Suivez nous sur
Jeux Olympiques de la Jeunesse

La Bolivie se couvre d'or

(FIFA.com)
Bolivia players celebrate winning gold
© Getty Images

*LE FILM DE LA JOURNEE - *La Bolivie est entrée dans l'histoire en devenant la première nation à inscrire son nom au palmarès du Tournoi Olympique de Football Garçons. Réduits à dix dès la première mi-temps, les Sud-américains ont réussi un véritable carton (5:0) face à Haïti pour s'adjuger la médaille d'or.

Dans l'autre affiche de la journée, Singapour a effacé son échec en demi-finale contre ces mêmes Haïtiens. En dominant le Monténégro 4:1, les locaux se sont installés sur la troisième marche du podium. Deux doublés signés Hanafi Mohd et Ammirul Mazlan ont permis au pays hôte de conclure son parcours sur une note positive.

Le match du jourBolivie 5:0 Haïti
Buts : Rodrigo Mejido (5’), Jorge Alpire (31’), Cristian Arano (53’), Luis Banegas (60’, 72’)

Donnée largement favorite suite à son succès écrasant face à ce même adversaire au premier tour, la Bolivie n'a eu besoin que de cinq minutes pour trouver la faille par Rodrigo Mejido. Auteur d'un quadruplé lors de la première confrontation entre les deux finalistes, le remuant attaquant a rapidement confirmé ses excellentes dispositions du moment. Toutefois, un quart d'heure plus tard, le buteur bolivien était exclu par l'arbitre en raison d'une altercation avec un joueur haïtien. Malgré l'absence de leur joueur fétiche, les Boliviens n'ont pas tardé à doubler la mise, peu après la demi-heure de jeu. Un coup franc de Carlos Anez renvoyé par le poteau a semé la panique dans la surface de réparation. Profitant de la confusion générale, Jorge Alpire a surgi au bon moment pour propulser le ballon de la tête au fond des filets.

Au retour des vestiaires, Douglas Cuenca a lancé Luis Banegas afin de muscler son attaque. La décision du sélectionneur n'a pas tardé à porter ses fruits. Le remplaçant de luxe bolivien s'est retrouvé impliqué dès la 53ème minute dans un bon mouvement à trois, habilement conclu par Cristian Arano. Le reste de la partie a rapidement tourné à la démonstration pour Banegas, qui a tout d'abord repris un coup franc de Noel Rodriguez à l'heure de jeu, avant de sceller le score à huit minutes du terme à l'issue d'un magnifique déboulé dans la surface de réparation adverse.

L'autre matchMonténégro 1:4 Singapour
Buts : Jovan Baosic (14’) pour le Monténégro ; Hanafi Mohd (6’, 45’), Ammirul
Mazlan (57’, 65’)

Dès le début de la partie, les Singapouriens se sont littéralement rués à l'assaut du but monténégrin et ont logiquement ouvert le score après six minutes. Jonathan Tan a été l'architecte de cette belle action collective, conclue d'une frappe puissante par Hanafi Mohd. Loin de se laisser abattre, les Monténégrins sont revenus au score huit minutes plus tard, sur une reprise de la tête de Jovan Baosic consécutive à un coup franc signé Nebojsa Kosovic.

Après le repos, les Européens ont tenté de prendre le jeu à leur compte, grâce notamment à l'omniprésent Kosovic. Malheureusement pour eux, leurs adversaires ont repris l'avantage après seulement cinq minutes, lorsque Mohd a doublé la mise en profitant d'une bonne passe. Quelques instants plus tard, Suhaimi manquait de peu le cadre. C'était alors au tour d'Ammirul Mazlan de briller. Le milieu de terrain s'est d'abord illustré sur penalty pour porter le score à 3:1 à la 57ème minute, avant de se jeter courageusement pour reprendre un coup franc de Mohd dans un angle fermé et clore définitivement le score.

Le but du jourAvec dix réalisations au total, le choix était vaste. C'est toutefois le quatrième but singapourien qui remporte la palme. Le coup franc de Mohd semblait destiné à mourir en sortie de but, quand Mazlan a surgi de nulle part pour reprendre le ballon de la tête.

Le chiffre6. Malgré son exclusion en milieu de première mi-temps, Mejido a trouvé le temps d'inscrire son sixième but, ce qui fait de lui le meilleur réalisateur du tournoi.

Entendu… *"Cette finale signifie bien plus qu'une médaille d'or pour nous. Pour mes joueurs, ce triomphe marque peut-être le début d'une belle carrière. Nos compatriotes peuvent être fiers de ce que nous avons accompli ici." *Douglas Cuenca, sélectionneur de la Bolivie**

Articles recommandés

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Montenegro - Singapore

25 août 2010

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Bolivia - Haiti

25 août 2010