Suivez nous sur
Tournoi Olympique de Football Filles

Sun Wen ouvre la voie de l'expérience

(FIFA.com)
Sun Wen at the official draw
© LOC

Ambassadrice des Jeux Olympiques de la Jeunesse, Nankin 2014, Sun Wen, Joueuse du 20ème siècle de la FIFA, a en son temps mené la RP Chine jusqu'en finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, Atlanta 1996 et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, États-Unis 1999™.

Pour tous les jeunes joueurs et joueuses participant à cette compétition internationale, l'ancienne attaquante est un modèle et une source d'inspiration. "Je suis fière et heureuse que l'on m'ait attribué ce rôle", confie Sun Wen, auteure de 106 buts en 152 sélections, au micro de FIFA.com. "Je suis particulièrement ravie d'avoir l'opportunité de faire partager mon expérience et de vivre la compétition aux côtés de ces jeunes joueurs."

Les deux tournois de football, qui ne sont ouverts qu'aux talents de moins de 15 ans, constituent une occasion unique de promouvoir la discipline. "La FIFA fait depuis longtemps tout son possible pour développer le football dans les catégories de jeunes, à travers les Coupes du Monde U-17 et U-20, mais aussi les Tournois Olympiques de Football", estime l'ancienne buteuse. "Ces Jeux Olympiques de la Jeunesse sont un nouveau moyen d'éveiller l'intérêt des futures générations."

Le rôle d'ambassadrice de Wen se marie en outre parfaitement à sa fonction de directrice technique de la Fédération de Shanghai de Football. "Au cours des dernières années, je me suis concentrée sur le développement du football chez les jeunes, notamment par le biais de la formation d'entraîneurs ou de l'organisation de stages d'entraînement", explique-t-elle. "Dans le même temps, j'ai également fait partie des Commissions d'Organisation des deux dernières Coupes du Monde Féminines U-17 de la FIFA, en Azerbaïdjan et au Costa Rica. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse vont donc me permettre de faire de nouvelles expériences et d'accroître mes connaissances."

*Une tendance mondiale *Après le succès de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, c'est au tour du football féminin de se retrouver sous le feu des projecteurs. En août, la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA sera organisée au Canada, parallèlement au Tournoi de Football Féminin des Jeux Olympiques de la Jeunesse en RP Chine. À tout ceci, il faut ajouter la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, qui posera l'an prochain ses valises au Canada.

Avec ce calendrier chargé, Sun Wen s'est penchée sur l'évolution du beau jeu au féminin à l'échelle planétaire. "Les efforts de la FIFA et de ses associations membres ont permis de toucher de nouvelles populations, dont sont issus de plus en plus de jeunes talents", analyse-t-elle. "Lors de Costa Rica 2014 par exemple, nous avons pu constater l'émergence de très bonnes joueuses dans des pays qui ne sont pourtant pas des terres de football féminin. Elles ont séduit par leurs qualités techniques. La tendance globale semble toutefois vouloir qu'une sélection féminine s'inspire largement de son homologue masculine."

Pendant la dernière Coupe du Monde féminine, le Japon a ainsi présenté beaucoup de similarités avec l'équipe nationale masculine. "Dans les passes, la possession du ballon, la capacité à répéter les efforts, l'état d'esprit, il y avait beaucoup de ressemblances", précise la Chinoise. "Les filles ont finalement été sacrées. Les Allemandes ont de leur côté affiché une organisation proche de celle de l'équipe qui vient de s'imposer au Brésil. Une sélection féminine ne peut se développer de manière indépendante, elle est forcément marquée par l'environnement et la culture footballistique de son pays."

*Espoir pour les hôtes *Comme pour confirmer ses dires, la RP Chine effectuera l'an prochain son retour sur la grande scène internationale, à l'occasion de Canada 2015. "Dans mon pays, les avancées sont assez évidentes", explique-t-elle. "La Super League attire de plus en plus de monde et les autorités investissent beaucoup dans les infrastructures et la formation des jeunes. Nous avons lancé un projet de développement scolaire et nous organisons plus de stages d'entraînement et de compétitions nationales pour les jeunes."

Le tournoi de football féminin de Nankin est considéré par le pays hôte comme une excellente occasion d'afficher les progrès réalisés. Le sélectionneur Lu Yiliang ne cache d'ailleurs pas son ambition de décrocher la médaille d'or. "J'espère surtout qu'elles pourront profiter de la compétition", tempère Wen lorsqu'on l'interroge sur la nouvelle garde. "J'espère qu'elles sauront se servir du cadre qui leur est offert pour lier des contacts avec les participantes du monde entier, échanger, apprendre, progresser sur et en dehors du terrain. C'est même plus important que les résultats."

Articles recommandés

Tournoi Olympique de Football Filles

Sun Wen (RP Chine)

22 juil. 2014

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Farina nommé "Modèle" pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse

09 avr. 2014

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Messi, ambassadeur des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018

11 mars 2014