Suivez nous sur

Media Release

Fédération Internationale de Football Association
FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland
Tel: +41-(0)43-222 7777
Gouvernance

Publication du deuxième rapport du Conseil consultatif des droits de l’homme de la FIFA

(FIFA.com)
Home of FIFA
© Getty Images

Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

La FIFA a publié le 26 novembre 2018 le deuxième rapport de son Conseil consultatif des droits de l’homme. Le conseil consultatif est un groupe de huit experts indépendants émanant des Nations Unies, de la société civile, des syndicats et des sponsors de la FIFA, qui fournissent à la FIFA des conseils et des recommandations sur la manière de renforcer la mise en œuvre de ses engagements en matière de droits de l’homme, conformément à l’article 3 des Statuts de l’instance et de sa politique en matière de droits de l’homme. Il s’agit du deuxième rapport officiel du groupe consultatif, qui couvre la période octobre 2017 – septembre 2018.

Le rapport comprend deux parties. La première est rédigée par le groupe consultatif et la seconde par la FIFA. Basée sur les considérations et préconisations du premier rapport, la partie A évoque les recommandations faites à la FIFA dans un certain nombre de domaines depuis octobre 2017. La partie B comprend quant à elle des explications de la FIFA sur la manière dont elle a intégré les recommandations du groupe consultatif dans son travail dans le domaine des droits de l’homme.

"Ce deuxième rapport illustre l’important travail que nous avons entrepris ces deux dernières années afin de respecter nos engagements en matière de droits de l’homme et nous sommes fiers de montrer la voie dans le monde du sport », a commenté Fatma Samoura, la Secrétaire Générale de la FIFA. "La publication de ce rapport est d’autant plus spéciale que celui-ci nous offre un compte rendu transparent d’experts externes et internes sur les bonnes pratiques et les défis auxquels une fédération sportive internationale comme la FIFA peut être confrontée au quotidien dans le domaine des droits de l’homme dans le monde entier."

Le Conseil consultatif des droits de l’homme a pour sa part émis la déclaration suivante :

"Nous reconnaissons les progrès constants réalisés par la FIFA sur toute une série de sujets, notamment le traitement de cas spécifiques impliquant des défenseurs des droits de l’homme, l’approfondissement des relations avec les parties prenantes clés et l’intégration de l’évaluation des risques en matière de droits de l’homme dans le processus de candidature à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2026™ et au-delà.

Nous avons convenu de clore 33 des 44 recommandations formulées à la FIFA par le conseil consultatif jusqu’à présent. Dans le même temps, nous continuons de superviser et de collaborer avec la FIFA pour nos recommandations en suspens. En particulier, nous encourageons la FIFA à suivre notre conseil concernant l’héritage final de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ pour les ouvriers ayant travaillé à la construction d’infrastructures et sites liés à la compétition, en faisant preuve de plus de transparence au niveau des résultats de ses efforts déployés pour prévenir les risques concernant ces travailleurs.

Nous invitons les parties prenantes à lire les explications détaillées de la FIFA dans la partie B ainsi que les mesures prises par l’instance en réponse à nos préconisations. La liste complète des recommandations du conseil consultatif et l’état de leur mise en œuvre figurent en annexe 1 du rapport.

En plus de celles formulées en mai concernant la Coupe du Monde 2018 en Russie, ce rapport comprend seize nouvelles recommandations à la FIFA sur des sujets clés comme la question des droits des joueurs et la discrimination à l’égard des femmes en Iran. Il aborde également brièvement les préparatifs de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™ au Qatar, et en particulier la nécessité de renforcer encore davantage la gestion des risques liés à l’environnement physique pour les travailleurs du secteur de la construction.

Nous avons tenu en octobre notre quatrième séance à Doha, lors de laquelle nous avons étudié en détail de nombreuses questions liées aux droits de l’homme liées en vue de ce grand rendez-vous, en examinant le travail conséquent qui a été accompli dans divers domaines, ainsi que les défis qui restent à relever. Nous avons publié une brève déclaration à la suite de cette séance, disponible ici. Notre prochain rapport public comprendra une nouvelle série de recommandations à la FIFA concernant les travaux en cours au Qatar.

Dans l’ensemble, nos relations avec la FIFA se sont renforcées, car nous constatons que l’organisation intègre de plus en plus les considérations du groupe consultatif dans son travail quotidien en matière de droits de l’homme, à la fois pour soutenir ce qu’elle accomplit d’ores et déjà et pour l’inciter à aller plus loin.

Nous nous réjouissons de continuer à travailler avec la FIFA afin de maximiser l’impact de nos recommandations et obtenir des résultats encore meilleurs pour le bien de toutes les personnes impliquées dans le monde du football – travailleurs, joueurs, supporters, communautés locales et autres –, dont les droits doivent être respectés."

Pour de plus amples informations, veuillez vous référer aux documents ci-dessous :

Documents connexes

Articles recommandés