Suivez nous sur
Jeux Olympiques de la Jeunesse

Les hôtes lorgnent le dernier carré

(FIFA.com)
Muhaimin Suhaimi of Singapore celebrates scoring
© Getty Images

Ses victoires successives sur Vanuatu (2:0) et Haïti (9:0) ont permis à la Bolivie de passer le premier tour en tête du Groupe C. Reste une place à prendre, que ses deux adversaires malheureux se disputeront jeudi lors du dernier match de poule. Les Haïtiens devront sans doute se surpasser pour prolonger leur séjour à Singapour.

L'autre match mettra le Monténégro aux prises avec les hôtes singapouriens. D'ores et déjà qualifiées, les deux équipes feront sans doute tout leur possible pour éviter les redoutables Boliviens en demi-finale, aussi peut-on compter sur une confrontation engagée.

Le match du jourMonténégro - Singapour, Jalan Besar Stadium, jeudi 19 août, 20h45 (heure locale)

Les Singapouriens n'ont besoin que d'un point pour s'adjuger le groupe. Malgré une entrée en lice réussie contre le Zimbabwe (3:1), le coach Kadir Yahaya a quelques sujets de préoccupation. Flamboyants en première période, ses protégés se sont laissés surprendre par la réaction des Africains après la pause. Regonflés par le penalty d'Albert Kusemwa, ceux-ci auraient pu aisément remonter au score sans un manque d'efficacité face au but et la forme exceptionnelle du gardien Fashah Rosedin. "Un seul match ne suffit pas pour savoir de quoi nous sommes capables", indique Yahaya à FIFA.com. "A cet âge, tout peut arriver. Les garçons doivent se concentrer sur le jeu et garder leur sang-froid".

Vainqueur du Zimbabwe sur la plus petite des marges, le Monténégro a été félicité pour son placement et sa discipline par l'entraîneur adverse Dumaza Dube. Son homologue, Sava Kovacevic, est pourtant loin d'être satisfait des prestations de ses poulains en première période. "Ils ont montré beaucoup de nervosité au début et n'ont joué normalement qu'au retour des vestiaires", commente-t-il au micro de FIFA.com. "Le prochain match s'annonce difficile parce que les Singapouriens sont très vifs et rapides. Nous ne pourrons pas nous permettre une seule seconde de déconcentration".

L'autre match
Haïti - Vanuatu, Jalan Besar Stadium, jeudi 19 août, 18h00 (heure locale)

L'entraîneur haïtien Sonche Pierre explique la défaite décevante contre la Bolivie par une préparation insuffisante. "Nous n'étions pas prêts physiquement et c'était notre premier match international", confie-t-il à FIFA.com. "On sera meilleur contre Vanuatu". De son côté, Vanuatu s'est révélé solide face aux Sud-américains et seule la malchance a empêché Santino Mermer d'ouvrir le score en première période. Les Océaniens ont résisté vaillamment aux assauts des Boliviens, qui n'ont trouvé la faille qu'à deux reprises. Détermination, rigueur et un coup de pouce de la chance seront à l'ordre du jour pour voir leurs rêves se réaliser.

Le chiffre17. C'est un numéro de maillot qui semble porter chance aux trois équipes victorieuses. Le Singapourien Muhaimin Suhaimi a signé un doublé lors de la première sortie des siens, tandis que le Bolivien Luis Banegas a quitté le banc pour marquer contre Vanuatu. Enfin, le Monténégrin Aleksandar Boljevic a scellé le sort du Zimbabwe (2:1)

Le saviez-vous ?
Le milieu bolivien Jhamil Bejarano est issu du club Bolivar, tout comme Marco Etcheverry, légende du football inca et membre de l'encadrement U-15.

Entendu…
"J'ai entamé le tournoi avec l'espoir d'inscrire au moins un but, alors mon doublé contre le Zimbabwe m'a électrisé. J'espère en marquer d'autres." - Muhaimin Suhaimi, attaquant de Singapour

Articles recommandés

Singapour 2010 - Présentation de la troisième journée du Tournoi Masculin

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Singapour 2010 - Présentation de la troisième jour...

18 août 2010