FIFA Interactive World Cup 2013

FIFA Interactive World Cup 2013

FIFA Interactive World Cup 2013

Revolution française à Madrid

Bruce Grannec and Andrei Torres Vivero play the final game of the FIWC 2013 in Madrid
© FIFA.com

*LE FILM DU TOURNOI - *La neuvième édition de la FIFA Interactive World Cup (FIWC) a marqué de son empreinte l'histoire des tournois de football virtuel. Issus des quatre coins de la planète, pas moins de 2,5 millions de joueurs ont pris part à la compétition pour tenter de se frayer un passage jusqu'à la Grande Finale, qui réunissait les 21 meilleurs gamers à Madrid. Malgré le nombre important de représentants espagnols, c'est finalement aux pieds du Français Bruce Grannec, déjà sacré en 2009, que les vaincus ont dû déposer les manettes. Dans la capitale ibère, La Machine a en effet succédé à Alfonso Ramos et prouvé au passage qu'il n'avait pas volé son surnom.

Pourtant, le Français a essuyé quelques défaites surprises et les mauvais résultats enregistrés lors la première journée l'ont obligé à remporter ses trois confrontations suivantes en soignant sa différence de buts pour conserver un espoir de qualification. "En arrivant à l'hôtel, j'ai dit à mon équipe : Je ne peux pas quitter le tournoi comme ça, pas de cette manière", a reconnu le champion quelques jours plus tard au micro de FIFA.com. La Machine a tenu son engagement : trois victoires en trois matches, neuf buts marqués et aucun encaissé lors de la deuxième journée lui ont permis de se hisser jusqu'en quarts de finale. 

La suite est bien connue : aux commandes de son Real Madrid, le finaliste malheureux de l'édition 2012 s'est défait d'August Rosenmeier (1:0), d'Abdulaziz Alshehri (4:2 aux tirs au but) et d'Andrei Torres Vivero (1:0) pour devenir le deuxième double champion FIWC après Alfonso Ramos. "Vu le déroulement des événements lors de la première journée, c'est presque un miracle d'être ici aujourd'hui", a reconnu l'intéressé après voir reçu son chèque de 20 000 dollars et son invitation pour deux personnes au Gala FIFA Ballon d'Or.   

Le lauréat n'est pas l'unique concurrent à avoir fait forte impression dans ce tournoi où deux nouveaux venus ont réussi à atteindre les demi-finales. Parmi eux, le Mexicain Andrei Torres Vivero a démontré qu'il n'était jamais trop tard pour changer d'équipe en abandonnant le FC Barcelone pour disputer la dernière journée de compétition avec la sélection brésilienne. Un pari presque gagnant puisque cet étudiant en psychologie de 23 ans a bien failli égaliser en finale mais sa tentative en toute fin de rencontre est passée inexplicablement à côté de la cage vide. "C'est extrêmement décevant mais je suis très fier d'être arrivé jusque-là", a relativisé le Sud-Américain, qui s'était incliné 5:0 contre Grannec en phase de groupes.

Un autre débutant, Rafael Riobo, complète le trio de tête. Cet étudiant en histoire, qui a disputé l'ensemble de la compétition avec le Bayern Munich, a fait trembler les filets adverses à vingt reprises et repart avec le titre honorifique de meilleur buteur. Le Saoudien Abdulaziz Alshehri termine quant à lui au pied du podium mais fait mieux qu'en 2012 où il avait été éliminé en quarts de finale.

La surprise Ramos
Alfonso Ramos était évidemment très attendu à Madrid. Véritable mascotte du tournoi et tenant du titre, l'Espagnol, était le seul joueur à compter deux couronnes mondiales à son actif. Pourtant, malgré une première journée satisfaisante, la chance a ensuite cessé de sourire au Madrilène, qui a dû quitter prématurément la compétition en affichant un triste bilan : deux défaites, un nul et aucun but marqué au cours de la deuxième journée. "Je n'ai pas eu de chance. J'ai bien joué mais le ballon ne voulait pas entrer. C'est vraiment bizarre de ne pas avoir participé aux matches à éliminations directe", a confié le champion déchu à FIFA.com.

FIFA Interactive World Cup 2013 - Grande Finale, Madrid

Participants
Stanislav Chakarov (BUL) Rodrigo Pileggi (BRA), Andrés Botero, Daniel Rodríguez Moyano, Edizon Quiroga (COL), August Rosenmeier (DEN), George Tsirita (ENG), Alfonso Ramos, Rafael Riobo, Rafael Sánchez, Daniel Cordera, Oscar Martin, Marc Arisa (ESP), Bruce Grannec (FRA), Mattia Guarracino (ITA), Kai Wollin, Kevin Assia (GER), Abdulaziz Alshehri (KSA), Andrés Torres Vivero (MEX), Ovidiu Patrascu (ROU), Juan Ambriz (USA).

Classement1. Bruce Grannec (FRA)
2. Andrei Torres  Vivero (MEX)
3. Rafael Riobo (ESP)

SitesHotel ME Reina Victoria (Jour 1)
Café 40 (Jour 2)
Teatro Goya (Jour 3)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Image of the opening day of the FIFA Interactive World Cup 2013 Grand Final in Madrid, Spain

FIFA Interactive World Cup 2013

Albiol : "Je suis un passionné de jeux vidéo"

06 mai 2013

FIWC 2013 : Première journée à Madrid

FIFA Interactive World Cup 2013

FIWC 2013 : Première journée à Madrid

06 mai 2013

La Grande Finale en images

FIFA Interactive World Cup 2013

La Grande Finale en images

08 mai 2013

FIWC 2013 : Les meilleurs moments (Jour 2)

FIFA Interactive World Cup 2013

FIWC 2013 : Les meilleurs moments (Jour 2)

07 mai 2013

Les finalistes prennent du bon temps avant la Grande Finale

FIFA Interactive World Cup 2013

Les finalistes prennent du bon temps avant la Gran...

08 mai 2013

Bruce Grannec

FIFA Interactive World Cup 2013

La Machine triomphe à Madrid

08 mai 2013

Image of the opening day of the FIFA Interactive World Cup 2013 Grand Final in Madrid, Spain, Tuesday 6 2013.

FIFA Interactive World Cup 2013

Une première journée pleine de surprises

06 mai 2013

FIWC13 Grand Final: Day 2

FIFA Interactive World Cup 2013

Deuxième journée, première surprise

07 mai 2013

Christian Karembeu with the FIWC 13 players in Madrid

FIFA Interactive World Cup 2013

Karembeu, ambassadeur actif du football interactif

07 mai 2013

Bruce Grannec

FIFA Interactive World Cup 2013

Grannec : "C'est le fruit du travail"

08 mai 2013