Tandis que le MAS Fès reste leader au Maroc, il y a embouteillage en tête du championnat d'Afrique du Sud, où les Mamelodi Sundowns se sont replacés. Au Nigeria, le Dolphin FC est en train de creuser un écart conséquent et au Soudan, la nouvelle saison s'est ouverte sur des victoires des deux favoris.

Maroc : Enfin un leader
Après plusieurs semaines d'encombrement et de chamboulements en tête de la Botola, le MAS Fès a pris une avance de deux points, profitant du faux pas du favori, le Raja Casablanca, et des deux matches en retard de l'OC Safi. Tenant du titre, le Wydad Casablanca reste septième, à dix longueurs de la pole position.

L'affiche : Fès a enregistré sa dixième victoire de la saison. Pris à la gorge en début de rencontre par le FUS Rabat, le MAS a su revenir dans le match. Après l'ouverture du score de son défenseur central Moustapha à la demi-heure de jeu, il pensait avoir fait le plus difficile, mais il s'est mis en danger tout seul sur un but contre son camp de Samir Zekroumi. C'est finalement le Sénégalais Kader Fall qui a emporté la décision à 10 minutes de la fin.
À la une : Depuis quelques temps, la crise qui agite El Jadida, à la lutte dans le bas de tableau, fait l'actualité. L'entraîneur Karama Khalid a jeté l'éponge à grand renfort de déclarations tapageuses et le président Mustapha Moundib a lui aussi démissionné. Ces événements n'ont pas empêché les joueurs de réaliser une performance pleine de courage face au Raja. Après le but de Mohamed Maarouf en début de rencontre, ils ont tenu bon, malgré l'exclusion de Vivien Madibé à 21 minutes de la fin pour un second avertissement.

Afrique du Sud : Retour à la quadrangulaire
Baisse de régime après la brève trêve hivernale, départ de l'entraîneur espagnol Antonio Lopez : il n'en fallait pas plus pour que certains éliminent les Mamelodi Sundowns de la course au titre. Depuis quelques semaines pourtant, ce géant du football sud-africain revient en force et sa victoire face aux Lamontville Golden Arrows le place désormais à trois petites longueurs des leaders, les Orlando Pirates, à six journées de la fin. Les Pirates ont dû se contenter d'un résultat nul, tout comme les Kaizer Chiefs, qui rétrogradent à la quatrième place mais restent dans le coup.

L'affiche : Le Bloemfontein Celtic est le seul pensionnaire du championnat sud-africain à n'avoir pas perdu chez lui cette saison et les Orlando Pirates n'ont pas encore baissé pavillon en déplacement. Disputé à Bloemfontein devant des tribunes archicombles, le choc entre les deux équipes s'est soldé par un nul 1:1 somme toute logique. Ironie du sort, c'est Siphelele Mthembu, joueur prêté par les Pirates, qui a égalisé pour le Celtic dans les derniers instants du match. Orlando a passé la barre des 50 points, mais il ne devance plus l'Ajax Cape Town que d'une petite longueur.
À la une : Thulani Serero est encore sorti du bois pour offrir un but capital à l'Ajax Cape Town, qui a oublié sa mésaventure du milieu de semaine pour s'imposer 2:1 à domicile face aux derniers, les Mpumalanga Black Aces. Sur le papier, les locaux auraient pu s'attendre à une promenade de santé, mais ces Aces en pleine opération survie leur ont donné du fil à retordre. Après l'ouverture du score par le Guinéen Seydouba Soumah, auteur de son premier but chez les pros, Serero a doublé la mise à la 71ème minute.

Soudan : C'est parti pour une nouvelle saison
Après trois semaines de Championnat d'Afrique des Nations sur leurs terres, les joueurs soudanais se sont quittés sur une décevante troisième place pour rejoindre leurs clubs respectifs avant la nouvelle saison. Comme de coutume, le jeu consiste à savoir qui d'Al Hilal et d'Al Merreikh emportera la mise. Car depuis 1969, aucune édition du championnat n'a échappé au duo d'Omdourman.

L'affiche : Des deux ogres, c'est Al Merreikh qui a connu le départ le plus difficile, sur le terrain de Hilal Alsahel, où il était mené d'un but à la demi-heure de jeu. Le favori, qui a dû écourter son stage de préparation en Libye le mois dernier, s'est rebiffé et menait déjà 2:1 avant le repos. Les trois points ne lui ont pas échappé. Al Hilal a connu moins de problèmes face à Al Nil, auquel il a infligé trois buts en seconde période (3:0).
À la une : Le grand gardien Essam Al Hadari a dépassé la barre des 100 sélections avec l'Égypte, mais après plusieurs conflits avec les instances, il a quitté son pays pour rejoindre Al Merreikh. Le portier devait également purger une suspension de quatre mois en raison de son transfert irrégulier au FC Sion en 2008. Ce week-end, il a fait son retour dans les cages lors des débuts victorieux de son club sous la houlette de son nouvel entraîneur égyptien, Hossam Al Badri, à la tête du géant cairote d'Al Ahly l'an dernier.

Nigeria : L'écart se creuse
Le Dolphin FC, qui reste sur sa lancée avec une nouvelle victoire à l'extérieur, dispose désormais d'une avance de sept points en tête du classement. Même s'ils comptent un match en retard, les Sunshine Stars ont perdu du terrain en concédant un nul chez le Crown FC. Les Warri Wolves ont retrouvé la troisième place grâce à leur victoire sur les Shooting Stars.

L'affiche : En déplacement, Dolphin a donné une leçon aux joueurs du Jos University Teaching Hospital. Après l'ouverture du score de Victor Michael en première période, le leader ne s'est plus jamais retourné, assurant le résultat grâce à des buts de Samuel Aaron et d'Owusu Addae.
À la une : Privé de ses grands débuts avec les Super Eagles le mois dernier, Ikechukwu Ibenegbu a rappelé tout son potentiel au sélectionneur national en plantant un but lors du succès 3:0 de Heartland face aux Ocean Boys. La fédération nigériane devrait communiquer cette semaine le groupe retenu pour affronter l'Éthiopie en qualifications pour la prochaine Coupe d'Afrique des Nations de la CAF.

Ailleurs
En Tunisie, les clubs ont repris le chemin des terrains pour la première fois depuis l'entrée dans l'année 2011, mais en Côte d’Ivoire, le début de la Ligue 1 est toujours reporté en raison de l'instabilité politique du pays.

Tenante du titre, la Liga Muculmana a réussi une entrée en lice gagnante dans la nouvelle saison de la MocamBola du Mozambique, grâce à son succès 1:0 sur le terrain de Vilankulo.

L'Elite 1 du Cameroun proposait un duel entre deux anciens champions d'Afrique, qui a vu l'Union Douala s'imposer 3:1 dans le stade du Canon de Yaoundé