Quarante-cinq secondes. Voilà le temps qu’a duré le faux suspense dans la troisième rencontre du Groupe D entre le Brésil, quintuple champion du monde, et le Mozambique, l'un des petits nouveaux sur la scène mondiale, ce samedi 17 septembre à Cali.

L'autre question du jour concernait Falcao. Deux nouveaux buts et la star brésilienne décrochait le titre de meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde de Futsal, le seul record qu'il n'avait pas encore sur son CV. La légende a fait durer le plaisir en attendant les dernières minutes pour planter trois nouveaux buts et atteindre un total de 45. Ses coéquipiers ont déroulé entre-temps, le tout sans forcer, alors que les Africains étaient surtout préoccupés par les cages adverses. Le tableau d'affichage résume à lui seul la dynamique de la rencontre.

Le Brésil a assumé son statut de favori, comme lors de ses deux premières sorties à Colombie 2016. Le Mozambique n'est pas parvenu à reproduire celui de trouble-fête pour sa dernière apparition. Les Sud-Américains retrouveront Bucaramanga mercredi 21 septembre pour leur prochaine étape vers la finale de Cali le 1er octobre, pour laquelle ils ont déjà pris rendez-vous...