FIFA Interactive World Cup 2010

FIFA Interactive World Cup 2010

FIFA Interactive World Cup 2010

Mattia met Milan dans sa poche

FIWC10 Italy Live Event winner Mattia Guarracino
© FIFA.com

Mattia Guarracino (17 ans) a gagné son billet pour la Grande Finale de la FIFA Interactive World Cup 2010 après avoir remporté les qualifications Live italiennes. Le jeune Romain d'origine représentera le pays vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 lors du prochain grand rendez-vous du football virtuel.

Tout au long de la journée, Mattia a affiché un calme et une décontraction étonnante. Même la perspective d'affronter les meilleurs *gamers *de la planète à Barcelone en mai prochain ne semble pas le troubler outre mesure. "Je suis très heureux et très fier de représenter mon pays dans la Grande Finale mais cette responsabilité ne m'inquiète pas le moins du monde. Je suis simplement impatient de me mesurer aux meilleurs", a expliqué le tout nouveau champion d'Italie.

A l'issue d'une série de tournois préliminaires organisés à Naples, Gênes et Turin, les 32 meilleurs footballeurs virtuels d'Italie avaient rendez-vous samedi à Milan pour la finale. Parmi cette foule de prétendants, les habitués de la FIWC ont pu reconnaître deux anciens champions d'Italie, Roberto Garappa (2008) et Daniele D’Alterio (2009).

*

J'ai passé une super journée. La compétition était rude mais je savais que je pouvais gagner et c'est ce qui s'est passé.

*

Milan à l'heure de la FIWC
Le tenant du titre se voulait confiant à son arrivé en Lombardie. "Je suis en pleine forme ! Je n'ai jamais été aussi prêt de toute ma vie !", s'était-il exclamé. Il faut dire que la Napolitain évoluait en terrain connu, puisqu'il effectuait là sa deuxième visite à Milan en l'espace de quelques semaines. En effet, son statut de champion d'Italie lui avait récemment valu de visiter les installations de Milanello, le célèbre camp d'entraînement de l'AC Milan. Pour ne rien manquer du voyage de Daniele et de sa rencontre avec quelques-unes des plus grandes stars de la planète comme Ambrosini, Pato ou Beckham, consultez régulièrement la rubrique Mini-Films de la FIWC.

Malheureusement, Daniele gardera sans doute un souvenir plus mitigé de son deuxième séjour milanais. Versé dans un groupe très relevé aux côtés du futur vainqueur de l'épreuve, le tenant du titre n'a même pas réussi à se qualifier pour la deuxième phase du tournoi. Eliminé à la différence de buts, il a dû se contenter de suivre les exploits de ses rivaux en simple spectateur.

Un invité très spécial
La grande attraction de cette édition 2010 était incontestablement Mohammed Abuzayed. Le jeune homme (20 ans) originaire de Dubaï n'a pas hésité à parcourir plus de 4 000 kilomètres pour participer au tournoi italien, après avoir remporté les qualifications du Moyen-Orient disputées aux Emirats Arabes Unis. D’Alterio en a profité pour affronter ce visiteur exceptionnel dans un match d'exhibition. "Il pourrait aller loin. En tout cas, il est plus fort que tous les adversaires que j'ai rencontrés cette année", constatait Daniele après avoir été humilié 0:5 par ce surprenant visiteur.

Roberto, vaincu par la fatigueSi Mohammed a fait sensation dès son arrivée, il a dû baisser pavillon au stade des quarts de finale, au terme d'un match haletant face à Roberto Garappa, le champion d'Italie 2008. Nanti d'une confortable avance (3:0) à la pause, le Dubaïote a sans doute commis l'erreur de se relâcher trop vite. Roberto en a profité pour revenir au score, avant d'inscrire un but somptueux à la dernière minute du temps réglementaire pour l'emporter 4:3. Epuisé nerveusement par cette rencontre au scénario incroyable, l'ancien champion a subi la loi d'Ivan Quartararo en demi-finale.

La finale
En finale, la stratégie très agressive d'Ivan a rapidement porté ses fruits au tableau d'affichage. Mené 1:3, Mattia a pourtant réussi à garder son sang-froid. Sans s'affoler, il a continué à tracer son sillon. Son sérieux et sa détermination lui ont permis de reprendre le contrôle de la partie et d'égaliser avant de prendre un avantage décisif et de remporter le match 4:3.

A l'issue de la partie, le nouveau champion d'Italie était évidemment très heureux : "J'ai passé une super journée. La compétition était rude mais je savais que je pouvais gagner et c'est ce qui s'est passé". Interrogé sur ses chances lors de la Grande Finale de Barcelone en mai prochain, le jeune homme s'est montré tout aussi sûr de lui. "J'ai toutes mes chances", assure-t-il.

Les derniers tournois
Alors que le rideau vient tout juste de tomber sur les qualifications italiennes, la FIWC se prépare à écrire un nouveau chapitre de son histoire avec les premières qualifications Live organisées au Japon, programmées ce dimanche. Le 22 mars, la FIWC10 voyagera en Angleterre, puis terminera son périple, au mois d'avril, par des tournois au Brésil et en Australie. Parallèlement, la Saison 2 des qualifications en ligne entre dans la dernière ligne droite. Aux quatre coins du monde, les gamers *abattent leurs dernières cartes pour tenter d'accrocher l'une des places qualificatives avant le 31 mars. Pour plus d'informations sur les derniers tournois de qualification Live, cliquez sur le lien Qualifications Live* sur votre droite.

Articles recommandés

Some young players enjoy the early stages of the tournament.

FIFA Interactive World Cup 2010

Giboulées de qualifications sur la FIWC10

11 mars 2010

FIWC10 Italy Live Event

FIFA Interactive World Cup 2010

FIWC10 Italy Live Event

20 mars 2010

FIWC10 French Live Event winner Julien Dassonville.

FIFA Interactive World Cup 2010

Julien, nouveau roi de France

14 mars 2010

Denmark champion Mathias Funder

FIFA Interactive World Cup 2010

Mathias triomphe au Danemark

13 mars 2010