Football Féminin

Allemagne 2010 les a révélées

Marozsan and Popp during the 2010 U20 Women's World Cup
© Getty Images
  • Ce 1er août marque l’anniversaire de la finale d’Allemagne 2010
  • L’Allemagne avait été sacrée chez elle
  • Des futures stars de la discipline se sont révélées lors de ce tournoi

De l'ambiance, des records d'affluence, de nombreuses surprises, un excellent niveau de jeu... La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Allemagne 2010 a été une réussite à bien des égards.

A l’issue de trois semaines de véritable spectacle, le tournoi a finalement couronné l’Allemagne, à domicile. Mais il a également révélé quelques futures reines de la discipline. En voici 🔟 pour célébrer les 🔟 ans d’une compétition restée dans les annales.

1) Ji So-Yun - République de Corée 🇰🇷

Auteure de huit buts, et récompensée du Ballon d’Argent adidas de la compétition, l’attaquante coréenne avait laissé entrevoir de belles promesses à Allemagne 2010, tournoi achevé à la troisième place par son équipe. Ces promesses, elle les tiendra par la suite. Élue footballeuse sud-coréenne de l'année en 2010, 2011, 2013, et 2014, la Guerrière Taeguk a pris la direction de Chelsea où elle brille encore aujourd’hui. Avec les A de la Corée, elle en est à 45 buts en 98 matches.

So Yun Ji of South Korea poses with the silver ball award after the 2010 FIFA Women's World Cup Final
© Getty Images

2) Lady Andrade - Colombie 🇨🇴

Si la Colombie est parvenue à atteindre les demi-finales de la compétition, ce qui reste son meilleur résultat dans un tournoi FIFA, elle le doit notamment à Lady Andrade. L’attaquante avait été l’arme numéro 1 de l’attaque des Cafeteras sur les pelouses allemandes, et elle l’est encore aujourd’hui chez les "A", avec notamment deux participations à la Coupe du Monde Féminine à son actif.

Yocxelin Rodriguez (L) of Costa Rica and Lady Andrade (R) of Colombia compete for the ball
© Getty Images

3) Sydney Leroux - Etats-Unis 🇺🇸

Désignée Soulier et ballon d’Or de la compétition deux ans plus tôt au Chili, Sydney Leroux a moins eu le loisir de briller en Allemagne, son équipe ayant été prématurément éliminée. Elle a tout de même trouvé le temps de décrocher le Soulier de Bronze du tournoi en marquant 5 buts avant d’enchaîner sur une magnifique carrière (35 buts, 75 sélections) dont les points d’orgue ont été la médaille d’or au Tournoi Olympique de Londres 2012 et le titre de champion du Monde en 2015.

Sydney Leroux #19 of USA and Elizabeth Cudjoe #6 of Ghana compete for for the ball during the 2010 FIFA Women's World Cup Group D match between USA and Ghana
© Getty Images

4) Desire Oparanozie - Nigeria 🇳🇬

Première équipe d’Afrique à atteindre la finale d’une compétition féminine FIFA, le Nigeria a créé la surprise en Coupe du Monde U-20 2010 sous l’impulsion de sa virevoltante attaquante Desire Oparanozie. Dans la foulée de ses belles prestations en Allemagne, elle a intégré les Super Falcons participant aux Coupes du Monde "senior" qui ont suivi, dont France 2019 en tant que capitaine, marquant 22 buts en 35 sélections au total.

Oparanozie during the 2010 U20 Women's World Cup
© Getty Images

5) Alexandra Popp - Allemagne 🇩🇪

Ballon et Soulier d’Or de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2010, l’Allemande Alexandra Popp et ses 10 buts a été la principale instigatrice du sacre de son équipe à domicile. La suite n’a été que confirmation : l’attaquante du Vfl Wolfsburg a enchaîné les sélections, les buts, et les titres. Elle est aujourd’hui capitaine de la NationalMannschaft et a fait trembler 53 fois les filets en 107 capes. Et les compteurs n’ont pas fini de tourner !

Alexandra Popp of Germany celebrates after the 2010 FIFA Women's World Cup Final match between Germany and Nigeria
© Getty Images

6) Sofia Jakobsson - Suède 🇸🇪

Avant de devenir la légende du football féminin suédois qu’elle est aujourd’hui avec ses 21 buts en 113 sélections et ses trois participations en Coupe du Monde (dont une médaille de bronze à Paris 2019), Sofia Jakobsson a été une très prometteuse milieu offensif de l’équipe U-20 de son pays. Et c’est en tant que telle qu’elle a brillé lors d’Allemagne 2010, malgré l’élimination de sa sélection en quart de finale.

Jakobsson during the 2010 U20 Women's World Cup
© Getty Images

7) Saki Kumagai - Japon 🇯🇵

S’il a l’habitude de briller dans les Coupes du Monde "Junior", le Japon n’est pas parvenu à atteindre la phase à élimination directe d’Allemagne 2010. La planète "foot" était encore loin de connaître les immenses talents qui germaient au sein des Jeunes Nadeshiko, Saki Kumagai en tête. Cette dernière décrochera le titre suprême avec les "A" l’année suivante, et collectionnera ensuite les trophées en sélection comme en club (Olympique lyonnais). Dix ans et 112 sélections plus tard, Elle est l’indéboulonnable capitaine du Japon.

Saki Kumagai of Japan poses for a portrait during the official FIFA Women's World Cup 2019
© Getty Images

8) Ramona Bachmann - Suisse 🇨🇭

Estampillée grand espoir du football féminin suisse à l’aube d’Allemagne 2010, Ramona Bachmann n’a pas réussi à emmener la Nati au-delà du premier tour de cette compétition malgré de superbes prestations individuelles. Elle s’est vengée cinq ans plus tard, en guidant son pays jusqu’aux huitièmes de finale de la "grande" Coupe du Monde. Bref, l’actuelle attaquante du Paris SG a tenu toutes promesses en devenant une footballeuse incontournable dans son pays en témoignent ses 42 buts en 76 sélections.

Bachmann during the 2010 U20 Women's World Cup
© Getty Images

9) Yorely Rincón - Colombie 🇨🇴

La trajectoire de la Colombienne Yorely Rincón est similaire à celle de sa coéquipière Lady Andrade. Après avoir emmené, contre toute attente, les Cafeteras dans le dernier carré d’Allemagne 2010, la milieu de terrain est devenue l’un des piliers de l’équipe sud-américaine dont elle a rapidement pris le brassard de capitaine. Elle a activement contribué à qualifier sa sélection pour deux Coupes du Monde de suite (2011 et 2015) et reste une référence de la discipline dans son pays.

Yorely Rincon (10) of Colombia celebrates
© Getty Images

10) Dzsenifer Marozsan - Allemagne 🇩🇪

Le nom de Dzsenifer Marozsan est familier pour quiconque s’intéresse un peu au football féminin. L’Allemande, qui a tout gagné en club comme en sélection, est l’une des stars de la discipline et cela depuis quelques années... Depuis au moins 10 ans et cette Coupe du Monde U-20 de la FIFA qu’elle a gagnée chez elle, en Allemagne, et au cours de laquelle elle a fait l’étalage de son talent déjà immense à l’époque.

Marozsan during the 2010 U20 Women's World Cup
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

Catia Silva

Football Féminin

Silva, la passion face au sexisme

29 juil. 2020

Paloma Fernández, Espanyol captain, ahead of the duel against Atlético de Madrid

Football Féminin - Espagne

Fernández, du terrain à l'atelier

22 juil. 2020

Julia Blomström in beach soccer action.

Football Féminin - Suède

Blomström héroïne sur tous les terrains

20 juil. 2020

The Best Joueuse FIFA : les trois finalistes !

The Best FIFA Football Awards™

The Best Joueuse FIFA : les trois finalistes !

03 sept. 2018