont tiré leur épingle du jeu.

Le Groupe D a offert un scénario similaire, avec trois équipes en course pour les deux derniers accessits. Là encore, tout s’est joué dans les matches en 2 contre 2. Le but victorieux inscrit par le Sporting CP Esports dans les ultimes secondes a propulsé la formation portugaise au tour suivant, à la différence de buts. Ce résultat inattendu a provoqué un choc, avec l'élimination de Manchester City eSports.

La journée a réservé quelques surprises au public italien, à commencer par l’élimination de Team QLASH, qui figurait pourtant parmi les favoris. Le pays hôte comptait malgré tout deux représentants en huitièmes de finale : l’AS Rome et Mkers.

FIFA eClub World Cup group stage
© FIFA.com

Plus le droit à l’erreur

Les matches à élimination directe ont débuté selon un nouveau format, propre à la FIFA eClub World Cup. Les rencontres ont commencé par un match en 1 contre 1, disputé sur la console choisie par la tête de série. Les deux duos se sont ensuite mesurés dans un match en 2 contre 2. Chaque victoire rapportait trois points, sans que la différence de buts soit prise en compte à partir des huitièmes de finale. En cas d’égalité à l’issue des deux premières manches, une seconde confrontation en 1 contre 1 était organisée.

NEO et Fnatic ont confirmé leurs bonnes dispositions du premier tour en validant leur ticket pour les quarts de finale. Très en verve depuis le début du tournoi, "Tom" s’est nettement imposé 4-0 dans son match en 1 contre 1. Emmené par les Britanniques "Gorilla" et "Stokes", NEO a adressé un sérieux avertissement à ses adversaires en faisant preuve d’une belle synergie en 2 contre 2.

Malgré son statut de vainqueur du Groupe A, Hashtag United s’est incliné devant NASR eSports à l’issue du deuxième duel. Complexity Gaming, le Borussia-E-Sports, Ellevens et le Sporting Portugal (dont la participation n’a été confirmée que jeudi) ont gagné le droit de poursuivre l’aventure.

À égalité après deux matches, l’AS Rome et FaZe Clan ont dû en passer par un ultime match en 1 contre 1 entre "SpiderKong" et "Mino" pour se départager. La chance a souri aux Italiens, qui ont arraché la victoire dans le temps additionnel.

Place aux quarts de finale

Huit des 24 équipes initialement présentes à Milan pour disputer la FIFA eClub World Cup peuvent encore rêver au titre. Compte tenu du casting des quarts de finale, la dernière journée de compétition s’annonce passionnante.

FIFA eClub World Cup - Quarter-finals
© FIFA.com

Entendu...

"Stokes" (NEO) : "Beaucoup de gens pensaient que mon association avec ‘Gorilla’ ne fonctionnerait pas. On nous prédisait même une catastrophe. Pourtant, nous avons parfois frôlé la perfection depuis notre arrivée à Milan. C’est de bon augure."

"Tom" (Fnatic) : "C’était un risque de jouer le premier match en 1 contre 1, car ‘Tekkz’ est le meilleur joueur au monde. Mais nous avons préféré le garder en réserve, au cas où nous aurions besoin de nous départager. Finalement, nous avons gagné en deux manches, sans prendre de but. Nous avons beaucoup marqué aussi. Que demander de plus pour un huitième de finale ?"

"Roma_Damie" (AS Rome) : "Depuis le début du tournoi, ‘SpiderKong’ est intouchable. Il gagne tous ses matches. Il est toujours là quand il faut. Quand il a marqué le but de la victoire, j’en ai perdu ma voix !"

Suivre la troisième journée

L’heure de vérité approche. Le 9 février, la FIFA eClub World Cup couronnera le meilleur duo de la scène EA SPORTS FIFA. Comme toujours, vous suivrez un streaming en direct sur l’ensemble de la journée. En parallèle, nos stories Instagram sur @FIFAWorldCup vous permettront d’entrer dans les coulisses du tournoi.

Articles recommandés

FIFA eClub World Cup : le Top 5 de Tekkz

FIFA eWorld Cup 2020™

FIFA eClub World Cup : le Top 5 de Tekkz

07 févr. 2020

#FIFAeClubWorldCup : Abdulaziz Alshehri

FIFA eWorld Cup 2020™

#FIFAeClubWorldCup : Abdulaziz Alshehri

06 févr. 2020

#FIFAeClubWorldCup : Jamie O’Doherty

FIFA eWorld Cup 2020™

#FIFAeClubWorldCup : Jamie O’Doherty

06 févr. 2020

Spencer Colby Ealing and Thomas Daniel Stokes of NEO team celebrate during the FIFA eClub World Cup 2020 - Knockout Stage - Day 2

FIFA eClub World Cup

Entrées réussies et démarrages poussifs

07 févr. 2020