En Afrique du Sud, les bonnes opérations du week-end sont à mettre au compte de l'Ajax Cape Town et des Mamelodi Sundowns. À l'inverse, les Kaizer Chiefs et les Orlando Pirates n'ont pas réussi à prendre le moindre point.

Au Ghana, le Berekum Chelsea n'est pas encore champion et en Tunisie, la course au titre est plus serrée que jamais. En Egypte, le choc au sommet a eu des allures de pétard mouillé.

Premier League d'Afrique du Sud : Rêve en vue
En battant AmaZulu après avoir été mené au score, l'Ajax Cape Town a fait d'une pierre deux coups : le club a pris une avance de trois points en tête du championnat et avec 59 unités, a établi un nouveau record de points marqués pour le club dans le championnat d'Afrique du Sud. L'Ajax profite ainsi du faux pas des Orlando Pirates, qui ont concédé leur première défaite à domicile en six mois, aux mains de SuperSport United (0:1). Les Pirates sont deuxièmes avec 56 points. Les Mamelodi Sundowns suivent à deux longueurs, après leur victoire probante sur les Kaizer Chiefs, dimanche à Pretoria.

L'affiche : Respectivement quatrièmes et troisièmes à l'aube de cette 28ème journée, les Sundowns et les Chiefs ont échangé leurs positions après la victoire des premiers 2:0 dans leur antre du Loftus Versfeld, devant près de 45 000 spectateurs. Après avoir gâché un nombre incalculable d'occasions, les Sundowns ont réussi à trouver la faille par Nyasha Mushekwi d'abord, et ensuite grâce à l'ailier mozambicain Dominguez. Cela permet aux locaux de rester dans la course au titre, ce qui n'est quasiment plus le cas des Chiefs, dont le dernier sacre de champion d'Afrique du Sud remonte à 2005.
À la une : Élu Joueur de la saison l'année dernière en Afrique du Sud, Morgan Gould avait manqué la Coupe du Monde de la FIFA à cause d'une blessure à la cheville. Le défenseur central de SuperSport United espère pouvoir s'engager avec un club européen dès la fin de l'exercice. Sa reprise victorieuse de la tête sur coup franc, dans la première période du match contre les Pirates, a fait du bien à ses ambitions personnelles et beaucoup de mal à celles du club de Soweto, qui n'a plus qu'une mince chance mathématique d'être champion.

Premier League du Ghana : Berekum Chelsea devra encore patienter
Le Berekum Chelsea aurait pu célébrer le premier titre de champion de son histoire, ce week-end en cas de victoire. Au lieu de cela, l'actuel leader du championnat du Ghana s'est incliné 1:0 à Kumasi contre les King Faisal Babes, alors que dans le même temps la rencontre entre le dauphin Asante Kotoko et Heart of Lions était interrompue en raison de pluies torrentielles.

L'affiche : En cas de victoire au Baba Yara Stadium et de défaite de Kotoko, le Chelsea aurait pu célébrer le premier titre de champion de son histoire cinq journées avant la conclusion de l'exercice. Mais le champagne est resté au frais pour Chelsea, la faute à un unique but d'Abdul Wahab pour les King Faisal Babes, qui de leur côté quittent la zone de relégation. Le Berekum a perdu ses quatre derniers matches en déplacement et tentera de profiter de la réception du Real Tamale United, dimanche, pour faire sauter les bouchons.
À la une : Kotoko avait bien l'intention de mettre un peu plus de pression encore sur le leader en allant s'imposer à Heart of Lions. Les choses étaient bien engagées pour le dauphin, qui menait au score au moment où des précipitations diluviennes se sont abattues sur Kpando Park. C'est la troisième fois que la chose se produit cette saison sur le terrain de Heart of Lions. La partie sera rejouée mardi.

Ligue 1 de Tunisie : L'Étoile du Sahel revient
L'Esperance n'a plus que deux longueurs d'avance sur l'Étoile du Sahel, en tête du championnat de Tunisie, après le surprenant match nul 0:0 concédé à Tunis face au modeste EGS Gafsa. Le lendemain, l'Étoile du Sahel n'a pas laissé passer l'occasion en s'imposant 3:2 à l'extérieur, contre l'Olympique Beja.

L'affiche : Lors de la reprise qui faisait suite à une longue interruption due aux événements politiques, l'Étoile Sportive du Sahel avait trébuché à domicile, permettant à l'Espérance de porter son avance en tête du championnat à quatre points. Scénario inverse ce week-end, avec le nul concédé par l'Espérance combiné à la victoire de l'Étoile Sportive sur Beja grâce à un penalty transformé en toute fin de match par le Brésilien Danilo Bueno.
À la une : Après avoir signé un contrat de quatre ans avec le Club Africain en janvier, l'international tchadien Ezechiel Ndouassel avait été forcé au repos, comme tous les autres pensionnaires du championnat de Tunisie. Il a enfin eu l'occasion de se mettre en valeur ce week-end sur la pelouse de l'ES Hammam-Sousse, où il a inscrit deux des quatre buts de son équipe, victorieuse 4:1.

Premier League d'Egypte : Flop du choc
En recevant le Zamalek, Ismaily avait l'occasion de creuser le trou sur le champion en titre, Al Ahly. L'actuel leader du championnat d'Egypte a laissé passer sa chance en concédant le nul 0:0 sur sa pelouse. Même résultat pour Al Ahly. Le vainqueur des six dernières éditions de l'épreuve a été accroché en déplacement à Port-Saïd contre Al Masry.

L'affiche : Les chauds supporters d'Ismaïlia n'ont pas eu l'occasion de s'enflammer lors de la réception du Zamalek, qui reste leader avec 40 points, suivi à cinq longueurs de son adversaire du jour. Al Ahly pointe en quatrième position, à sept points du leader, mais avec un match en moins. La rencontre entre Ismaily et Zamalek s'est toutefois animée sur le tard avec plusieurs parades du portier local Abdelwahed El Sayed et une tentative d'Ismaily repoussée sur la ligne par Hani Said.
À la une : La crise couve à Al Ahly, qui n'a pas réussi à s'imposer face au modeste Al Masry. Pour ne rien arranger, Mohamed Fadl sera indisponible six semaines en raison d'une blessure au mollet. Mohamed Barakat et Mohamed Aboutrika sont eux aussi à l'infirmerie suite au match du week-end.

Ailleurs
Dans le choc entre les deux plus grands clubs des deux principales villes de la République Démocratique du Congo, le champion en titre TP Mazembe de Lubumbashi et l'AS V Club de Kinshasa n'ont pu se départager (1:1).

Le Raja Casablanca a conforté sa place de leader du championnat du Maroc en l'emportant 4:1 contre l'OC Safi.

Au Soudan enfin, Al Hilal a préparé de la meilleure des façons son difficile rendez-vous de Ligue des champions de la CAF en allant s'imposer 5:0 à Al Nsor.