Suivez nous sur
Jeux Olympiques de la Jeunesse

Des remakes en épilogue

(FIFA.com)
Luis Banegas of Bolivia celebrates scoring the third goal
© Getty Images

Les Haïtiens auront sûrement des envies de revanche lorsqu'ils affronteront les Boliviens mercredi en finale du Tournoi Olympique de Football Garçons. Ce remake est assez surprenant quand on sait que lors de l'entrée en lice des deux équipes, les Sud-Américains s'étaient facilement imposés 9:0. Leurs adversaires caribéens auront eu le mérite de rebondir en battant Vanuatu 2:1 puis en dominant les organisateurs singapouriens 2:0, ce qui leur a valu d'accéder au match décisif. Mercredi, il sera donc question de médaille d'or, mais aussi de fierté. Aussi faudra-t-il s'attendre à ce que les Haïtiens proposent une toute autre résistance.

On pourrait en dire de même du Monténégro, qui sera déterminé à se venger de sa courte défaite 3:2 contre Singapour lors la dernière rencontre de groupe. Dans ce match pour la troisième place, les organisateurs, encore sous le choc de leur défaite surprise 2:0 contre Haïti en demi-finale, auront à cœur de tout donner pour clôturer leur campagne par une médaille.

Le match du jourBolivie - Haïti, Jalan Besar Stadium, mercredi 25 août, 20h45 (heure locale)

Le seul fait d'avoir perdu contre la Bolivie sur le plus gros écart de la compétition suffira à motiver Haïti avant ce remake. Même s'ils ont surpris tout le monde, y compris leurs propres supporters, en battant largement le pays organisateur, les Haïtiens et leur sélectionneur Pierre Sonche n'ont pas encore digéré la démonstration bolivienne. "Lors du dernier match, nous avons perdu car nous n'étions pas prêts physiquement en raison du décalage horaire", a indiqué le sélectionneur à FIFA.com. "Je veux que mes garçons oublient les derniers résultats et se concentrent sur le prochain match."

Au vu de la détermination et du culot affichés par les Haïtiens lors de leurs sorties suivantes, la Bolivie peut s'attendre à un deuxième duel beaucoup plus relevé. Malgré tout, le sélectionneur Douglas Cuenca ne panique pas : "Avant d'arriver ici, nous avions annoncé que notre objectif était l'or. Cet objectif n'a pas changé, quelle que soit l'équipe en face". Toutefois, même si ses protégés abordent cette finale avec le statut de favoris, Cuenca n'omet pas le facteur stress. "Aller chercher l'or, ça implique toujours une pression certaine", a-t-il avoué à FIFA.com. "J'espère que nos garçons vont savoir gérer ça et évoluer à leur meilleur niveau."

L'autre rencontre*Monténégro - Singapour, Jalan Besar Stadium, mercredi 25 août, 18h00 (heure locale)
*
Privés de finale, les locaux sont très motivés pour aller chercher le podium en décrochant le bronze. Poussés par leur bruyant public, les Singapouriens ont remporté le premier match entre les deux équipes grâce à un but de Brandon Koh en fin de rencontre. Pour cette petite finale, Kadir Yahaya fait de nouveau appel au soutien du douzième homme. "Le prochain match, c'est une affaire de psychologie", estime-t-il. "J'espère que les supporters vont revenir pour encourager nos garçons."

En demi-finale, Singapour a perdu contre Haïti au terme d'une partie acharnée au cours de laquelle il s'est créé moult occasions sans jamais conclure. Si le résultat final est rageant, la performance générale de ses poulains a rendu leur entraîneur optimiste avant le match face au Monténégro. "Je suis fier du parcours de mon équipe. Elle a prouvé qu'elle avait sa place à ce niveau. Maintenant, ce serait bien de boucler ces Jeux avec une médaille."

La stat14. Comme le nombre de buts inscrits par les prolifiques Boliviens, soit seulement quatre unités de moins que le total compilé par les cinq autres équipes.

Le saviez-vous ?L'expérimenté sélectionneur monténégrin Sava Kovacevic a passé plus de deux ans à préparer son équipe avant d'aller à Singapour 2010.

Entendu..."Participer au Tournoi Olympique de Football, ça ne se limite pas à lutter pour l'or. Cette expérience fournit aux adolescents l'occasion de passer de bons moments ensemble et de prendre plaisir en jouant au football." - Pierre Sonche, sélectionneur d'Haïti

Articles recommandés

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Matchday preview, 24 August, Boys' final

24 août 2010