FIFA Interactive World Cup 2010

FIFA Interactive World Cup 2010

FIFA Interactive World Cup 2010

Stojkovic triomphe à Barcelone

FIFA Interactive World Cup
© FIFA.com

Pour la deuxième année consécutive, l'effervescence a été à son comble à Barcelone, théâtre de la phase finale de la FIFA Interactive World Cup. Pour cette manifestation inoubliable, la cité catalane a vu les 32 cadors du meilleur jeu vidéo de football, FIFA 10, se disputer le titre suprême.

Qualifiés au terme d'une campagne disputée par 775 000 gamers à travers le monde, les finalistes venaient d'horizons très divers, de l'Australie au Brésil en passant par la Russie et l'Égypte. La compétition a donc fait se côtoyer des garçons qui ne se seraient pas rencontrés autrement et il y avait comme un avant-goût d'Afrique du Sud 2010 dans ce rendez-vous cosmopolite.

Un cadre idéal, des attractions à gogoLe décor était planté pour une immense fête. Les cieux ont même décidé d'être cléments puisque la pluie a cessé dès les premières minutes de la journée, permettant aux milliers de spectateurs de savourer l'incroyable événement concocté par les organisateurs.

Car il ne s'agissait pas seulement d'une compétition. Les passionnés présents ont pu profiter d'un complexe spécialement conçu pour leur plaisir : terrain de beach soccer, PlayStation 3, compétitions de football et musique live, le tout dans un cadre de toute beauté, face au majestueux Port Olympique barcelonais.

La journée a été marquée par toute une série de spectacles qui ont ébloui le public. Les Football Tricksters ont fait apprécier leurs tours de magie balle au pied. Batucada Live a donné le tempo avec son rythme ensorcelant. The PeteBox a fait étalage de ses prouesses vocales. Amarelle, l'un des meilleurs joueurs de beach soccer de la planète, a animé un atelier. Cerise sur le gâteau, l'ancienne vedette du Barça Patrick Kluivert était présente pour signer des autographes et prendre la pose en compagnie des fans.

Une compétition inoubliableMais toutes ces animations n'étaient que l'accompagnement du plat principal : la Grande Finale de la FIFA Interactive World Cup. Les 32 champions n'ont pas tardé à entrer en piste pour mettre en pratique les heures consacrées à peaufiner leur maîtrise de FIFA 10.

Après plusieurs heures d'écrémage, l'heure des demi-finales sonne enfin. Sont encore en course le Français Bruce Grannec, vieux loup de mer et champion en titre, et trois néophytes : l'Anglais Danny Taylor, l'Américain Nenad Stojkovic et l'Allemand Ayhan Altundag.

La première demi-finale va engendrer une grosse surprise. La fougue de Stojkovic a raison de l'expérience de Grannec. Alors que le score est de 3:3 au terme du temps réglementaire, l'Américain signe un triplé tonitruant en prolongation. Il s'impose 6:3. Et le public n'en a pas fini de vibrer. Au terme d'un duel tactique cadenassé, Altundag (18 ans) prend le meilleur sur Taylor (17) sur le score de 3:1.

*

Ç'a été un match très tendu ; la moindre erreur allait se payer cash. C'est clair que je vais fêter ça à Barcelone et je sais que les gens d'Albuquerque vont célébrer ça avec moi.

*

Cette fois c'est sûr, la FIWC va connaître un nouveau souverain. Les deux finalistes s'apprêtent à disputer la partie la plus importante de leur vie. Avant le match décisif, Grannec justifie son rang en prenant la troisième place grâce à une victoire 3:0 contre Taylor.

Ironie du sort, les deux finalistes ont fait match nul 2:2 lors de leur duel en phase de groupes. Le début de la rencontre se solde donc par un long round d'observation. Stojkovic ouvre le score à la 34ème minute mais Altundag égalise six minutes plus tard. La tension est palpable, les deux adversaires craignant le K.O. Celui-ci va intervenir à un quart d'heure de la fin, lorsque l'Américain inscrit un but qui va s'avérer décisif.

À la fin de la rencontre, Stojkovic ne peut retenir son émotion et fête son triomphe comme ses idoles sur le rectangle vert. Encore dans l'euphorie de la rencontre, le vainqueur déclare : "Ç'a été un match très tendu ; la moindre erreur allait se payer cash. C'est clair que je vais fêter ça à Barcelone et je sais que les gens d'Albuquerque vont célébrer ça avec moi".

Grâce à sa victoire, Nenad décroche le titre de meilleur joueur du monde, mais aussi un chèque de 20 000 dollars et la possibilité de côtoyer les meilleurs footballeurs de la planète lors du Gala du Joueur Mondial de la FIFA 2010. Une récompense inestimable pour un tournoi parfait de A à Z.

Articles recommandés

FIWC Grand Final May 1st

FIFA Interactive World Cup 2010

FIWC Grand Final May 1st

01 mai 2010

Crowds watch the competition

FIFA Interactive World Cup 2010

Les 11 Grands Finalistes connus

21 avr. 2010

New FIWC Australian National Champion Sam Mort.

FIFA Interactive World Cup 2010

Victoire douce-amère pour Sam

11 avr. 2010

The Igromir Games Convention in Moscow is the venue for the first Live Qualification Event of the FIFA Interactive World Cup 2010. From 6-8 November 2009, FIFA Interactive World Cup hopefuls will battle for the first available seat at the FIWC10 Grand Fin

FIFA Interactive World Cup 2010

Les 32 meilleurs gamers du monde prêts à en découdre

21 avr. 2010

UK Live Event winner Robert Brewster

FIFA Interactive World Cup 2010

Brewster met le feu à Londres

23 mars 2010

Japan's first FIWC national champion Tomiki Maeda

FIFA Interactive World Cup 2010

Tomoki brille à Tokyo

21 mars 2010