Le Borussia Dortmund a effectué une saison incroyable et a su défendre son titre avec succès, établissant au passage un nouveau record de points. La cote du jeune Marco Reus, qui a mené son équipe du Borussia Mönchengladbach à une quatrième place inattendue, n’a cessé de grimper. Du côté de Cologne en revanche, ce sont les larmes qui ont accompagné la cinquième descente de l’histoire du club en deuxième division.

FIFA.com revient sur les moments forts de la saison de Bundesliga, qui s’est achevée ce week-end.

Un tourbillon jaune et noir
Le Borussian Dortmund a défendu avec brio son titre acquis en 2011 et s’est même permis d’établir un nouveau record. En effet, aucun club n’avait jamais atteint la barre des 81 points au sein de l’élite allemande. le BVB a également su maîtriser son adversaire le plus coriace, le Bayern Munich, en l’emportant 1:0 à l’aller comme au retour.

L’instant décisif de cette course au titre a peut-être eu lieu lors de la 30ème journée : Roman Weidenfeller, le gardien du Borussia, a stoppé un penalty d’Arjen Robben à cinq minutes du coup de sifflet final alors que les siens menaient 1:0 sur la pelouse munichoise. Cet arrêt a offert six points d’avance à Dortmund, qui a ainsi définitivement lâché son rival dans le sprint final.

Le Borussia s’est également payé le luxe de remporter la course à la signature de Marco Reus au nez et à la barbe de son homologue bavarois. La star montante du football allemande évoluera la saison prochaine sous la houlette de Jürgen Klopp, après avoir brillé avec le Borussia Mönchengladbach. Grâce à des prestations de haut niveau, ponctuées de 18 buts et 11 passes décisives, l’international de 22 ans a envoyé les Fohlen (les poulains) au tour préliminaire de la Ligue des champions de l’UEFA. Il y a encore 12 mois, ils devaient en passer par les barrages pour conserver leur place dans l’élite...

Tschüss et Adios
La saison a en revanche été nettement moins rose pour Cologne. Les joueurs du 1. FC accompagnent Kaiserlautern à l’échelon inférieur après avoir terminé à la 17ème place, synonyme de descente directe. Malgré ses 18 buts, l’enfant du pays Lukas Podolski n’a pas pu sauver les Geißböcke. C’est la tête basse qu’il rejoint maintenant Arsenal, où l’attendent des jours certainement meilleurs.

Le Hertha Berlin peut pour sa part continuer à espérer. Entraînée par le mythique Otto Rehhagel, l’équipe de la capitale a battu ce samedi Hoffenheim, club désormais entraîné par… Markus Babbel, limogé par le Hertha en cours de saison. Cette victoire salvatrice permet aux joueurs berlinois de dépasser Cologne sur le fil et leur donne le droit de disputer des barrages face au troisième de la deuxième division, Düsseldorf.

Mais les deux clubs historiques de Kaiserlautern et Cologne ne sont pas les seuls à faire leurs adieux à la Bundesliga. En effet, deux stars de la planète football ont effectué leurs derniers pas sur les pelouses allemandes. Âgés respectivement de 35 et 34 ans, Michael Ballack et Raúl se tournent vers de nouveaux championnats et de nouveaux défis, aux États-Unis et au Qatar. Ils s’offrent là une pré-retraite bien méritée après une carrière d’exception.

Toujours plus de passion
Un des coéquipiers de Raúl à Schalke a pour sa part enfilé les buts comme les perles cette saison. Avec 29 réalisations, Klaas Jan Huntelaar est devenu le premier Néerlandais à décrocher le titre de meilleur buteur de la Bundesliga, devant Mario Gomez (26 buts) et Robert Lewandowski (22 buts). Il permet également aux Königsblauen de se qualifier directement pour la prochaine édition de la Ligue des champions de l'UEFA.

Tous ces redoutables canonniers ont été encouragés par 45 116 supporters en moyenne. Les 306 rencontres ont été suivis par un total de 13 805 496 spectateurs. La Bundesliga se montre ainsi plus attractive que jamais et a même établi un nouveau record sur le continent européen. C’est à nouveau le Borussia Dortmund qui remporte ce petit jeu des statistiques, puisqu’il a évolué devant 80 720 personnes à chacun de ses matches à domicile, soit la capacité totale de son stade.

Bundesliga 2011/12 :

Le classement final

Le classement des buteurs