La Turquie, qui ne cache ses ambitions avant son déplacement en Allemagne (Gr. A), et le Portugal, qui a tout à craindre de la visite du Danemark (Gr. H), seront sous les feux des projecteurs à l'occasion de la troisième journée des qualifications pour l'UEFA EURO 2012.

L'Irlande sera également au centre des attentions. A Dublin, la République d'Irlande recevra la Russie (Gr. B) qui a besoin de se relancer alors qu'à Belfast, l'Irlande du Nord accueillera l'Italie nouvelle vague de Cesare Prandelli.

L’affiche
Allemagne - Turquie, Groupe A, Stade olympique, Berlin, 20h45

L'ambiance sera chaude à Berlin ou une délégation de 30 000 supporters, représentant les 2,4 millions de Turcs vivant et travaillant en Allemagne, est annoncée pour ce choc entre les deux leaders du groupe. La Nationalmannschaft a réalisé un sans faute lors de ses deux premiers matches en s'imposant en Belgique (1:0), non sans avoir souffert, avant de battre aisément l'Azerbaïdjan (6:1). Mais le moteur de l'équipe Bastian Schweinsteiger, touché au pied droit, est forfait. De leur côté, depuis l'arrivée de Guus Hiddink, les Turcs affichent une plus grande rigueur. Les victoires avec la manière au Kazakhstan (3:0) et face à la Belgique (3:2) illustrent les progrès d'une équipe mieux en place qui, au delà du résultat, rêve aussi de prendre sa revanche de la demi-finale de l’EURO 2008 où elle s'était inclinée (2:3) à la dernière minute sur un but de Philipp Lahm.

Les autres matches
Dans les deux autres rencontres du Groupe A, l'Autriche, qui compte un match en moins, ne court pas de gros risques en recevant l'Azerbaïdjan alors que la Belgique, qui reste sur deux défaites, jouera déjà son va-tout au Kazakhstan.

Le sélectionneur de la Russie Dick Advocaat n'a pas apprécié le faux pas à domicile face à la Slovaquie (0:1) et pour le match à six points face à la République d'Irlande, il a procédé à quatre changements. Il a notamment rappelé après onze mois d'absence le buteur du Zénith Saint-Pétersbourg Aleksandr Kerzhakov, qui aura la lourde tâche de remplacer Roman Pavlyuchenko forfait sur blessure. Après des victoires sans problème en Arménie (1:0) et face à Andorre (3:1), Giovanni Trapattoni fonde de grands espoirs sur cette rencontre presque décisive pour la suite des qualifications. Le co-leader slovaque du Groupe B se déplace quant à lui en Arménie.

Dans le Groupe C, l'Irlande du Nord, qui a causé la surprise en allant s'imposer en Slovénie (1:0), attend de pied ferme l'Italie remodelée. Pour ce déplacement à Belfast, Prandelli a procédé à quelques changements, faisant appel à des joueurs expérimentés comme Gianluca Zambrotta, dont ce sera le grand retour, et Marco Borriello, profitant du forfait d'Alberto Gilardino. Pour sa part la Serbie, qui a laissé filer deux points précieux face à la Slovénie (1:1), n'a plus la moindre marge d'erreur avant la visite de l'Estonie.

Leaders surprises du Groupe D, l'Albanie et le Belarus devront confirmer ce statut respectivement face à la Bosnie-Herzégovine et au Luxembourg. On suivra surtout avec attention la nouvelle sortie de la France de Laurent Blanc qui s'est rachetée en Bosnie (2:0) après le faux départ à domicile face au Belarus (0:1). On attend tout particulièrement Yoann Gourcuff, Samir Nasri et Karim Benzema qui auront une carte très importante a jouer. Après deux nuls sans gloire, le sélectionneur roumain Razvan Lucescu se retrouve sur la sellette et a fait appel à deux anciens, Ianis Zicu et Stefan Radu, pour étoffer son groupe.

Les Pays-Bas, sans Nigel de Jong exclu temporairement par Bert van Marwijk, iront préparer en Moldavie le sommet du Groupe E du 12 octobre face au co-leader suédois. Robin van Persie et Arjen Robben toujours blessés, Ruud van Nistelrooy, 34 ans, restera à la pointe de l'attaque.

Dans un Groupe F très ouvert, les deux premiers, Israël et la Croatie, seront aux prises samedi à Ramat Gan. De son côté la Grèce, qui reçoit la Lettonie, est toujours à la recherche de sa première victoire après deux nuls décevants.

Battue sur son terrain par l'Angleterre (1:3), la Suisse fait face à un déplacement compliqué au Monténégro qui a remporté ses deux premiers matches dans le Groupe G. Pour autant, Ottmar Hitzfeld n'a pas changé son groupe misant sur l'esprit de revanche.

Leader surprise du Groupe H après sa victoire sur le Portugal (1:0), la Norvège ira se tester à Chypre qui avait passé quatre buts à ce même adversaire (4:4). De son côté Paulo Bento, pour ses débuts à la tête d'une Selecçao au bord de la crise, a appelé pour la première fois Paulo Machado (Toulouse) et Joao Pereira (Sporting) pour recevoir le solide Danemark. Cristiano Ronaldo de retour de blessure retrouvera son brassard de capitaine.

Enfin dans le Groupe I, les champions d'Europe seront privés de Fernando Torres, Jesus Navas, Pedro Rodríguez et Xavi pour jouer à trois jours d'intervalle la Lituanie et l'Ecosse, les deux leaders du groupe qui comptent un match de plus.

Le joueur à suivre
Après avoir crevé l’écran lors de la Coupe du Monde de la FIFA, l’Allemand Mesut Özil est devenu la coqueluche des supporters du Real Madrid. Le joueur d’origine turque sera sous le feu des projecteurs face au pays de ses parents lors du match au sommet du Groupe A à Berlin. Dans le camp d’en face, Hamit Altintop, milieu de terrain du Bayern Munich, espère briller face au pays où il a fait toute sa carrière.

La stat
100. C’est le nombre de sélections qu’atteindra l’attaquant de Chypre Yannis Okkas lors de la rencontre contre la Norvège. Pour sa 13ème saison sous le maillot bleu, il sera le premier Chypriote à atteindre ce cap. "Ce sera un moment spécial pour moi, un grand honneur. Mais ça ne changera rien pour ce match : nous avons un travail à faire face à la Norvège", annonce le buteur de l’Anorthosis Famagouste qui espère fêter cette centième avec un succès.

Entendu…
"C'est un honneur pour moi, car Otto Rehhagel a fait de l'excellent travail pour le football grec. Lui succéder, c'est un motif de fierté, mais aussi une lourde responsabilité… On sait qu'on est dans une phase de transition." - Fernando Santos, sélectionneur de la Grèce

Votre opinion !
Le Portugal renouera-t-il avec la victoire et Cristiano Ronaldo marquera-t-il face au Danemark ?