Une obsession pour la Colombie ce vendredi 16 septembre à Cali contre le Panama : la victoire. Les Cafeteros veulent surtout se mettre à l'abri au plus vite pour ne pas faire encore souffrir le cœur de leurs supporters.

Ils comprennent vite que ce ne sera pas gagné. Leur monopole du ballon et des occasions ne leur rapportent qu'un but après dix minutes, alors que le Panama est à l’affût du moindre espace pour jouer en contre-attaque. Son mur tient le coup jusqu'à la mi-temps avant de craquer juste après. Le troisième but colombien fait l'effet d'une douche froide et agit comme un réveil pour les Canaleros. A l'attaque toute pour eux, et jamais deux sans trois pour les Sud-Américains : les locaux vont encore faire vivre un scénario à suspense à leurs supporters jusqu'au bout, mais avec un happy-end en bout de course cette fois.

Que ce fut dur pour la Colombie. Avec cette victoire acquise de haute lutte, les Colombiens peuvent savourer une qualification arrachée grâce à leur détermination, davantage qu'à leur style de jeu. Le Panama, lui, laisse parler ses larmes et ses regrets, en rêvant que sa troisième place lui permette d'accompagner le pays hôte. Réponse ce dimanche 18 septembre.