Suivez nous sur
Tournoi Olympique de la Jeunesse

Wilhelm, le modèle de la salle

(FIFA.com)
Fernando Wilhelm of Argentina poses with the Fútsal World Cup trophy
© Getty Images
  • C’est le capitaine de l’équipe d’Argentine de Futsal
  • Il a remporté le titre et le Ballon d’or à Colombie 2016
  • Il jouera un rôle d’*Athlete Role Model *pendant les Jeux

Fernando Wilhelm a le futsal dans les veines. Il s’y est mis tout petit car il voulait s’essayer à un sport collectif, puis c’est devenu sa grande passion. À 36 ans, c’est le capitaine de l’équipe championne du monde en titre, l’Argentine, et il a été choisi par la FIFA et le Comité olympique international pour remplir une fonction essentielle pendant le Tournoi Olympique de jeunes de Futsal, Buenos Aires 2018, celle d’Athlete Role Model (ARM).

Ce programme vise à offrir aux plus jeunes une source d’inspiration via les grands champions. Parmi les activités prévues, il devra séjourner dans le Village olympique et répondre aux questions des jeunes sportifs.

"Il me tarde que ça commence", explique-t-il à FIFA.com. "Je suis très fier d’avoir été choisi, ça me remplit de joie. Notre sport n’est malheureusement pas olympique en Seniors et je n’ai jamais pensé participer aux Jeux, ni jouer ce genre de mission".

Récemment embauché par l’équipe italienne de Naples, il espère bien "passer le plus de temps possible avec les jeunes et parler de ma discipline, des possibilités qu’elle offre et de la façon dont elle forme les joueurs".

Wilhelm, Ballon d’or adidas de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016, estime que l’inclusion du futsal dans le programme olympique des jeunes constitue "un premier pas" très important en vue de l’obtention d’une place en Seniors. "Il reste un long chemin à parcourir, mais il est désormais un peu plus court. Il est important que la discipline ait été intégrée. Participer aux Jeux, c’est un truc à part. Et c’est fondamental qu’un jeune sache que ce sport peut lui permettre de disputer les Jeux olympiques".

L’Argentin est convaincu qu’il s’agit "d’une petite victoire pour le futsal", mais aussi que cela pourrait "devenir un grand succès si les matches offrent un beau spectacle et que les joueurs s’affrontent avec fair-play".

Selon Wilhelm…

  • Argentine à Buenos Aires 2018 : "J’ai eu la chance de disputer les Jeux Panaméricains et nous avions quitté Buenos Aires comme s’il s’agissait de n’importe quelle compétition Quand nous sommes arrivés sur place et que nous nous sommes installés dans le Village olympique, nous avons réalisé que c’était autre chose. Je suis certain que les jeunes vont devenir fous quand ils verront tout ce que ça implique et le nombre de sportifs concernés".
  • L’impact du titre mondial de 2016 en Argentine : "Il a eu des répercussions médiatiques importantes. Sur le plan sportif ça allait déjà, mais ça nous a permis de faire connaître le futsal à tout le monde. Il y a quelques années, il fallait toujours que j’explique ce qu’était le futsal. Cette barrière, on l’a franchie".
  • Le nouveau championnat d’Argentine : "On est sur le bon chemin. Ce qui est fait est plutôt bien fait et ça avance à un bon rythme. Ce serait trop facile de dire que nous devons forcément avoir le meilleur championnat du monde ou d’Amérique du sud parce que nous sommes champions du monde, mais ce n’est pas aussi facile. On fait à peine nos premiers pas au niveau marketing".
  • Le futsal féminin : "J’ai l’impression que ça progresse à pas de géants. Il y a plein de filles qui viennent me voir et qui ont envie de s’y mettre, qui prennent ça très au sérieux. Elles ont souvent 12 ou 13 ans. C’est très impressionnant !
  • Matías Lucuix, nouveau sélectionneur de l’Argentine : "Il connaît très bien le milieu, il a été adjoint du sélectionneur Diego Giustozzi, et ce serait compliqué de trouver quelqu’un d’aussi compétent. Il faut évaluer son travail à long terme, c’est-à-dire d’ici à quelques années. On a quelques matches décisifs à jouer et il ne faut pas s’arrêter à ça. Il faut prendre le temps de bien faire les choses et se montrer patients, mais je suis sûr que ça marchera pour lui".

Le saviez-vous… ?

  • Les Tournois olympiques de jeunes de Futsal masculin et féminin, Buenos Aires 2018 auront lieu du 7 au 18 octobre
  • Ils mettront aux prises 10 pays dans chaque spécialité. Le tirage au sort aura lieu le 24 août à Buenos Aires
  • Vous pouvez consulter le calendrier ici

Documents connexes

Articles recommandés

Tournoi Olympique de la Jeunesse

Buenos Aires 2018 : Le calendrier révélé

26 juil. 2018

Tournoi Olympique de la Jeunesse

C'est l'heure du futsal !

01 mars 2018

Tournoi Olympique de la Jeunesse

La flamme olympique illumine Buenos Aires 2018

24 juil. 2018

Tournoi Olympique de la Jeunesse

#Pandi, mascotte officielle de Buenos Aires 2018

29 mai 2018