Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 2020

Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 2020

22 juillet - 7 août 2021

Tokyo 2020 (H)

Le sort a parlé, les sélectionneurs aussi !

Japan Olympic football team head coach Hajime Moriyasu watches the Tokyo 2020 Olympic Football Tournament draws 
© Others
  • Le sort a parlé pour le Tournoi Olympique de Football Masculin de Tokyo 2020
  • Le Japon, pays hôte, ouvrira contre l'Afrique du Sud dans le groupe A
  • Florilège de réactions suite au tirage au sort

Une étape cruciale sur la route de Tokyo 2020 a été franchie ce mercredi 21 avril avec le tirage au sort officiel à Zurich du Tournoi Olympique de Football Masculin de Tokyo 2020.

Le Japon, pays hôte, affrontera l'Afrique du Sud lors de son match d'ouverture dans le Groupe A, où figure aussi la France. Le Brésil et l'Allemagne, qui se sont affrontés lors de la finale de Rio 2016, se retrouvent dans le groupe D comprenant également la Côte d'Ivoire et l'Arabie saoudite. Le Groupe C, composé de l'Égypte, l'Espagne, l'Argentine et l'Australie, promet également de faire des étincelles.

FIFA.com vous propose un florilège de réactions des sélectionneurs concernés par ce tirage au sort.

Tokyo 2020 : Official Draw Reults (Men)
© FIFA.com

Groupe A

"Notre groupe est très relevé et il sera difficile d'atteindre la deuxième phase, mais notre objectif est non seulement de sortir du groupe mais également de remporter la médaille d'or, quels que soient nos adversaires. Nous avons besoin de joueurs décisifs qui ont fait leurs preuves en sélection et stabiliser l'équipe grâce à leur expérience. Nous avons absolument besoin de cet apport." - Hajime Moriyasu, sélectionneur du Japon

Japan Olympic football team head coach Hajime Moriyasu  and Japan women's national football team head coach Asako Takakura watch the Tokyo 2020 Olympic Football Tournament draws 
© Others

"Le tirage nous a réservé un groupe relevé et homogène, me semble-t-il. Le Mexique est une nation référence du continent américain. Une équipe très solide, avec beaucoup de qualités et un état d'esprit que l'on connaît. Les Mexicains ont été champions olympiques en 2012, aux Jeux de Londres, en battant le Brésil en finale. Donc, une grosse nation du football mondial comme premier adversaire de notre tournoi. Le Japon en tant que pays organisateur sera aussi redoutable, il propose un football de qualité, en progrès constants. Enfin l'Afrique du Sud représente un continent souvent très compétitif dans les tournois olympiques." - Sylvain Ripoll, sélectionneur de la France

Ripoll, le chercheur d'or

Lire également

Ripoll, le chercheur d'or

Groupe B

"D'abord, je tiens à dire que je suis ravi de parler football international après l’année écoulée. Notre équipe est impatiente et enthousiaste à l'idée de représenter le pays au Japon. Il n'y a pas de matches faciles dans le football international, mais nous pouvons dire que nous avons réussi à éviter les plus grosses nations." - Danny Hay, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande

Korea Republic celebrate winning the 2020 AFC U-23 Championship.
© AFC

"À première vue, cela semble un bon groupe, mais imprévisible. Je suis convaincu que nous allons réaliser une bonne performance. Comme je l'ai dit avant le tournoi qualificatif, nous pouvons rendre la vie difficile à n'importe quel adversaire. Je le pense toujours et je veux une médaille olympique." - Mirel Radoi, sélectionneur de la Roumanie

Matei Mirel Radoi, head coach of Romania 
© Getty Images

Groupe C

"Nous sommes ravis de ce tirage au sort parce que nous sommes impatients et enthousiastes à l'idée de vivre cette expérience. Nous sommes très excités car c'est un événement unique qui génère de grandes attentes dans tout le pays et nous savons que le tout le monde du sport en Espagne nous suivra. Nous sommes dans un groupe très dur et difficile, mais l'espoir que nous portons est au-dessus de toute adversité" - Luis de la Fuente, sélectionneur de l'Espagne

Le sélectionneur de l'Egypte, Shawky Gharieb, a regardé le tirage au sort avec son staff depuis Le Caire.

"Maintenant, nous pouvons commencer à analyser et étudier nos futurs adversaires. Contre l'Espagne, il faudra être concentré et jouer un match parfait pour l'emporter. Il n'y aura pas d’excuses et nous devrons jouer notre jeu quel que soit l'adversaire. Pour décrocher une médaille, vous devez affronter les meilleurs." - Fernando Batista, sélectionneur de l'Argentine

Groupe D

"Le tournoi commencera fort pour nous avec ce classique du football mondial qui sera la revanche de la finale des derniers Jeux Olympiques, le tout dans un stade dont nous gardons de très bons souvenirs avec la finale de la Coupe du Monde remportée par le Brésil." - Andre Jardine, sélectionneur du Brésil

"On ne peut pas dire que l'Allemagne est chanceuse sur ce tirage au sort... Je pense que les groupes C et D seront les plus durs. La plupart des joueurs de Côte d'Ivoire jouent en Europe, et j'ai vu jouer l'Arabie saoudite qui a un style inhabituel et une mentalité hors du commun. Et que dire du Brésil... ce sera une affiche chargée de souvenirs, notamment la finale de Rio 2016" - Stefan Kuntz, sélectionneur de l'Espagne

Explorer le sujet

Articles recommandés