Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Thaïlande 2012

Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Thaïlande 2012

1 novembre - 18 novembre

Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2012

Un petit nouveau et des visages connus

Au début des barrages de la zone UEFA pour la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2012, il restait encore 14 équipes à pouvoir prétendre faire le voyage en Thaïlande. À l'issue des matches aller-retour, les sept heureux élus sont désormais connus. FIFA.com revient en détail sur ces qualifications européennes.

La Serbie disputera la phase finale pour la toute première fois de son histoire, suite à l’élimination de la Hongrie. Cette dernière pouvait rêver à une première participation depuis 1989 à la faveur d’une courte victoire 1:0 à l’aller. C’était sans compter sur Slobodan Rajčević et Marko Pršić, qui ont inscrit chacun un doublé au retour pour permettre aux Serbes d’infliger un cinglant 6:1 à leurs adversaires. 

Espagne et Italie comme prévuL’Espagne, double championne du monde, est l’équipe qui a rencontré le moins de problèmes. Les joueurs de la Furia Roja ont très facilement disposé de la Slovaquie, 4:0 puis 8:0, confirmant ainsi leur statut d’ogres du Vieux Continent. "Nous voulions absolument continuer sur notre lancée. Cette sélection n’a plus perdu depuis 108 matches et près de sept ans. Nous devons cela à notre mentalité de vainqueurs", expliquait l’entraîneur Venancio Lopez après les barrages.

L’Italie, troisième à Brésil 2008, prendra elle aussi part à l’édition de novembre prochain. Les Azzurri ont dominé la Norvège, qui participait à ses premières qualifications pour une Coupe du Monde de Futsal de la FIFA. L’affaire était déjà entendue dès la fin de la première manche, disputée en Scandinavie et remportée 5:0 par les visiteurs. La Squadra a ensuite levé le pied à domicile et s’est tranquillement imposée 2:0.

Le duel le plus serré de ces barrages a mis aux prises la Russie et l’Azerbaïdjan. Les Slaves sont d’abord allés décrocher une victoire 3:2 à Bakou, à la faveur d’un doublé de leur capitaine Sergei Sergeev ainsi que d’une réalisation d’Ivan Milovanov. Les Azerbaïdjanais pouvaient cependant garder espoir grâce aux deux buts de Kaká et Ilkin Hajiyev. À Tioumen, le match retour a connu énormément de rebondissements avant se terminer par un score de parité (2:2) qui offre à la Sbomaja une deuxième qualification d’affilée pour l'épreuve suprême.

Les Tchèques refont leur retardLe Portugal, dont le meilleur résultat est une troisième place à Guatemala 2000, sera également du voyage en Thaïlande. Ricardinho et ses coéquipiers n’ont eu aucun mal à se défaire du Bélarus et ont pu faire la fête à l’aller (7:1) comme au retour, devant leurs supporters (4:1).

L’Ukraine elle aussi peut préparer ses valises, elle participera pour la troisième fois consécutive à la plus grande compétition de futsal du monde. Après avoir échoué dès le second tour en 2004 et 2008, elle cherchera à faire mieux en Thaïlande. Lors de ces barrages, l’équipe a cependant dû trembler jusqu’au bout. Malgré une large victoire 4:0 en Roumanie, elle s’est en effet fait peur chez elle en s’inclinant 4:1.

Enfin, le contingent européen est complété par la République tchèque, pour qui les affaires étaient pourtant bien mal engagées suite à la défaite 2:0 en Slovénie. L’équipe de Tomáš Neumann a finalement su reprendre ses esprits devant son public pour s’imposer 4:1, après avoir tout de même été menée au score.

Explorer le sujet