FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Spencer FC : "Tekkz est sur une autre planète"

Host Spencer Owen (L) interviews Nicolas Villalba (C) and Donovan Hunt (R) of KiNG eSports posing with their prize
© Getty Images
  • Grâce à FIFA, Spencer FC compte près de deux millions d’abonnés sur Youtube
  • Il a rejoint l’équipe des présentateurs de la FIFA eWorld Cup
  • Spencer nous livre ses pronostics

Qui aurait pu imaginer qu’un jeu vidéo ferait d’un simple étudiant passionné de football l’un des influenceurs les plus importants du monde des réseaux sociaux ?

Grâce au jeu FIFA d’EA SPORTS, Spencer Carmichael-Brown, alias Spencer FC, est devenu un Youtuber de premier plan avec deux millions d’abonnés, un entrepreneur et le fondateur de Hashtag United. "J’ai joué très jeune à FIFA, avec mon frère", confie l’intéressé à FIFA.com. "J’ai sensiblement augmenté mon temps de jeu quand je suis arrivé à l’université, grâce à mes camarades de chambrée."

"Une fois mes études terminées, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de vidéos consacrées à FIFA sur Youtube et qu’elles étaient très populaires. Alors, j’ai commencé ma propre série consacrée au jeu," poursuit l'intéressé. "Pour ce qui est de la production, je n’ai pas ménagé mes efforts. Ce que je faisais a manifestement plu au public. C’est ainsi que ma chaîne Youtube s’est développée."

Et d'ajouter : "En 2014, on m’a proposé de commenter des matches de FIFA lors d’une compétition Gfinity. Ça m’a beaucoup intéressé. J’ai tout de suite senti que le monde de l’eSport avait un gros potentiel. Je voulais contribuer à son développement. J’ai la chance de travailler comme présentateur et commentateur professionnel de FIFA depuis cinq ans. Je m’apprête à vivre ma quatrième FIFA eWorld Cup. C’est génial !"

Spencer est donc bien placé pour évoquer la croissance fulgurante de la FIFA eWorld Cup. "Il suffit de regarder la dotation financière pour se faire une idée de son évolution. Pour ma première édition en tant que commentateur, le vainqueur a empoché USD 20 000. Cette année, le champion du monde repartira avec USD 250 000. La somme a été multipliée par plus de dix en trois ou quatre ans. C’est exceptionnel !"

"Pour la majorité des joueurs, cette somme représente une magnifique opportunité. Par ailleurs, le professionnels sont de mieux en mieux payés. La scène FIFA bénéficie désormais d'un environnement de plus en plus professionnel," poursuit Spencer FC.

"Quand j’ai présenté la FIWC en 2015, il n’y avait qu’un ou deux joueurs sous contrat avec des clubs. Chacun devait se débrouiller dans son coin. Cette année, il n’y a qu'un ou deux finalistes indépendants, "note-il encore. "Certains professionnels ne se sont même pas qualifiés pour les playoffs, qui rassemblent les 64 premiers du classement."

Les 32 meilleurs spécialistes de la planète ont rendez-vous à l’O2 de Londres, mais Spencer prédit d’ores et déjà un tournoi difficile pour le tenant du titre, Mosaad "MsDossary" Aldossary. "Alfonso Ramos et Bruce Grannec ont gagné deux FIWC, mais personne n’a jamais remporté deux éditions consécutives. C’est un exploit très difficile à réaliser. Je ne vois donc pas 'MsDossary' favori, même si je pense qu’il a les moyens de réussir l’impossible."

"Pour moi, le favori n’est autre que ‘Tekkz’. Depuis le début de la saison, il est sur une autre planète," explique l'Anglais. "Il y a eu beaucoup de tournois cette année, ce qui est déjà inédit en soi. Malgré tout, il a gagné la majorité des titres mis en jeu. Je ne me souviens pas de l'avoir vu se faire éliminer avant les demi-finales. C’est complètement fou ! Mais le titre se joue sur un tournoi et tout peut arriver."

"Côté PlayStation, je vois bien ‘Nicolas99fc’. C’est un concurrent solide. En général, les joueurs PlayStation sont moins performants que leurs collègues Xbox, mais toutes les règles ont leurs exceptions. Nicolas est certainement capable de déjouer les pronostics. À mon avis, vous avez là vos favoris sur chaque console," explique Spencer FC. "Il ne faut pas oublier cependant que 'Stokes' a récemment battu 'Tekkz' à Hambourg. Stokes est Britannique et la FIFA eWorld Cup a lieu à Londres... à en juger par les derniers résultats, il faudra compter avec lui aussi."

"J'ai hâte de voir ce qui va se passer," se réjouit Spencer FC. "Les spectateurs auront la chance de voir les meilleurs joueurs du monde en chair et en os. C’est aussi l’occasion de se faire une idée de la pression que génère une telle compétition."

"En général, le public est plutôt bon. Les spectateurs réagissent aux buts car ils voient bien les actions. C’est aussi un avantage de se produire dans une belle salle comme l’O2 Arena" lance-t-il avant de conclure : "Enfin, il y aura beaucoup d’invités : des artistes talentueux qui viendront chanter, mais aussi des personnalités du monde du football. Ça vaut la peine de se déplacer pour voir en personne à quoi ressemble cette scène eSport en pleine expansion."

Achetez vos billets pour la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup™ maintenant !

Lire également

Achetez vos billets pour la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup™ maintenant !

Explorer le sujet

Articles recommandés

The FIFA eWorld Cup trophy

FIFA eWorld Cup

La FIFA eWorld Cup en chiffres

24 juil. 2019

Mosaad 'MSDossary' Aldossary of Saudi Arabia

FIFA eWorld Cup

Six champions de légende

30 juil. 2019