LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Mexique a laborieusement arraché un match nul contre le Venezuela dans le duel des équipes déjà qualifiées pour les quarts de finale. Il remporte ainsi le Groupe C de la Copa América Centenario. El Tri compte sept points, soit le même total que son adversaire, mais il se détache à la faveur d’une meilleure différence de buts. C’est lui qui affrontera le deuxième du Groupe D, tandis que la Vinotinto devra disputer une place en demi-finales au vainqueur de cette poule.

Dans le dernier match de la 11ème journée, l’Uruguay a quitté la compétition avec une victoire sur la Jamaïque, mais les deux nations étaient déjà éliminées. FIFA.com revient sur les meilleurs moments de la journée.

Résultats
Mexique 1:1 Venezuela
Uruguay 3:0 Jamaïque

L’analyse
Mexicains et Vénézuéliens ont proposé un choc plein d’entrain à Houston. Le but précoce de José Velázquez, converti avec une volée acrobatique sur ballon arrêté, a permis à la Vinotinto de reculer de quelques mètres pour jouer le contre, mais ses attaquants ont manqué de précision. De son côté, le Mexique est resté fidèle à ses idées, notamment une gestion ordonnée de ses possessions et un pressing constant sur toute la largeur du terrain. Après s’être heurté mille et une fois au gardien adverse, Daniel Hernández, il a fini par trouver la faille sur un exploit individuel de Jesús Corona, à l’issue d’un superbe slalom.

Un peu plus tard, l’Uruguay a bouclé avec une victoire 3:0 sur la Jamaïque à Santa Clara une participation qu’il cherchera sans doute à oublier au plus vite. Deux belles actions de Nicolás Lodeiro ont abouti à des buts d’Abel Hernández et de Je-Vaughn Watson en contre-attaque, tandis que Mathías Corujo a scellé la victoire en fin de match en ouvrant son compteur personnel pour ce qui restera également le 2 500ème but de l'histoire de la Copa América. Tout comme l’an dernier au Chili, les Reggae Boyz quittent la compétition sans avoir marqué le moindre but ni inscrit de point.

Le moment-clé
Après l’incroyable double arrêt de Daniel Hernández sur des frappes à bout portant de Diego Reyes et Héctor Moreno, le Mexique semblait bien parti pour encaisser son premier revers en 11 rencontres face au Venezuela. Mais le remplaçant Jesús Corona a surgi côté gauche, repiqué vers la surface, effacé quatre adversaires et inscrit du pied droit le but du 1:1. Ce petit bijou a permis au Tri d’étendre à 22 sa série de matches sans défaite et d’instaurer un nouveau record après celui réalisé sous la houlette de Ricardo La Volpe (21) entre 2004 et 2005. Sa dernière défaite remonte à la Copa América 2015, où il avait chuté face à l’Équateur 2:1 en poules. Depuis, il a enregistré 15 succès et 7 matches nuls sous la direction de Miguel Herrera (8 matches), Ricardo Ferretti (4) et Juan Carlos Osorio (10).

La stat
3 - Comme la quantité de gardiens que le sélectionneur mexicain a utilisés en autant de rencontres pendant la Copa América : Alfredo Talavera a été aligné lors du 3:1 face à l’Uruguay, Guillermo Ochoa lui a succédé lors du 2:0 sur la Jamaïque, et José Corona a enchaîné lors du 1:1 contre le Venezuela. Osorio a donc déjà utilisé 21 des 23 joueurs qu’il a emmenés aux États-Unis, seuls Cándido Ramírez et Carlos Peña étant restés sur le banc.

Entendu...
"Nous avons abordé ce match de la meilleure façon. C’est toujours bon de gagner, on en avait besoin pour stopper la série de deux défaites consécutives. C’est utile pour ce qui vient après, qui est plus important : les qualifications pour la Coupe du Monde. On n’a pas réussi la Copa América qu’on voulait mais on doit aller de l’avant" - Abel Hernández, attaquant de l’Uruguay

A venir
Mardi 14 juin - Groupe D
Chili - Panama
Argentine - Bolivie