Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Congrès de la FIFA

À l’occasion du Congrès de la FIFA tenu en ligne, le Président Infantino encourage une reprise du football dans des conditions sûres

Gianni Infantino, le Président de la FIFA, a profité de la tenue inédite du Congrès de la FIFA par visioconférence pour adresser aujourd’hui un message d’encouragement aux 211 associations membres.

Lors de cet événement organisé en ligne en raison de la pandémie de Covid-19, dans un contexte footballistique très différent de celui de la dernière édition, en mai 2019, le Président Infantino a réaffirmé le soutien de la FIFA à la communauté du football. Il a salué la décision prise par le Conseil de la FIFA au mois de juin de mettre en place une enveloppe de USD 1,5 milliard principalement financée grâce aux solides réserves financières de l’organisation en vue de soutenir les associations membres via le plan d’aide de la FIFA contre la Covid-19, une décision qui a déjà entraîné le dépôt de demandes de financement par 150 associations membres : "Ce n’est pas la FIFA qui traverse une crise mais le football... L’argent va là où il doit aller, au football, car c’est lui qui a besoin d’aide."

S’adressant aux présidents et délégués des associations membres, répartis sur tous les fuseaux horaires, le Président a opposé la nouvelle FIFA, "crédible, fiable, moderne, professionnelle et responsable", et celle de 2015, toxique, plombée par une vaste crise de corruption. "Cette semaine, je me suis rendu à Washington, au siège du ministère de la Justice, pour m’entretenir avec le Procureur général des États-Unis, à qui j’ai réitéré notre détermination à ne jamais retomber dans les travers du passé. Je lui ai aussi exprimé toute notre gratitude car c’est le ministère américain de la Justice qui a sauvé la FIFA en 2015 pendant que d’autres se contentaient de regarder ailleurs... Notre objectif est de parvenir aux échelons les plus élevés en termes de bonne gouvernance et nous y travaillons au quotidien."

Tout en soulignant la capacité de la nouvelle FIFA à devenir un allié de poids en matière de changement social, le Président Infantino a déclaré : "Tout comme pour nos parties prenantes, nos sponsors et nos diffuseurs, nous sommes aujourd’hui un partenaire solide pour l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime, l’Organisation mondiale de la Santé, le Programme alimentaire mondial, l’UNESCO, ONU Femmes, le Conseil de l’Europe, l’Union africaine, l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est et les membres du G20."

Sur le sujet très important de la coopération, le Président Infantino a fait allusion au protocole d’accord récemment signé avec l’UNODC, qui vise à lutter contre la manipulation de matches, la corruption et la violence à l’égard des enfants : "En tant qu’institutions sportives, nous ne disposons pas des outils nécessaires pour faire face à ces comportements et nous avons besoin de mettre en place des collaborations. C’est pourquoi je suis très fier du partenariat établi avec l’UNODC."

Le Président de la FIFA a souligné le pouvoir du football en tant que facteur de changement positif dans la société, saluant notamment la décision inédite du Qatar de renforcer le droit des travailleurs. "Il s’agit d’une avancée importante qui marquera un avant et un après. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’Organisation Internationale du Travail. Si elle a pu avoir lieu, c’est en partie grâce à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA, qui a fait converger les regards sur le Qatar."

Le Président Infantino a également tenu à mettre en valeur les répercussions planétaires de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ et réitéré la détermination de la FIFA à mettre le football féminin sur le devant de la scène, notamment via le lancement du Programme de développement féminin et la mise en place d’un investissement de USD 1 milliard sur le cycle quadriennal en cours.

Le Congrès de la FIFA a voté l’approbation de deux séries d’amendements règlementaires. En raison de la situation sanitaire actuelle, les Statuts de la FIFA et le Règlement du Congrès de la FIFA ont été amendés afin d’autoriser, à l’avenir, la tenue de Congrès de la FIFA à distance. En parallèle, toujours dans l’optique de rester en phase avec son temps, le Règlement d’application des Statuts de la FIFA a été amendé afin d’inclure de nouvelles dispositions relatives aux exceptions à l’interdiction générale de changer d’association membre et à l’accès aux équipes représentatives pour les apatrides.

Le Congrès de la FIFA a également approuvé le Rapport annuel de la FIFA 2019, le budget détaillé pour 2021 et le budget révisé pour le cycle quadriennal 2019-2022.

Revivez le 70e Congrès de la FIFA sur YouTube

Visionnez les vidéos présentées pendant le Congrès :

Congrès de la FIFA 2020 : vidéo d’ouverture

Congrès de la FIFA 2020 : l’année 2019 à la FIFA

Congrès de la FIFA 2020 : Alejandro Domínguez, président de la Commission des Finances de la FIFA

Congrès de la FIFA 2020 : Thomas Peyer, directeur de la division des Finances de la FIFA, et Patrick Balkanyi, auditeur en chef, PwC Suisse– états financiers de la FIFA 2019

Congrès de la FIFA 2020 : Tomaž Vesel, président de la Commission d’Audit et de Conformité de la FIFA

Congrès de la FIFA 2020 : Thomas Peyer, directeur de la division des Finances de la FIFA – Budget révisé 2019-2022 et budget détaillé pour 2021

Congrès de la FIFA 2020 : Emilio García Silvero, directeur de la division Juridique et Conformité de la FIFA – Amendements aux Statuts de la FIFA et au Règlement du Congrès de la FIFA

Congrès de la FIFA 2020 : Emilio García Silvero, directeur de la division Juridique et Conformité de la FIFA – Amendements au Règlement d’application des Statuts

Documents connexes

Articles recommandés