L'Olympiakos et le Bayer Leverkusen se sont qualifiés mardi 10 décembre pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’UEFA où ils rejoignent Chelsea, Manchester United, Manchester City, le FC Barcelone, l'Atletico de Madrid, le Real Madrid, le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich.

La rencontre entre Galatasaray et la Juventus, qui devait déboucher sur la qualification d'une de ces deux équipes, a dû être interrompue après 31 minutes alors que le score était de 0:0. Le match sera repris ce mercredi 11 décembre sur ce score, si le temps le permet.

FIFA.com revient sur les grands enseignements de la première partie de la dernière journée de la phase de groupes.

L'affiche
Olympiakos 3:1 Anderlecht
Buts : Javier Saviola (33', 58'), Alejandro Dominguez (90'+5 s.p.) pour Olympiakos ; Sacha Kljestan (39') pour Anderlecht

L’Olympiakos a rempli son contrat en se qualifiant pour les huitièmes de finale face à une formation belge fragile en défense et qui a terminé le match à huit. Toujours aussi opportuniste, Javier Saviola est à l'origine de cette victoire, même s'il a loupé un penalty. Les Grecs n'ont jamais tremblé même après l'égalisation de Sacha Kljestan, au plus fort de la domination de l'Olympiakos. Mais après la pause, malgré les parades de Silvio Proto, de nombreuses brèches se sont ouvertes dans l'arrière-garde d'Anderlecht, qui termine à la dernière place du groupe.

Les autres rencontres

Groupe A
Manchester United 1:0 Shakhtar Donetsk
Real Sociedad 0:1 Bayer Leverkusen

A la peine en Premier League, les Mancuniens se sont appuyés sur leur expérience pour assurer une courte victoire face à un Shakhtar Donetsk très entreprenant en première mi-temps, mais totalement éteint après la pause. Les Ukrainiens devront se contenter de l'UEFA Europe League. Une reprise de volée de Phil Jones au point de penalty a suffi au bonheur des Anglais. Dauphin du Bayern en Bundesliga, le Bayer Leverkusen s'est contenté du but du Turc Omer Toprak, à la suite d'un cafouillage sur un corner, pour venir à bout d'une courageuse équipe basque, une nouvelle fois en manque de réalisme. Malgré une large domination après la pause, les Allemands ont aussi failli à la conclusion de nombreuses occasions, mais décrochent quand même leur qualification.

Groupe B
FC Copenhague 0:2 Real Madrid
Galatasaray - Juventus : match arrêté

Le match entre Galatasaray et la Juventus a été interrompu en raison des conditions climatiques, notamment un violent orage de grêle. Le Real Madrid s'est imposé à Copenhague sans trop forcer son talent sur deux buts de Luka Modric, d'une frappe enveloppée dans la lucarne droite, et de Cristiano Ronaldo, surgissant pour reprendre une remise de Pepe. Le Portugais décroche ainsi un record avec neuf buts inscrits en phase de groupes.

Groupe C

Benfica 2:1 Paris Saint-Germain

Benfica a terminé la tête haute sa campagne de C1 en venant à bout d'une équipe parisienne privée de plusieurs de ses cadres, mais qui avait pourtant ouvert le score par Edinson Cavani. A force de courage et portés par leur public, les Portugais égalisaient juste avant la pause sur un penalty de Rodrigo Lima, avant de faire la différence par Nicolas Gaitan. Mais Benfica devra se contenter de l'UEFA Europe League en raison d'une meilleure différence de buts particulière de l’Olympiakos.

Groupe D
Bayern Munich 2:3 Manchester City
Viktoria Plzen 2:1 CSKA Moscou

Entre deux équipes déjà qualifiées, le spectacle a été de toute beauté. Le champion en titre pensait  pensait pourtant avoir fait la différence sur des buts de Thomas Müller et Mario Götze. Les Bavarois avaient alors le tort de relâcher leur pression, ce dont profitait David Silva pour réduire l'écart avant la pause. Les hommes de Manuel Pellegrini remontaient sur le terrain avec l’intention de prendre la rencontre en mains. Les Citizens poussaient de plus en plus fort et inversaient la vapeur en trois minutes à l'heure de jeu grâce à Aleksandar Kolarov sur penalty et James Milner. Le Bayern concédait sa première défaite après une série de dix victoires, la première sous l’ère de Pep Guardiola, mais conservait néanmoins de justesse la première place du groupe. Surprise également à Plzen où le Viktoria a remporté sa première victoire sur un but de Tomas Wagner à la dernière minute qui ouvre aux Tchèques les portes de l’UEFA Europa League.

Le joueur
Silvio Proto est le héros malheureux du duel entre l’Olympiakos et Anderlecht. Le gardien belge a d’abord réussi un double exploit en arrêtant deux penalties de Javier Saviola et Vladimir Weiss. Mais à la troisième minute des arrêts de jeu, alors que son équipe évoluait à neuf, Proto voyait rouge après avoir crocheté dans la surface de réparation Weiss. Gloire et décadence en quelques minutes.

Le but
Benfica - Paris Saint-Germain (Nicolas Gaitan 59')

L'Argentin Enzo Perez s'appuie sur l'Uruguayen Maximiliano Pereira avant d'adresser un centre tendu de la droite. Malgré l'intervention de Zoumana Camara, Nicolas Gaitan surgit et pique parfaitement son ballon pour surprendre Salvatore Sirigu.

La stat
20 - Soit le nombre de buts inscrits par le Real Madrid durant les six rencontres de la phase de groupes, un total qui égale le record détenu conjointement par Manchester United (1998/99) et le FC Barcelone (2011/12).

Votre opinion !
Quelle équipe de Manchester ira le plus loin ?