La phase de poules de la Ligue des champions de la CAF commence à prendre forme, même si les rencontres du week-end ont été en partie bouleversées par une série de buts inscrits dans les dernières minutes. On connaît désormais les noms de sept des huit qualifiés pour le prochain tour. Dimanche au Caire, les derniers candidats encore en lice seront répartis en deux groupes de quatre.

Parmi les derniers prétendants, on retrouve les Égyptiens d'Al Ahly, en quête d'un septième sacre continental historique, et le TP Mazembe Englebert, qui espère devenir le premier club à réussir la passe de trois dans la plus prestigieuse des compétitions africaines.

Pourtant, les deux favoris ont dû batailler jusqu'au bout pour décrocher leur billet pour les poules. Le géant du Caire l'a emporté d'un petit but sur l'ensemble des deux manches, tandis que les Corbeaux n'ont sauvé leur tête qu'en toute fin de match. Deux autres anciens champions d'Afrique, le Mouloudia Alger et le Raja Casablanca ont également arraché la décision dans les derniers instants. Enyimba, double vainqueur de l'épreuve, Al Hilal et l'Espérance, seule équipe à avoir confortablement assuré sa qualification, complètent le plateau de cette édition 2011.  

Le huitième et dernier qualifié sera connu vendredi, à l'issue du match en retard qui opposera Coton Sport et l'Entente Sétif. Les deux formations ont disputé le match aller samedi à Garoua et, pour l'heure, le ballotage semble très favorable aux Camerounais. Devant leur public, ceux-ci se sont imposés 4:1, grâce notamment à une belle réaction en deuxième période. À première vue, le déplacement en Algérie s'annonce comme une formalité, même si l'Aigle Noir n'a sans doute pas dit son dernier mot.  

Des favoris en difficulté
Mazembe, qui accusait un but de retard sur le Wydad Casablanca au terme du match aller, a dû patienter plus d'une heure avant de rétablir la parité. Grand artisan du sacre de l'année passée, "Patou" Mulota Kabangu s'est à nouveau distingué en trouvant le chemin des filets à la 69ème minute. Toutefois, c'est Mbenza Bedi qui a endossé les habits de sauveur en inscrivant le but de la victoire à 60 secondes de la fin du temps réglementaire.

Autre vieil habitué des joutes continentales, Mohamed Barakat a quitté le banc des remplaçants pour offrir une courte victoire 1:0 à Al Ahly face à Zesco United. Malgré une courageuse résistance, les visiteurs ont fini par céder à la 66ème minute. À leur décharge, les Zambiens ont perdu leur défenseur Billy Mwanza en deuxième période, touché au bras par un feu d'artifice tiré depuis les tribunes. L'incident a provoqué une longue interruption de plus de cinq minutes.  

Revenu d'Angola avec un match nul prometteur, le Mouloudia Alger pensait sans doute que l'avantage du terrain lui assurerait une qualification facile. Au final, InterClube s'est incliné 3:4 sur l'ensemble des deux manches, non sans avoir causé quelques frayeurs aux locaux. Au retour, les locaux n'ont dû leur salut (3:2) qu'à un penalty transformé dans le temps additionnel par Brahim Bedbouda. Le jeune arrière gauche de 20 ans, régulièrement annoncé en Europe, affirme avoir pris ses responsabilités en voyant ses coéquipiers hésiter. "J'ai pris le ballon et j'ai dit que j'allais m'en charger. Heureusement, j'ai choisi le bon côté ! La tension était énorme", a-t-il confié au coup de sifflet final.  

Le Raja Casablanca a lui aussi bénéficié d'un penalty en fin de match pour tenir en échec l'ASEC Abidjan (1:1), avant de s'imposer aux tirs au but. Rappelons que la qualification se jouait sur un seul match, les Ivoiriens ayant renoncé à accueillir leurs adversaires en raison de la situation politique tendue dans le pays. Les Libyens d'Al Ittihad ont connu le même sort. Contraints de jouer leur avenir en Ligue des champions de la CAF à Aba, au Nigeria, ils ont succombé à la 70ème minute, vaincus par un penalty de Victor Barnabas pour Enyimba.

Dimanche, le match entre le Club Africain et Al Hilal a été interrompu, suite à l'invasion du terrain par des supporters. Cette péripétie n'a pas empêché les Saoudiens de se qualifier 2:1 sur l'ensemble des deux manches. Vainqueurs 1:0 à Khartoum il y a 15 jours, les visiteurs ont ouvert le score grâce à l'international zimbabwéen Edward Sadomba. Les Tunisiens ont égalisé par l'intermédiaire de Khaled Melliti. Le CA a longtemps buté sur la défense adverse en quête des deux buts qui lui auraient permis d'inverser la tendance, jusqu'à ce que l'arbitre décide de clore les débats à la 84ème minute.

Ligue des champions de la CAF, résultats des matches retour 

Samedi
Mouloudia Alger (Algérie) 3:2 InterClube (Angola)
À l'aller : 1:1. Mouloudia Alger l'emporte 4:3 sur l'ensemble des deux manches
Raja Casablanca (Maroc) 1:1 ASEC Abidjan (Côte d'Ivoire)
Note : match disputé sur une seule manche. Raja Casablanca l'emporte 5:4 aux tirs au but
Club Africain (Tunisie) 1:1 Al Hilal (Soudan)
À l'aller : 0:1. Al Hilal l'emporte 2:1 sur l'ensemble des deux manches

Dimanche
À Aba : Enyimba (Nigeria) 1:0 Al Ittihad (Libye)
Note : match disputé sur une seule manche
Al Ahly (Egypte) 1:0 Zesco United (Zambie)
À l'aller : 0:0. Al Ahly l'emporte 1:0 sur l'ensemble des deux manches
Diaraf Dakar (Sénégal) 0:1 Espérance (Tunisie)
À l'aller : 0:5. Espérance l'emporte 6:0 sur l'ensemble des deux manches
TP Mazembe Englebert (RD Congo) 2:0 Wydad Casablanca (Maroc)
À l'aller : 0:1. TP Mazembe l'emporte 2:1 sur l'ensemble des deux manches