C'est arrivé un...

29 avril 1978 : Le gros lot de Cologne

Jupp Heynckes (2.r., Mönchengladbach) vies with Peter Endrulat (l.) and Amand Theis
© imago images

Le 29 avril 1978, le FC Cologne et le Borussia Mönchengladbach livraient un final extraordinaire en Bundesliga. FIFA.com se souvient de cette folle journée où 12 buts inscrits n'avaient pas suffi à Gladbach pour coiffer la couronne de champion.

La dernière journée de la saison de Bundesliga 1977/78 est restée dans toutes les mémoires en Allemagnes. Avant cette ultime levée, le FC Cologne et le Borussia Mönchengladbach sont à égalité de points en tête du classement. Les Fohlen ont remporté les trois précédentes éditions de la Bundesliga mais ils affichent sur leurs concurrents un retard de dix unités à la différence de buts.

Mönchengladbach termine sa saison en accueillant le Borussia Dortmund au Rheinstadion de Düsseldorf. "Franchement, nous avions fait une croix sur le titre", se souvient le milieu de terrain Herbert Wimmer, qui cumulee 366 matches de Bundesliga, cinq titres de champion d'Allemagne, une Coupe d'Allemagne et une Coupe de l'UEFA.

Un quintuplé historique

Mönchengladbach ouvre pourtant le score dès la première minute. Très en verve, les Fohlen rejoignent les vestiaires sur un score sans appel (6-0). Au coup de sifflet final, les locaux ont achevé leur incroyable démonstration offensive et mènent 12-0 devant une équipe de Dortmund sous le choc. Buteur à cinq reprises, Jupp Heynckes est l'un des héros du jour.

Le futur entraîneur du Bayern Munich s'apprête à fêter son 33ème anniversaire et à mettre un terme à une carrière de joueur bien remplie. L'ancien attaquant inscrira en tout 195 buts en championnat sous les couleurs du Borussia Mönchengladbach, ce qui fait de lui le meilleur réalisateur de l'histoire du club. Il pointe encore aujourd'hui au quatrième rang du classement des meilleurs buteurs de la Bundesliga avec 220 unités, derrière Gerd Müller (365 buts), Klaus Fischer (268) et Robert Lewandowski (227).

Ces 12 buts ont-ils suffi à Mönchengladbach pour enlever le titre ? Le dernier coup de rein des Fohlen leur a-t-il permis de devancer le FC Cologne sur la ligne ? Le final le plus riche en buts de toute l'histoire du championnat d'Allemagne n'a pas encore livré tous ses rebondissements.

German football coach Hennes Weisweiler (1919 - 1983), manager of FC Cologne, circa 1978
© Getty Images

Un final extraordinaire

Pendant ce temps à Hambourg, les Geißböcke mènent tranquillement 1-0 devant St. Pauli à la pause. En apprenant ce qui se passe dans l'autre affiche, les joueurs de Hennes Weisweiler repartent de plus belle à l'attaque. Ils s'imposent finalement 5-0 et sauvent ainsi de justesse le titre de champion. L'international japonais Yasuhiko Okudera, auteur d'un doublé, est porté en triomphe par ses coéquipiers à l'issue d'un final extraordinaire.

Le FC Cologne remporte ce jour-là son troisième et dernier titre de champion. De son côté, le Borussia Mönchengladbach signe la plus large victoire de son histoire. Cependant, pour qu'il y ait un gagnant, il faut toujours un perdant. "Je ne veux plus entendre parler de ce match", confiait l'ancien capitaine de Dortmund Lothar Huber. "À la fin, l'arbitre devait aller chercher lui-même les ballons au fond de nos filets car nous avions trop honte pour le faire nous-mêmes."

L'entraîneur de Dortmund a été remercié dès le lendemain de cette défaite retentissante et les supporters des Schwarz-Gelben ont mis un certain temps à se remettre de cette désillusion. Mais le temps guérit toutes les blessures et cet ancien entraîneur du BVB, un certain Otto Rehhagel, a connu d'autres succès par la suite.

Explorer le sujet