La clôture du premier tour de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA sera marquée par le suspense. Deux billets directement qualificatifs restent en effet en jeu dans les Groupes E et F, avec un choc particulièrement alléchant au menu. Parallèlement, la course aux meilleurs troisièmes rendra enfin son verdict sur l'identité du quatuor gagnant.

FIFA.com vous livre un aperçu de la neuvième journée de Colombie 2016.

L'affiche
Azerbaïdjan - Iran, Groupe F, 18h00 (heure locale)

L'Azerbaïdjan entrera en dauphin du Groupe F dans le stade de Medellin, où il affrontera le troisième de la poule, l'Iran. Ex æquo avec trois points, ils sont séparés uniquement par la différence de buts. Ils ont tous deux subi la loi de l'Espagne, championne d'Europe, et ont chacun passé cinq buts au Maroc.

Si la Team Melli est une habituée de la Coupe du Monde de Futsal, les nouveaux venus azéris affichent une assurance à toute épreuve. Les paris sont donc ouverts. Restent deux certitudes : une victoire scellera la qualification de l'une des deux sélections, tandis qu'un nul leur permettra à toutes deux de poursuivre leur route.

Les autres rencontres
Dans le Groupe E, le Costa Rica devra mettre le bleu de chauffe pour ravir la deuxième place au Kazakhstan. Outre son retard d'un but sur les Faucons, le champion de la CONCACAF se frottera à une Argentine qui a retrouvé toute sa verve offensive face aux Îles Salomon.

De leur côté, les Salomonais abordent leur dernière sortie avec une petite chance de qualification. Sous la houlette de Ricardo Sobral, leurs adversaires kazakhs partent cependant avec la faveur des pronostics après leur belle démonstration contre le Costa Rica.

D'ores et déjà qualifiée pour les huitièmes, l'Espagne a rendez-vous avec le Maroc, qui n'a plus son destin en main. En cas de défaite de l'Iran, les Nord-africains pourraient décrocher une place de meilleur troisième grâce à une victoire par cinq buts sur les doubles champions du monde. Cela étant, ils seraient sans doute les premiers à admettre l'improbabilité d'un tel scénario.

Le joueur à suivre
Diego Zuniga (Costa Rica)

L'ailier costaricain sera facile à repérer pendant le match contre l'Argentine, car on ne voit que lui sur un terrain. L'intenable feu follet aux longs cheveux noirs frisés s'est montré décisif dans les deux rencontres des Ticos, en contribuant notamment à l'égalisation face au Kazakhstan. Son énergie et sa créativité joueront un rôle clé sur la pelouse de Bucaramanga.

La stat
3 – Le Kazakhstan a empoché ses trois premiers points en cinq matches de Coupe du Monde de Futsal de la FIFA. Après ses trois revers en autant de rencontres à Guatemala 2000, puis une défaite 0:1 lors de son entrée en lice à Colombie 2016, il a enfin brisé le signe indien en s'imposant 3:1 sur le Costa Rica.

Entendu…
"On ne peut jouer un match sans se donner à 100 %, même si on est déjà qualifié. Chaque rencontre permet de progresser. C'est notre philosophie. Nous nous devons également d'offrir un beau spectacle au public" - Venancio Lopez, sélectionneur de l'Espagne

Le programme
Groupe E
Costa Rica-Argentine (16h00, Bucaramanga)
Kazakhstan-Îles Salomon (16h00, Medellin)

Groupe F
Azerbaïdjan-Iran (18h00, Medellin)
Espagne-Maroc (18h00, Bucaramanga)