Suivez nous sur
Match amical international

L'Islande contrarie la France (2-2)

(FIFA.com)
Iceland's defender Ragnar Sigurdsson (L) vies with France's midfielder Paul Pogba
© AFP
  • La France a souffert pour éviter la défaite contre l'Islande
  • Kylian Mbappé a fait la différence dans les dernières minutes
  • Les champions du monde 2014 affronteront ceux de 2018 ce mardi

Des champions du monde sur la vague du succès d'un côté, l'Islande qui n'a plus remporté une rencontre depuis près d'un an de l'autre : le décor du match amical de ce jeudi 11 octobre à Guingamp est planté.

Après des premiers échanges équilibrés, les Bleus mettent le pied sur le ballon sans le porter très haut pour autant. La défense visiteuse a visiblement retrouvé des fondamentaux défensifs oubliés lors de ses dernières sorties, avec le réalisme de sa ligne offensive en prime. Birkir Bjarnason met la dernière touche à la recette islandaise en se jouant d'Hugo Lloris du plat du pied à la demi-heure (30', 0-1).

Les protégés de Didier Deschamps multiplient les efforts en fin de première mi-temps avec le même résultat : la possession rarement traduite en occasions. Même scénario dans le second acte avec des Français à l'attaque et des Islandais maîtres dans l'art du contre. C'est pourtant sur corner que vient Kari Arnason fait tourner le tableau d'affichage de la tête (58', 0-2).

Le Roudourou prend un nouveau coup de froid mais voit ses champions du monde repartir au combat avec patience et application. La récompense arrive de la poitrine d'Holmar Eyjfosson à quelques minutes du terme à la mauvaise place pour dévier une frappe de Kylian Mbappé (86', 1-2). Le surdoué fait ensuite parler son mental pour convertir un penalty (90', 2-2) et donner un goût moins amer à la préparation au duel contre l'Allemagne en Ligue des Nations de ce mardi.

Entendu...

"Il n'était pas nul le match. Le résultat oui. On a eu une réaction. On était mal parti face à une équipe bien organisée, qui nous a bien contrés par moments. On n'a pas eu de réussite non plus. Mais je pense qu'on n'a pas pris le match par le bon bout, dans notre attitude" - Didier Deschamps, sélectionneur de la France (TF1)

La stat

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Une nouvelle tête et des retours chez les Bleus

04 oct. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 1998™

La France règne sur le monde

13 sept. 2012