Suivez nous sur
Nankin 2014

Nankin accueille les champions de demain

(FIFA.com)
General view of the Jiangning Sports Centre Stadium
© Getty Images

Comme c’était déjà le cas à Singapour en 2010 pour l’édition inaugurale, le football sera la première discipline à entrer en piste lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nankin. La compétition sera la plus longue de l’événement puisqu’elle débutera le premier jour, le 14 août, pour se terminer le dernier, le 27.

Deux cent seize joueurs et joueuses représentant les 12 équipes en lice tenteront de remporter la médaille d’or. Il y a quatre ans, les sélections sud-américaines avaient dominé les débats : la Bolivie et le Chili s’étaient imposés dans les deux catégories. Le Pérou et le Venezuela, leurs successeurs, espèrent renouveler l’exploit. 

*Une compétition féminine relevée *La section féminine du premier Tournoi de Football des Jeux Olympiques de la Jeunesse avait vu l’émergence de nouveaux visages. Cette année, quelques grands noms figurent déjà sur la ligne de départ. Emmenée par le sélectionneur Kenneth Zseremeta, la sélection vénézuélienne apparaît comme l’une des mieux dotées dans ce domaine. La *Vinotinto *comptera dans ses rangs six membres de l’équipe qui s’était invitée en demi-finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Costa Rica 2014. Deyna Castellanos, co-meilleure buteuse du tournoi, sera notamment présente.

Du haut de ses 15 ans, la Vénézuélienne avait inscrit six buts tout au long de la compétition, ce qui lui avait valu de partager le Soulier d’Or adidas avec sa compatriote Gabriela Garcia. Zseremeta, qui ne cache pas ses ambitions, comptera évidemment sur sa prodige pour lancer son équipe sur la voie du succès d’entrée, face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui participe pour la deuxième fois aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. "Nous avons manqué de réussite pendant la Coupe du Monde U-17. Nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout", regrette le stratège panaméen. "Les Jeux Olympiques de la Jeunesse vont nous donner l’occasion de prendre notre revanche. Nous allons tout faire pour ramener la médaille d’or au Venezuela."

Les protégées de Zseremeta auront cependant tout intérêt à se méfier du Mexique. Les *Tricolores *ont signé des succès convaincants sur la Colombie et la RP Chine durant leur séjour au Costa Rica. Elles pourront compter sur l’expérience de deux rescapées de ce tournoi, Kimberley Rodriguez et Montserrat Hernandez. La meneuse de jeu Marianna Maldonado, qui porte les couleurs des Slammers FC aux Etats-Unis, sera également de la partie.

Véritable légende du football féminin national, la sélectionneuse Monica Vergara compte elle aussi parmi les atouts mexicains. Aujourd’hui âgée de 31 ans, l’ex-internationale a fait ses débuts en équipe nationale à 16 ans, à l’occasion de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Etats-Unis 1999. Elle a en outre participé à l’édition inaugurale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2002. Plus près de nous, elle a officié en tant que sélectionneuse adjointe durant la Coupe du Monde Féminine U-17 2014.

Les Aztèques se verront cependant proposer un défi de taille en guise d’entrée en matière. Elles seront en effet opposées à la RP Chine, qui se prépare actuellement sous la houlette de Lu Yiliang. "Les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont une plateforme d’amitié et d’échange", explique le responsable chinois à FIFA.com. "Mais en tant que sportifs, notre devoir est de tout faire pour évoluer à notre meilleur niveau et remporter la médaille d’or."

*La République de Corée en danger *Du côté des garçons, le Vanuatu fera son retour. Il y a quatre ans, les insulaires s’étaient inclinés devant la Bolivie et Haïti, avant d’arracher la cinquième place grâce à un succès 2:0 sur le Zimbabwe.  Les Océaniens débuteront leur parcours face à la République de Corée, qui reste sur un triomphe en finale des Jeux Olympiques Asiatiques de la Jeunesse. Ce succès confirme les excellentes dispositions du football sud-coréen dans cette tranche d’âge. La majorité des internationaux évoluent dans les équipes réserves de clubs locaux. Quatre pensionnaires du centre de formation de Pohang Steelers, champion en titre, figurent notamment au sein de l’effectif.

Champion d’Amérique du Sud U-15 en titre, le Pérou compte bien maintenir la suprématie de la CONMEBOL dans cette compétition. Les *Incas *entameront leur campagne contre l’Islande, avant d’affronter le Honduras. Les Centraméricains miseront quant à eux sur le talent de plusieurs joueurs issus des rangs de grands clubs nationaux. L’attaquant Paolo Belloni, qui porte les couleurs de Genoa, est déjà considéré comme un grand espoir.

Arrivé en toute discrétion, le Cap-Vert pourrait être l’une des révélations de Nankin 2014. Les *Tubaroes Azuis *sont considérés comme une valeur montante du football africain. Après avoir validé son billet pour la première fois de son histoire pour la pgase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF l’année dernière, l’équipe nationale a atteint les quarts de finale. Dans la foulée, les jeunes *Requins *espèrent se faire remarquer pour la première apparition de leur pays dans un tournoi FIFA.

Articles recommandés

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Farina nommé "Modèle" pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse

09 avr. 2014

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Des légendes pour encadrer les athlètes

20 mars 2014