La Commission de Discipline de la FIFA s’est réunie le 22 décembre 2003 à Zurich sous la présidence de Me Marcel Mathier (Suisse) pour statuer sur les cas des joueurs Amir Azmy (Egypte) et Alexander Walke (Allemagne) suite aux contrôles de dopage positifs dont ils avaient fait l’objet lors du Championnat du Monde Juniors de la FIFA, EAU 2003 respectivement à l’issue des matches Egypte-Japon du 5 décembre 2003 et Allemagne/Etats-Unis du 2 décembre 2003.

Les deux joueurs avaient été invités à comparaître devant la Commission de Discipline afin d’être entendus, mais avaient renoncé à cette possibilité. Après avoir examiné les preuves écrites et entendu le Prof. Jiri Dvorak, officiel médical en chef de la FIFA, et M. Goetz Eilers, représentant la Fédération Allemande de Football dans le cas du gardien allemand Walke, la commission a pris les décisions suivantes après délibération :

1. Le joueur Amir Azmy, contrôlé positif à la nandrolone, est reconnu coupable de dopage au sens de l’art. 60 ss. CDF et suspendu du 9 décembre 2003 au 8 février 2005. Il écope également d’une amende de CHF 15000.

2. Le joueur Alexander Walke, contrôlé positif au tetrahydrocannabinol (carboxy-THC), un métabolite du cannabis, est reconnu coupable de dopage au sens de l’art. 60 ss. CDF et suspendu pour 7 mois à compter du 9 décembre 2003, c’est-à-dire jusqu’au 8 juillet 2004. Une amende de CHF 10 000 lui est infligée.

Dans les deux cas, la suspension s’étend à tous les matches, qu’ils soient nationaux ou internationaux, amicaux ou officiels.

Ces décisions peuvent faire l’objet d’un appel au près de la Commission de Recours de la FIFA dans les 3 jours après réception de la décision motivée qui sera envoyée ultérieurement.