Les Groupes A et B vont livrer leurs derniers verdicts lors de la septième journée de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016. La Colombie devra l'emporter face au Panama pour poursuivre sa route sur ses terres. L'Ouzbékistan devra, lui, réaliser l'impossible face au Portugal, à l'image de Cuba contre la Russie. La Thaïlande et l’Égypte devront, eux, répondre présent lors de la dernière ligne droite avant les huitièmes de finale. FIFA.com présente les enjeux des rencontres de ce vendredi 16 septembre.

L'affiche
Panama - Colombie, Groupe A, 20h00 (heure locale)

Les Colombiens attendaient beaucoup de leurs protégés et ils avaient une bonne raison d'y croire en pensant à la quatrième place décrochée par les Sud-Américains lors de leur première participation à une Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, il y a quatre ans en Thaïlande. Deux matches plus tard, la Colombie se retrouvent au pied du mur avec seulement deux points au compteur. Les Cafeteros ont joué avec les nerfs de leurs supporters par deux fois en leur offrant des scénarios à suspense mais peu rémunérateurs. Le pays hôte n'envisagera plus que la victoire pour sa dernière rencontre dans le Groupe A face au Panama, qui rêve lui aussi d'une prolongation de parcours.

Les autres rencontres
L'Ouzbékistan s'était incliné 1:3 contre un Panama défait ensuite par le Portugal 0:9 dans le Groupe A. Pas de quoi être optimiste avant de se frotter à l'un des principaux monuments européens du futsal. Les Asiatiques tenteront de défier la logique pour leur troisième rencontre en Coupe du Monde.

Sur un nuage dans le Groupe B après sa victoire contre Cuba (1:7), l’Égypte est tombée de haut contre la Russie avec une défaite 1:6, entre passes approximatives, errements défensifs et panne offensive. La Thaïlande est, elle, branchée sur courant alternatif pendant ses rencontres. Quel scénario nous réserveront Africains et Asiatiques, avec une qualification pour les huitièmes de finale en ligne de mire ?

Cuba devra oublier les statistiques de la Russie avant d'entamer son duel contre le gros bras du Groupe B, et entrer au plus vite dans son match. Les Russes ont pris la bonne habitude d'entamer tambour battant leurs rencontres pour mettre fin au suspense au plus vite. Eder Lima et ses coéquipiers ne sont pas non plus du genre à lever le pied une fois le résultat acquis. Les Cubains sont prévenus.

Le joueur à suivre
Ricardinho (Portugal)

Quand Ricardinho veut, le Portugal peut souvent. La star de 31 ans était sur un nuage en première mi-temps face au Panama avec six buts à la clé. Seuls trois joueurs ont marqué plus que lui en une rencontre dans l'histoire du tournoi. Ricardinho aura-t-il encore le même appétit contre l'Ouzbékistan ?

La stat
- Le talent, la bonne volonté et la discipline tactique ne pèsent parfois pas grand-chose à côté de l'expérience. Pour sa première participation à une Coupe du Monde de futsal, l'Ouzbékistan s'en sort jusqu'ici avec un un total honorable de six buts concédés en deux matches, pour quatre buts marqués

Entendu…
"L'expression 'après la pluie vient le beau temps' se vérifie souvent avec mes joueurs. J'ai donc l'intuition qu'ils seront fantastiques contre l’Égypte, après leur prestation très décevante contre Cuba" - Miguel Conde sélectionneur de la Thaïlande

Le programme
Groupe A
Panama - Colombie (20h00, Cali)
Portugal - Ouzbékistan (20h00, Medellin)

Groupe B
Égypte - Thaïlande (18h00, Medellin)
Russie - Cuba (18h00, Cali)

(horaires en heure locale)