La FIFA confirme ce 14 octobre 2013 l’extension au niveau mondial de sanctions disciplinaires imposées à plusieurs joueurs du Salvador eu égard à des enquêtes menées par la Fédération Salvadorienne de Football concernant des manipulations de matches.

La FIFA a étendu les sanctions imposées à 14 joueurs ayant écopé d’une suspension à vie de toute activité liée au football, ainsi que les sanctions imposées à deux joueurs ayant respectivement écopé de suspensions de six et 18 mois.

Le président de la Commission de Discipline de la FIFA a décidé d’étendre ces sanctions au niveau mondial conformément aux articles 78, al. 1c et 136ss du Code disciplinaire de la FIFA.

La commission de discipline de la Fédération Salvadorienne de Football avait décidé d’imposer ces sanctions le 19 septembre 2013 à la suite d’enquêtes menées par la fédération salvadorienne concernant des cas de manipulation de matches survenus dans le cadre de rencontres internationales (matches amicaux et matches de Gold Cup de la CONCACAF) de l’équipe nationale "A" du Salvador en 2010, ainsi que des matches de l’équipe nationale U-20 du Salvador.

La FIFA continue de travailler en étroite collaboration avec ses associations membres et les confédérations pour lutter contre les manipulations de matches. Dans le cadre d’un partenariat de dix ans avec INTERPOL, des séminaires régionaux sont organisés aux quatre coins du monde tandis que les programmes d’apprentissage en ligne, récemment lancés, permettent également d’instruire les joueurs, entraîneurs et arbitres sur les dangers de la manipulation de matches, et ce afin d’éviter qu’ils ne deviennent des victimes de ce fléau qui menace l’intégrité du football.

D’autres initiatives incluent la signature d’une déclaration d’intégrité par certains officiels, la supervision du marché des paris à travers sa filiale Early Warning System (EWS) et la création d’un guide didactique pour son Code d’éthique, d’une Hotline Intégrité et une adresse électronique et d’un système de signalement confidentiel.