LE FILM DE LA JOURNÉE - La tension a atteint son comble au Coliseo el Pueblo de Cali au bout de 50 minutes intenses au cours desquelles la Colombie, hôte de la compétition, et le Paraguay n'ont pas réussi à faire trembler les filets une seule fois. Pendant l'épreuve des tirs au but, le gardien paraguayen a réalisé deux arrêts, avant que Gabriel Ayala n'offre la victoire à l'Albirroja, mettant fin au rêve de tout un peuple.

Dans l'autre match de la journée, à Medellín, la Russie a fait honneur à son statut de candidat au titre. Contre Cuba, sept Russes avaient marqué. Face au Viêt-Nam, dont c'était la première participation à la compétition, six joueurs différents ont trouvé la faille.

Les résultats
Russie 7:0 Viêt-Nam
Colombie 0:0 Paraguay (2:3 t.a.b.)

Les meilleurs moments
Un remplaçant déterminant : Pas évident de regarder une heure de match depuis le banc des remplaçants et d'entrer en jeu juste pour le dénouement. Fonctionnaire au Ministère paraguayen de la Santé lorsqu'il ne joue pas au futsal, le gardien Carlos Espinola est entré dans l'arène pour la série de tirs au but. Il s'est interposé à deux reprises, propulsant l'Albirroja en quarts de finale.

De l'ambiance sur le banc : Les Colombiens Angellott Caro et Jorge Abril étaient suspendus pour les huitièmes de finale. Cela n'a pas empêché le capitaine Caro d'encourager ses coéquipiers tout au long de la partie, à grand renfort de cris et d'applaudissements. Plus calme, Abril n'a cessé de donner des consignes à ses partenaires. Mais lors de l'épreuve des tirs au but, les deux hommes n'ont rien pu faire, si ce n'est assister, impuissants puis tristes, à la défaite des Cafeteros.

Un contrôle venu du ciel : Entré en jeu pour le coup d'envoi de la deuxième période face au Viêt-Nam, le Russe Ivan Milovanov a effectué sa première touche de balle sur un dégagement vigoureux de son propre gardien, Georgy Zamtaradze. Le ballon s'est envolé jusqu'à pratiquement toucher le toit de la salle, avant de retomber en piqué sur Milovanov, qui a amorti la sphère comme si une plume se déposait sur son pied.

La stat
0 La Colombie et le Paraguay ont écrit l'histoire. C'est la première fois qu'une rencontre de Coupe du Monde de Futsal de la FIFA se termine sur le score de 0:0 après prolongation, et la quatrième fois seulement qu'on assiste à une séance de tirs au but dans cette compétition. Le dernier 0:0 au bout du temps réglementaire dans une Coupe du Monde avait eu lieu 4 311 jours avant, le 1er décembre 2004 après 40 minutes de jeu entre l'Ukraine et l'Argentine à Chinese Tapei.

Entendu…
"Eder Lima n'a pas réussi à marquer aujourd'hui, mais c'est bien de voir que les autres ont réussi. Cela démontre la force de notre équipe. Nous ne sommes pas dépendants du rendement d'un seul joueur." - Sergey Skorovich, sélectionneur de la Russie

"La Russie devait et voulait gagner. Nous, nous voulions seulement gagner. La logique a prévalu. Nous n'avons pas été assez bons physiquement et mentalement pour créer la surprise, mais je suis très fier de mes joueurs." - Bruno Garcia, sélectionneur du Viêt-Nam

A venir
21 septembre

Brésil - Iran (17h30, Bucaramanga)
Espagne - Kazakhstan (17h30, Medellin)
Portugal - Costa Rica (20h00, Cali)

(horaires en heure locale)