Live

4 légendaire, 3 Lions, 5 grands moments

A 34 ans, Steven Gerrard vient d'annoncer qu'il prenait sa retraite internationale, avec 114 sélections au compteur, dont 38 en tant que capitaine. Le milieu de terrain de Liverpool a été le protagoniste de quelques-uns des plus beaux moments de l'Angleterre et appartient au Panthéon du football de son pays. Seuls deux joueurs, Peter Shilton et David Beckham, ont porté plus souvent que lui le maillot frappé des Trois Lions.

"Ce fut une décision très difficile à prendre, l'une des plus dures depuis que je suis devenu footballeur professionnel à l'âge de 18 ans. J'ai adoré chaque minute passée en équipe nationale. C'est un jour triste pour moi", a avoué le légendaire numéro 4 anglais au sujet de cette décision.

FIFA.com revient sur les 14 ans de carrière de Gerrard en sélection nationale en se penchant sur quelques-uns de ses meilleurs moments sous le maillot anglais.

*Angleterre 2:0 Ukraine, 31 mai 2000 (match amical)
*
En mai 2000, pour son 20ème anniversaire, le milieu de terrain reçoit un cadeau pas comme les autres du sélectionneur de l'époque, Kevin Keegan, sous la forme d'une première convocation en équipe nationale. Le lendemain de son anniversaire, Gerrard est titularisé lors d'une rencontre qui se déroule dans la version non rénovée du stade de Wembley. Il est placé sur le côté droit d'une formation en 3-5-2. Auteur d'un match abouti où il se montre régulièrement dangereux dans le secteur offensif, le nouveau venu doit cependant quitter le terrain en boitant à un peu moins de dix minutes du coup de sifflet final. Quoi qu'il en soit, le jeune Gerrard a montré des dispositions suffisamment satisfaisantes pour figurer parmi les 23 Anglais retenus par Keegan en vue de l'UEFA EURO 2000.

Allemagne 1:5 Angleterre, 1er septembre 2001 (qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2002)
*
En deux ans, Gerrard a gagné suffisamment d'expérience en équipe nationale pour être aligné pour la première fois de sa carrière comme titulaire avec l'Angleterre dans un match de compétition. Le cadre de ce baptême du feu, l'Olympiastadion de Munich, a tout pour impressionner. Sven-Goran Eriksson, entraîneur de l'Angleterre à l'époque, aligne le joueur de Liverpool dans son onze de départ. Après avoir concédé le premier but, les *Trois Lions vont livrer l'une des plus belles performances de leur histoire. Gerrard permet aux siens de prendre l'avantage en inscrivant son premier but en sélection sur une belle frappe de 25 mètres, à la demi-heure de jeu. Dès lors, l'Allemagne se retrouve au pied du mur et ne s'en remettra pas. Elle concède la deuxième défaite de son histoire en qualifications pour la Coupe du Monde. Côté anglais, la campagne mondialiste mal engagée pour Corée/Japon 2002 prend un nouvel élan.

Angleterre 2:0 Trinité-et-Tobago, 15 juin 2006 (Coupe du Monde de la FIFA 2006)
*
En dépit de sa performance à Munich, Gerrard ne participe pas à la Coupe du Monde 2002 à cause d'une blessure. Sa première apparition sous le maillot anglais dans une Coupe du Monde date donc de 2006, face au Paraguay. Cinq jours plus tard, il inscrit son premier but dans la compétition reine en portant le score à 2:0 pour son équipe en toute fin de partie, contre Trinité-et-Tobago à Nuremberg. La frappe puissante et victorieuse de Gerrard est synonyme de qualification pour les huitièmes de finale pour l'Angleterre. Le *Red repique vers l'axe et déclenche du pied gauche une frappe qui ne laisse aucune chance à Shaka Hislop. Un mois plus tôt, le joueur de Liverpool avait battu le même gardien de façon identique, dans les derniers instants de la finale de la FA Cup contre West Ham United.

France 1:1 Angleterre, 11 juin 2012 (UEFA EURO 2012)
*
Nommé capitaine de l'Angleterre un mois plus tôt pour la première fois de sa carrière, Gerrard a l'occasion dans l'édition 2012 de l'épreuve continentale d'exorciser quelques démons dans cette compétition. Huit ans plus tôt en effet, il avait été l'auteur d'une passe maladroite à destination de son gardien, qui avait abouti à un penalty sur Thierry Henry et une défaite de l'Angleterre pour sa première sortie dans l'EURO 2004. Pratiquement huit ans jour pour jour après cette expérience amère, les deux équipes se retrouvent pour le compte de la première journée de l'EURO. Gerrard jouera encore un rôle décisif, mais de façon positive cette fois. Sur coup franc, il sert parfaitement Joleon Lescott, qui ouvre la marque. Samir Nasri égalise d'une belle frappe pour les *Bleus. Le score ne bougera plus, mais en toute fin de partie, Gerrard s'illustre à nouveau en dégageant une tentative de Karim Benzema qui prenait le chemin des filets. Le capitaine anglais rayonne et en sera récompensé par une place dans l'équipe-type de cet EURO 2012.

*Angleterre 2:0 Pologne, 15 octobre 2013 (qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014)
*
Après avoir débuté sa carrière internationale dans l'ancien stade de Wembley, c'est dans l'enceinte rénovée au prix de plusieurs millions de livres que Gerrard dispute son dernier match de compétition sous le maillot anglais. À cette occasion, il inscrit un but qui aide les Britanniques à se qualifier pour Brésil 2014. Pour s'ouvrir les portes de la Coupe du Monde, l'Angleterre doit s'imposer en ce mois d'octobre 2013. Juste avant la pause, les hommes de Roy Hodgson ouvrent le score, sans se rassurer pour autant. Avec un but d'écart en leur faveur, les Anglais restent sous la menace d'une égalisation. Gerrard permettra à tous les supporters anglais de souffler à deux minutes du coup de sifflet final. Joueur le plus âgé du onze de départ anglais, le milieu de Liverpool semble pourtant être plus frais que tous ses coéquipiers en fin de partie. Sur un ballon habilement transmis par James Milner, Gerrard élimine deux joueurs polonais, avant de propulser la sphère dans les filets de Wembley. Toute une nation exulte, à commencer par Gerrard, conscient à ce moment-là d'avoir presque définitivement ouvert les portes du Brésil à son pays.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Gerrard à la loupe

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Gerrard à la loupe

22 juil. 2014

An aerial view of a field in Germany to celebrate the nation’s Brazil 2014 triumph

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

L'Allemagne à tout bout de champ

21 juil. 2014

Germany's defender Philipp Lahm (front) holds the World Cup

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Lahm s'en va en champion

18 juil. 2014

Spain's retired defender Carles Puyol holds the World Cup trophy

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Puyol : "Nous devons apprendre de nos erreurs"

21 juil. 2014