FIFA eWorld Cup 2018

FIFA eWorld Cup 2018

FIFA eWorld Cup 2018™

Londres accueille les grands finalistes

FIFA eWorld Cup 2018
  • L'O2 de Londres a accueilli la présentation des qualifiés pour la Grande Finale
  • *L'événement donne aux joueurs l'occasion de se réunir avant le coup d'envoi
    *
  • Les présentateurs et les commentateurs font part de leurs impressions à la veille du tournoi

Le décor est planté. Les 32 prétendants au titre de champion du monde FIFA 18 ont été officiellement présentés à l'O2 de Londres avant la Grande Finale qui commence ce jeudi.

À la veille de la FIFA eWorld Cup 2018™, 16 cracks de la PlayStation et 16 autres de la Xbox, tous en quête de gloire mondiale, se sont réunis à l'occasion de la désormais traditionnelle soirée de bienvenue.

L'événement donne aux joueurs l'occasion de se réunir avant le coup d'envoi du tournoi FIFA 18, et d'avoir un aperçu de la prestigieuse arène dans laquelle ils livreront bataille à partir de jeudi.

Un invité de marque partageait la scène avec les 32 concurrents : le nouveau trophée de l'eWorld Cup. Il sera remis au vainqueur, accompagné d'un chèque de 250 000 $ et d'une invitation aux The Best FIFA Football Awards qui auront lieu le mois prochain.

La soirée aurait été incomplète sans les célébrités de la communauté FIFA 18. Les présentateurs Laura Woods et ChuBoi, ainsi que les commentateurs Brandon Smith et Richard Buckley, étaient présents, bouillant d'impatience de voir la compétition commencer.

FIFA.com a tenu à recueillir leurs impressions sur la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup 2018.

***Laura Woods, présentatrice :*** "Il y a deux ans, le chèque remis au gagnant était de 20 000 $. L'an dernier à Londres, il était passé à 200 000 $ et aujourd'hui, il s'élève à 250 000 $. Le tournoi a pris une ampleur considérable. La compétition est de plus en plus dure et les concurrents deviennent de vrais pros. Les clubs de Premier League et de Bundesliga s'y intéressent de près et les joueurs commencent à se faire un nom.

Pensez aux manifestations sportives et aux concerts gigantesques qui ont eu lieu à l'O2 ! Je suis restée bouche bée devant le décor, il est spectaculaire. Les gamers sont de vraies superstars et ils ont la scène qu'ils méritent.

Les qualifications ont été disputées par plus de 20 millions de joueurs, dont il ne reste que l'élite présente ici aujourd'hui. On ne peut sous-estimer l'envergure de cette compétition."

ChuBoi, expert eSport : "J'ai halluciné quand j'ai découvert l'enceinte. Je n'avais jamais vu de telles installations pour un tournoi eSport FIFA. Cela prouve que la FIFA prend le football virtuel au sérieux et qu'elle entend montrer qu'il s'agit d'un vrai sport.

Bon nombre des concurrents se contentaient de jouer chez eux il y a un an et aujourd'hui, ils vont se produire devant des millions de spectateurs. C'est fantastique d'assister à l'envol de cette discipline.

Il est essentiel de savoir gérer la pression du public pour remporter des tournois. Il faut beaucoup de sang-froid, surtout quand on arrive au dernier stade. Jouer sous les yeux de millions de personnes est stressant. À mon avis, c'est la capacité de résister à la pression qui départagera les deux finalistes et décidera du gagnant des 250 000 $."

***Brandon Smith, commentateur eSports :*** "Ce tournoi a fait le tour du monde depuis 2004 et aujourd'hui, il revient à Londres pour la deuxième année de suite. Il sera commenté en direct en anglais, espagnol, allemand et chinois. C'est fabuleux de savoir que des spectateurs du monde entier suivront la FIFA eWorld Cup.

Il existe encore des préjugés à l'encontre de ceux qui s'intéressent aux jeux vidéo. Pourtant, c'est un divertissement et il y aura du monde à l'O2 pour assister au tournoi. Les joueurs sont soit électrisés, soit intimidés par le public. Certains concurrents, comme Ajax Dani, adorent jouer devant les fans et se nourrissent de cette énergie.

Nous, les commentateurs, voulons contribuer à offrir un beau spectacle aux personnes qui n'ont jamais assisté à une compétition d'eSport FIFA. Ce sera une révélation pour beaucoup."

Richard Buckley, commentateur eSports : "C'est incroyable de voir l'O2 héberger une compétition FIFA. Lorsque l'enceinte sera pleine et que la foule encouragera ses favoris, ce sera un véritable chaudron. Les gamers capables de gérer cette pression iront loin dans le tournoi.

Les eSports ont connu un essor phénoménal en quelques années. Le public augmente. Les compétitions sont à présent retransmises en direct à la télévision et les médias sociaux contribuent à leur succès grâce à des flux *live*. De plus en plus de gens et de sponsors s'y intéressent. Et ce n'est qu'un début, c'est un phénomène mondial. Ainsi, des spectateurs des quatre coins de la planète pourront suivre ce tournoi."

Lire également

Vos billets pour la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup™ !

Articles recommandés