Une récente étude mandatée par FIFA TMS a évalué les avantages financiers que son système de régulation des transferts internationaux (ITMS) apporte aux plus de 6 500 clubs et aux 209 associations membres qui l’utilisent. Selon une des principales conclusions du rapport indépendant, qui est basé sur les commentaires reçus d’utilisateurs d’ITMS au sein des clubs et associations membres, le total des économies potentielles s’élève à 23 millions de dollars (US).

FIFA TMS GmbH a été créée en 2007 en tant que filiale de la FIFA, et le système international de régulation des transferts (ITMS) est devenu obligatoire en octobre 2010 pour tous les transferts internationaux de joueurs professionnels de football à onze, offrant ainsi aux autorités davantage d’informations sur chacun des transferts internationaux et augmentant ainsi en retour la crédibilité de tout le système des transferts et l’intégrité du football dans son ensemble.

Le rapport indépendant a confirmé que les objectifs d’amélioration de la transparence ont été atteints. Le logiciel de conformité ITMS gère les transferts conformément au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de la FIFA, tout en soutenant la procédure d’approbation de la FIFA pour le "premier enregistrement" d’un joueur mineur (âgé de moins de 18 ans) et la procédure de transfert international de joueurs mineurs, qu’ils soient de sexe masculin ou féminin, amateurs ou professionnels.

Le rapport présente comment l’exigence de "correspondance" d’ITMS permet d’améliorer l’exactitude des informations qui sont facilement accessibles à des fins de conformité. Les clubs et associations membres disposent d’une visibilité complète sur leurs activités sur le marché des transferts grâce à des rapports qui présentent des indications sur le nombre de transferts, les indemnités de transfert totales, le nombre de transferts par types de transferts, etc. Voici quelques exemples des retours positifs reçus d’utilisateurs :

"Le système a indéniablement ajouté une grande flexibilité et une transparence totale à l’émission des CIT." - Fédération Équatorienne de Football

"FIFA TMS permet de suivre les activités de transferts et offre aux clubs la possibilité de voir en temps réel les actions réalisées par les fédérations." – Fédération Française de Football

Outre le principal objectif d’amélioration de la transparence et de contrôle du respect de la réglementation de la FIFA, le nouveau rapport démontre qu’ITMS permet d’importantes économies :

Principaux avantages

Économies de temps et d’argent dans le traitement des Certificats Internationaux de Transfert (CIT) : l’analyse démontre que depuis le lancement d’ITMS, le temps nécessaire au traitement d’un CIT a été réduit de plus de 35% (environ deux heures). Le nombre d’individus impliqués dans la procédure de CIT a été diminué. Avant ITMS, quand les transferts et les envois de CIT étaient réalisés par fax, une moyenne de 2,1 employés à temps plein étaient nécessaires dans les clubs et 2,2 dans les associations membres. L’utilisation d’ITMS fait diminuer cette moyenne à 1,3 et 1,5 respectivement, ce qui permet des économies sur les salaires. Les avantages quantifiables d’ITMS - identifiés à travers le traitement plus efficace des transferts et les économies associées pour les clubs et associations membres - sont estimés à 7,2 - 8 millions de dollars (US) par an.

Avantages secondaires

Standardisation et centralisation : ITMS permet de réduire significativement les durées nécessaires au traitement des transferts en offrant une plateforme en ligne obligeant les clubs à présenter des informations spécifiques qui doivent "correspondre". Si le système génère une alerte en cas de "non-correspondance", l’instruction de transfert est bloquée, ce qui empêche l’émission d’un CIT par l’association membre. Cependant, après avoir été alerté par le système, les clubs impliqués sont en position et doivent résoudre ensemble les exceptions de correspondance existante. Ceci permet au processus d’émission du CIT de reprendre son cours immédiatement. Avant l’existence d’ITMS, les clubs et associations membres pouvaient être confrontés à d’importants retards dans le cadre de transferts internationaux.  Il arrivait qu’un club ait déjà commencé à payer un nouveau joueur alors que ce dernier n’était pas encore autorisé à jouer pour ce club. De telles situations pouvaient survenir pour diverses raisons, dont des modes de communication lents, des retards dans la libération de joueurs par les associations membres, des divergences dans les documents de transfert découvertes tardivement, etc. Le rapport estime qu’en permettant d’éviter les dépenses précédemment occasionnées par ces retards, ITMS permet des économies potentielles pour les clubs d’un total de 13,6 à 15 millions de dollars (US).