FIFA Interactive World Cup 2013

FIFA Interactive World Cup 2013

FIFA Interactive World Cup 2013

Vivero se console avec des souvenirs

The FIWC13 Grand Final in Madrid
© FIFA.com

Le Mexicain Andrei Torres Vivero n'oubliera jamais la finale de la FIFA Interactive World Cup 2013 disputée à Madrid, pas seulement pour la deuxième place qu'il y a décrochée, assortie d'un chèque de 5 000 dollars. C'est la dernière action de ce duel décisif que le gamer de 23 ans, complètement novice dans l'épreuve, n'a toujours pas fini de digérer.

A la 89ème minute, Vivero réalise l'exploit de prendre en défaut la défense du Real Madrid de Bruce Grannec, qui mène 1:0. Avec le Brésil, le Mexicain combine bien sur l'aile droite et offre un caviar à Hulk. Seul face aux buts désertés par le gardien adverse, l'attaquant frappe sans contrôle, sans forcer, à ras de terre... mais à côté !

"Comme tous ceux qui suivaient le match, je me suis dit qu'il avait égalisé. Ça m'a même mis un coup au moral", reconnaîtra Grannec au micro de FIFA.com. Avec sa voix timide et calme, Viveros va dans le même sens que son bourreau. "Je ne comprends toujours pas ce qui s'est passé. J'ai centré à ras de terre pour éviter le retour de la défense et jusque-là, tout allait bien. Mais quand j'ai vu que le ballon sortait, je m'en suis voulu de ne pas avoir frappé avec le joueur qui avait centré. C'est vraiment dommage..."

Cette action a laissé bouche bée tous les spectateurs présents au Théâtre Goya de Madrid, en plus de sceller le résultat final. En tout cas, elle n'a pas empêché Vivero de recevoir une chaleureuse ovation à la descente de la scène principale. "Je suis à moitié content d'avoir atteint la finale, mais aussi à moitié déçu de l'avoir perdue", analyse le joueur, qui s'était incliné 5:0 en poules face au futur champion.

"J'avais voulu le surprendre et l'attaquer, parce que je sais que tous les joueurs préfèrent se regrouper derrière contre lui. C'est pour ça que j'ai utilisé le Barça avec trois défenseurs, mais il m'a laminé en contre-attaque", se souvient-il dans un éclat de rire. "La finale a été beaucoup plus équilibrée parce que j'ai été plus prudent. Le Brésil est plus équilibré, c'est pour ça qu'il n'y a eu qu'un seul but."

Une belle surpriseC'est sur la pointe de pieds qu'Andrei était arrivé à Madrid, accompagné par son entraîneur. Loin des clameurs générées par les candidats de toujours, le Mexicain a réalisé de superbes performances au premier tour, avec quatre victoires et deux défaites qui lui ont ouvert les portes des quarts de finale. "Je croyais en mes possibilités même si je ne m'entraîne pas beaucoup en ce moment", reconnaît-il. "Je suis en train de terminer mes études et je passe beaucoup de temps sur mes bouquins. Mais pour moi, ce qui compte ce n'est pas de beaucoup jouer. Si on s'entraîne peu, il faut pouvoir jouer contre les meilleurs et ça peut suffire".

Le finaliste sait de quoi il parle ! Grand admirateur de la Real Sociedad de Carlos Vela, le Mexicain fait partie d'une équipe de gamers qui représentent le pays lors de différentes épreuves, même s'il avoue une véritable passion pour la psychologie. "On ne sait jamais ce qui va arriver, mais j'espère pouvoir décrocher bientôt mon diplôme et exercer mon métier. J'aimerais d'ailleurs pouvoir combiner les deux choses, en devenant entraîneur ou préparateur mental pour les *gamers *sur ce genre de compétitions. Je pourrais leur parler de mon expérience et de cette finale, par exemple", explique-t-il un brin désabusé. A cause de la deuxième place ? "Non non… à cause de la dernière action. Je m'en souviendrai toute ma vie !"

Explorer le sujet

Articles recommandés

La Grande Finale en images

FIFA Interactive World Cup 2013

La Grande Finale en images

08 mai 2013

Les finalistes prennent du bon temps avant la Grande Finale

FIFA Interactive World Cup 2013

Les finalistes prennent du bon temps avant la Gran...

08 mai 2013

Image of the opening day of the FIFA Interactive World Cup 2013 Grand Final in Madrid, Spain

FIFA Interactive World Cup 2013

Albiol : "Je suis un passionné de jeux vidéo"

06 mai 2013

FIWC13 Grand Final: Day 2

FIFA Interactive World Cup 2013

Deuxième journée, première surprise

07 mai 2013

Image of the opening day of the FIFA Interactive World Cup 2013 Grand Final in Madrid, Spain, Tuesday 6 2013.

FIFA Interactive World Cup 2013

Une première journée pleine de surprises

06 mai 2013

Christian Karembeu with the FIWC 13 players in Madrid

FIFA Interactive World Cup 2013

Karembeu, ambassadeur actif du football interactif

07 mai 2013

Bruce Grannec and Andrei Torres Vivero play the final game of the FIWC 2013 in Madrid

FIFA Interactive World Cup 2013

Revolution française à Madrid

10 mai 2013