Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Espagne 1996

Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Espagne 1996

24 novembre - 8 décembre

;

Le Brésil "tricampeão"

FIFA Futsal World Championship Spain 1996
© Others

Organisé par la Fédération espagnole de football, le troisième Championnat du Monde de Futsal de la FIFA a connu un déroulement exemplaire. Quant au public, qui s'était régalé lors de la compétition européenne, il n'a pas hésité à venir en masse (66 900 spectateurs au total) assister à certains matches. Comme le règlement le prévoit, ce sont seize formations qui ont débarqué en terres ibères en quête du Graal : six représentantes de l'Europe, trois de l'Amérique du sud, trois de l'Asie, deux de la CONCACAF, une de l'Afrique et une de l'Océanie. Malgré la nouvelle victoire finale des Brésiliens, ce sont les équipes du Vieux Continent qui ont dominé la compétition, plaçant en demi-finales la Russie et l'Ukraine.

Le vainqueur :

Moins spectaculaire que quatre ans plus tôt mais pas moins efficace, le Brésil a une nouvelle fois confirmé les pronostics en s'adjugeant le tournoi. Arborant son jeu classique, fait de technique individuelle et de parfaite connaissance mutuelle, le quartet Serginho - Manoel (meilleur buteur de la compétition) - Fininho - Vander n'a trouvé aucune opposition capable de lui faire de l'ombre. Au cours de la première phase, l'équipe conduite par Alfonso « Taco » Araujo s'est hissée jusqu'à la première place en réalisant un carton plein. Et que dire du goal-average ? 31 buts marqués et à peine cinq encaissés? Ses victimes avaient pour nom Belgique, Cuba et Iran. Au deuxième tour, l'Uruguay et les Pays-Bas ont également dû baisser pavillon et repartir avec la musette pleine (cinq buts pour chaque équipe). Seule l'Ukraine a réussi l'« exploit » de tenir en échec cette machine à gagner en signant un bon 2-2. En demi-finales, la formation canarinha a atomisé la Russie 6-2 et s'est offert le droit de défier l'Espagne chez elle dans le match décisif. Malgré le soutien inconditionnel de 15 500 supporters, la Furia n'a pas fait le poids : 6-4 pour le Brésil champion du monde.

Sites :
Murcie, Ségovie, Castellón de la Plana, Barcelone.

Classement :

  1. Brésil

  2. Espagne

  3. Russie

  4. Ukraine

Buteurs :

  1. Manoel (BRA), 14 buts

  2. Choco (BRA), 10 buts

  3. Oleksandre Moskaliuk (UKR), 10 buts

;

Second tour

;

COUPE DU MONDE DE FUTSAL - CHRONOLOGIE