L'Argentine, le Portugal, l'Iran et Cuba réunis dans le Groupe D, voilà la surprise du tirage au sort du Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Chinese Taipei 2004. C'est dans l'auditorium du Grand Hotel de Taipei City que le Monde du Futsal s'était donné rendez-vous le 5 septembre 2004. Dirigé par Jérôme Champagne, secrétaire général adjoint de la FIFA, le tirage au sort a pu débuter, et finalement offert des groupes très disputés.Revue de détails

Cliquez ici pour voir le résultat du tirage au sort

Lire aussi :
Suspense avant le tirage au sort de Taipei
De Pays-Bas 89 à Chinese Taipei 2004 : 15 ans de Futsal
Présentation des équipes qualifiées
Présentation du pays hôte

Groupe A : Chinese Taipei, Egypte, Espagne, Ukraine
Si l'Espagne, championne du monde en titre, et l'Ukraine semblent de loin les grands favoris pour accéder au second tour, il ne faudra surtout pas prendre à la légère le représentant de l'Afrique et l'hôte de cette compétition. Porté par son public, Chinese Taipei pourrait bien créer une surprise en poussant ses "partenaires" de groupe dans leurs derniers retranchements. L'intérêt de cette poule sera enfin de juger de la valeur de l'Ukraine, puissance montante du Futsal et qui vient de tenir en échec le vice-champion du Monde brésilien (3:3 le 1er septembre dernier lors d'un tournoi quadrangulaire amical à Téhéran). A noter que l'Espagne et l'Ukraine s'étaient affrontés en finale du Championnat d'Europe de Futsal de l'UEFA 2001 : les Ibères l'avaient emporté 2:1 après prolongation.

 

Jérôme Champagne, secrétaire général adjoint de la FIFA, explique la procédure de tirage au sort du Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Chinese Taipei 2004.
(FIFA.com)
Groupe B : Australie, Brésil, République tchèque, Thaïlande
Encore une fois, le Brésil ne devrait pas rencontrer beaucoup de difficultés à passer ce premier tour. Trois fois vainqueurs lors des quatre éditions précédentes de ce Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, les Auriverdes devront tout de même se méfier de la République tchèque, autre favori de ce groupe. Sans grand adversaire dans la Zone océanienne, l'Australie s'est très facilement qualifiée pour Chinese Taipei 2004 (aucun but encaissé en cinq matches, pour 20 inscrits) et devrait éprouver plus de difficultés dès ce premier tour, avec peu de chances de qualification. La Thaïlande quant à elle, risque fort d'être l'attraction de ce Groupe B.

Groupe C : Italie, USA, Japon, Paraguay
Dans ce groupe, la hiérarchie semble déjà bien établie. L'Italie devrait sans trop de problèmes terminer à la première place, les USA et le Paraguay se disputeront sans doute la deuxième marche qualificative, alors que le Japon risque fort de payer les frais de la supériorité des trois autres équipes. En effet, la Squadra Azzurra sera l'un des grands favoris pour la victoire finale dans ce Championnat du Monde et semble déjà bien au-dessus de ces premiers adversaires. Le duel USA - Paraguay sera sans doute des plus intéressants entre deux équipes au niveau assez homogène.

Groupe D : Iran, Portugal, Cuba, Argentine
Sans conteste le groupe le plus équilibré de ce premier tour. Au jeu des pronostics, difficile de départager ces quatre équipes. Entre l'Argentine, l'Iran et le Portugal, la lutte sera rude pour les deux premières places, alors que Cuba pourra aussi apporter son grain de sel. Car si les Cubains joueront sans doute le rôle d'arbitre de cette poule, ce ne sera tout de même pas en tant que faire-valoir. Pour l'anecdote, L'Argentine, Cuba et l'Iran étaient déjà réunies dans le groupe D lors du premier tour de Guatemala 2000.


Etaient présents lors de ce tirage au sort Messieurs Huang Shih-Cheng, Président de la Fédération de Football de Chinese Taipei, Chen Chuan-Show, ministre des sports, Ma Ying-Jeou, maire de Taipei City, et Jungi Ogura, membre du Comité Exécutif de la FIFA et du Comité de Futsal. Ils ont ouvert la cérémonie après qu'un groupe local avait présenté un spectacle de danse et avant que quelques morceaux de l'opéra chinois 'Monkey King' ne soient interprétés.

Ce sont Huang Yu Chuang, ancienne joueuse de l'équipe féminine de Mu-Lan, Chen Chun So, Président du Comité de Futsal de Chinese Taipei, Wong Shi Shian, ancien joueur de football aujourd'hui chanteur et acteur, et Wu Shiung Wu, ancien footballeur lui aussi, qui ont décidé du sort des 16 équipes qualifiées. Le moment était alors venu pour le Maire de Taipei City de revenir sur la scène pour clore la cérémonie.

Les premières réactions :

Chang Chan-Wei (Secrétaire général de la Fédération de football de Chinese Taipei, Groupe A)
"Nous avons été placés dans un groupe très fort aux cotés du champion en titre et d'une des grandes puissances européennes, l'Ukraine. Mais nous devons voir ce tirage comme une chance pour nous d'acquérir une certaine expérience internationale face à de telles équipes, bien que nous soyons conscients d'avoir peu de chance de passer ce tour."
 
 

Deux amis de longue date. Le sélectionneur espagnol Javier Lozano (g.) et le vice-Président de la Confédération brésilienne de Futsal lors du tirage au sort du Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Chinese Taipei 2004.
(FIFA.com)
Javier Lozano (Entraîneur de l'Espagne, Groupe A)
"Je suis content du sort qui nous a été réservé. En revanche, je ne sais pas trop si je dois rire ou pleurer du fait de devoir affronter l'Ukraine dès notre premier match… Cette rencontre décidera certainement du futur vainqueur du groupe. C'est pourquoi ce n'est peut-être pas si mal car si vous l'emportez, vous pouvez jouer l'esprit plus libre vos autres matches."

Gao Yong (Ancienne entraîneuse de l'équipe féminine de football de Chinese Taipei)
"Certes, le Futsal connaît un grand développement à Chinese Taipei, mais notre équipe n'aura pas la partie facile en affrontant dans ce groupe l'Espagne et l'Ukraine. Notre meilleure chance sera sans doute dans la rencontre que nous disputerons contre le représentant de l'Afrique."

Scott Gilligan (Entraîneur de l'Australie, Groupe B)
"Notre objectif sera le second tour. S'il sera difficile pour nous d'inquiéter le Brésil, je pense que nous jouerons la qualification avec la République tchèque. Elle sera certainement l'équipe à battre, et nous avons les moyens de le faire."

Orlando Duarte (Entraîneur du Portugal, Groupe D)
"Nous avons été versés dans le groupe le plus dur qu'il soit. Selon moi, l'Iran et l'Argentine sont les plus fortes équipes, Cuba peut-être un peu moins. Mais nous connaissons très bien nos adversaires, et nous ferons le maximum pour passer ce tour."