FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Une année mémorable pour F2Tekkz

Donovan Hunt of KiNG eSports reacts during the FIFA eClub World Cup 2019
© Getty Images
  • Entretien avec 'F2Tekkz', la star du eSport FIFA
  • L'adolescent est largement en tête du classement sur Xbox
  • Pro depuis un an, il a déjà quatre titres à son palmarès

"Je n'ai pas eu un seul week-end de libre depuis le mois d'octobre. Ça a été tournoi après tournoi." Les 12 derniers mois sont passés à une vitesse vertigineuse pour Donovan Hunt, mieux connu dans le monde du eSport sous le nom de 'F2Tekkz'. À seulement 17 ans, il est déjà sur le toit du monde et après avoir évoqué son calendrier chargé, il explique, sourire aux lèvres : "Je ne me plains pas, j'adore ça".

Et pour cause, sa première année sur le circuit a commencé vraiment très fort avec une victoire en FUT Champions Cup à Barcelone en janvier 2018. De quoi être amplement satisfait, sauf peut-être si vous vous appelez 'Tekkz'.

"Sur le plan individuel, lors des derniers tournois, je n'ai pas très bien joué. J'ai participé aux demi-finales, mais je n'ai pas gagné", regrette-t-il à propos de sa saison, après son triomphe à la FIFA eClub World Cup avec KiNG eSports, aux côtés de l'autre n°1 mondial 'nicolas99FC'.

'Tekkz' n'a pourtant pas de quoi rougir de sa saison, tout simplement époustouflante.

La saison FIFA 19 de F2Tekkz jusqu'à présent

  • Seul joueur à atteindre au moins les demi-finales de tous les tournois auquel il a participé
  • Il est le n°1 mondial sur Xbox
  • Il détient près de trois fois plus de points de classement que le deuxième, MsDossary, tenant de la FIFA eWorld Cup
  • Il a gagné la FUT Champions Cup en novembre
  • Il a remporté la PGL FIFA Cup
  • Il a aussi décroché la FIFA eClub World Cup

Il a presque tout écrasé sur son passage cette saison et il est en pleine confiance. "J'ai toujours su que j'étais un joueur de classe internationale. Maintenant, les autres sont au courant", confirme-t-il le sourire aux lèvres.

Confiance et dur labeur

C'est peut-être ce qui fait de lui le joueur à battre sur Xbox cette année : jamais satisfait, mais ultra-confiant. Ses prestations de haute volée se mélangent parfaitement à sa grande confiance en lui. Cet aspect de sa personnalité lui a d'ailleurs valu pas mal de critiques de la part de spécialistes qui aimeraient le voir tomber de son piédestal.

"J'aime me forger une certaine réputation quand je gagne", explique l'Anglais, suivi par près d'un demi-million d'abonnés sur les réseaux sociaux. "Le côté que je préfère dans l'eSport, c'est quand tout le monde parle de moi quand je gagne."

Au final, il semble prendre du plaisir à se retrouver sous les feux des projecteurs, d'autant plus que sa vie a changé du tout en tout en peu de temps. "J'ai commencé à jouer à FUT Champs en ligne, j'ai battu quelques bons joueurs, donc j'ai regardé comment participer aux compétitions", raconte le supporter de Liverpool. "J'ai trouvé quelques petits tournois et j'ai commencé à y participer. J'ai gagné mon premier tournoi et c'est parti de là. À l'origine, j'allais à la fac tous les jours, mais j'ai disputé mon premier tournoi et je l'ai gagné. Disons qu'ensuite, les choses ont un peu changé", rigole-t-il.

Son jeu instinctif et technique lui a permis de signer avec les F2 Freestylers, stars de YouTube, de rencontrer son idole d'Anfield Steven Gerrard, de jouer à FIFA avec Raheem Sterling ou encore de partager le terrain avec Kaká, champion du monde FIFA. Quelle année !

Cependant, 'Tekkz' avoue qu'il n'oubliera jamais ses débuts. "Mon premier tournoi, la victoire à Barcelone, c'est mon temps fort", estime-t-il. "Mais gagner deux fois de suite à Bucarest, ce n'était pas mal non plus. Simplement gagner des championnats."

Maintenant qu'il y a assuré sa place, les play-offs de la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup risquent d'être la seule chose qui puisse surpasser ce splendide week-end barcelonais. Mais sans doute pas la dernière.

Articles recommandés