Le Brésil et l'Australie ont tous les deux empoché les trois points pour leur première sortie dans le Groupe D mais les comparaisons s'arrêtent là. Les Océaniens espèrent avant tout limiter le tarif brésilien ce 14 septembre à Bucaramanga.

Il s'annonce très lourd quand Rodrigo ouvre la marque après un peu plus d'une minute, mais l'Australie fait mieux que résister. Pour sa 32ème apparition en Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, un record, Falcao commence dans la précipitation. Ses coéquipiers montrent, eux, aussi une approximation inhabituelle. C'était juste une question du temps. Le Brésil impose peu à peu sa loi avant les citrons.

La deuxième mi-temps commence comme la première avait terminé avec des Australiens plus fatigués et des Brésiliens plus déterminés encore. La star du jour débute, elle, son show, entre jonglages et autres fantaisies estampillées futsal. Le public adore et se régale devant les actions collectives conclues par sept Sud-Américains différents.

Le Brésil sera-t-il moins gourmand contre le Mozambique ? Cela ne sera pas loin d'être la seule interrogation le 17 septembre prochain. De leur côté, les Australiens pourront forcer le destin face à l'Ukraine.