Suivez nous sur
Jeux Olympiques de la Jeunesse

La dernière haie avant la finale

(FIFA.com)
Bolivian players congratulate Cristian Arano
© Getty Images

Seules équipes invaincues du Tournoi Olympique de Football Garçons, la Bolivie et Singapour abordent les demi-finales de dimanche en favoris. Opposés aux coriaces Monténégrins, les Sud-américains devront sortir le bleu de chauffe pour la première fois, tandis que les hôtes auront tout intérêt à rester vigilants face aux rois du come-back haïtiens, qui comptent bien sortir un autre lapin de leur chapeau.

Le match du jourBolivie - Monténégro, Jalan Besar Stadium, dimanche 22 août, 18h00 (heure locale)

Au vu des prestations de ces deux formations en phase de groupes, cette demi-finale s'annonce comme le choc de la journée. Entrée dans la compétition avec l'or en ligne de mire, la Bolivie a vu ses ambitions renforcées par ses victoires sur Vanuatu (2:0) et Haïti (9:0) au premier tour. De son côté, le Monténégro a réalisé une belle entame contre le Zimbabwe (2:1), suivie d'une courte défaite aux mains des Singapouriens (3:2). Les Européens se sont ainsi montrés capables d'en remontrer à n'importe quel adversaire.

Truffée de talent, l'escouade de Douglas Cuenca dispose notamment d'un remarquable attaquant, Rodrigo Mejido, héros de la large victoire face à Haïti, avec quatre buts et trois passes décisives à son actif. Le Monténégro s'appuiera sur sa discipline pour résister aux assauts sud-américains, tout en s'en remettant à son prolifique capitaine Nebojsa Kosovic pour percer la défense bolivienne.

L'autre matchSingapour - Haïti, Jalan Besar Stadium, dimanche 22 août, 20h45 (heure locale)

Tombeurs d'une équipe monténégrine pourtant supérieure physiquement, les brillants protégés de Kadir Yahaya font désormais figure de grands favoris au titre. Entre eux et la finale se tient Haïti, qui doit sa place dans le dernier carré à un coup d'éclat devant Vanuatu (2:1). Le courage et la détermination dont ses garçons ont fait preuve pour renverser la situation permettent au coach Sonche Pierre d'espérer "aller un peu plus loin".

La chance n'est pas étrangère aux deux victoires enregistrées par Singapour en phase de groupes, le Zimbabwe et le Monténégro ayant frôlé les buts en fin de match. Yahaya estime que son équipe devra hausser son niveau de jeu contre Haïti pour se montrer à la hauteur des attentes et atteindre la finale. "Nous avons perdu le ballon trop facilement dans des zones dangereuses, particulièrement dans l'entrejeu", déplore-t-il au micro de FIFA.com. Cela étant, si les Young Lions rééditent leurs performances du premier tour, les Haïtiens n'auront qu'à bien se tenir.

*Le chiffre26. *Comme le nombre de buts inscrits au cours des six matches de groupes, soit une moyenne de plus de quatre réalisations par rencontre.

Le saviez-vous ?L'ancien international singapourien Kadir Yahaya a pris les rênes de la sélection U-15 en février, à la suite du décès de son prédécesseur, David Sivalingam, l'an dernier.

Entendu…"Nous devons tempérer l'euphorie ressentie par les garçons après la victoire sur le Monténégro, afin de nous concentrer sur la demi-finale. Nous ne pouvons pas nous relâcher face à Haïti. C'est un adversaire à ne pas prendre à la légère." - Kadir Yahaya, sélectionneur de Singapour

Articles recommandés

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Matchday preview, 21 August, Boys' Youth Olympic F...

21 août 2010