Rétro 2020

Cinq buteurs qui affolent les compteurs

Marcel Hernandez scores for Cartagines
© imago images
  • FIFA.com se penche sur quelques-uns des meilleurs buteurs des championnats de l’année 2020
  • Un Cubain complète le podium avec Ronaldo et Lewandowski
  • Le meilleur buteur argentin de l’année n’est pas Messi

Dans sa série des rétrospectives de fin d’année, FIFA.com s’intéresse aujourd’hui aux buteurs. Si Cristiano Ronaldo et Robert Lewandowski, auteurs d’une année exceptionnelle qui leur a permis de faire partie du trio des finalistes pour The Best - Joueur de la FIFA 2020, sont les artilleurs les plus efficaces, quelques noms beaucoup moins connus sont venus s’afficher à un rythme effréné sur les tableaux d’affichage au cours des 12 derniers mois.

FIFA.com en a retenu cinq, dont certains pourraient encore être amenés à briller en 2021, notamment dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Marcel Hernández

Nationalité : Cuba
Club : CS Cartaginés (Costa Rica)
Âge : 31 ans
Bilan 2020 : 31 buts en 40 matches

S’il termine l’année civile 2020 derrière Ronaldo et Lewandowski, Marcel Hernández a cependant décroché le titre officieux de meilleur buteur de la planète football à l’issue de la saison de 2019/20. En septembre 2020, il comptait 26 buts au compteur pour le CD Cartaginés. Depuis, il a encore fait parler la poudre à cinq reprises et finit l’année sur le podium des meilleurs artilleurs.

Formé au FC Ciudad de La Habana, Hernández a évolué dans le championnat cubain, puis à Antigua-et-Barbuda et en République Dominicaine. Arrivé à Cartaginés en 2018, le grand attaquant (1m92) a trouvé son rythme de croisière dans le championnat costaricien et signe une année 2020 exceptionnelle à 31 buts – sans tirer les penalties - , au point que son nom résonne désormais un peu plus loin que sur son île natale. De quoi lui donner envie de sortir de sa retraite internationale ? En 2013, il avait annoncé sa décision de ne plus jouer pour la sélection cubaine après qu’il n’avait pas été retenu pour la Gold Cup de la CONCACAF 2013. Mais à 31 ans, et avec les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ qui se profilent en CONCACAF, on pourrait voir Hernández remettre son sens du but au service des Lions des Caraïbes, pour lesquels il avait inscrit 8 buts en 24 capes entre 2010 et 2013.

Le saviez-vous ?

En 2017, Hernández aurait dû rejoindre l’Europe, mais son transfert au Trepça’89, au Kosovo, n’a pas pu être officialisé pour des raisons administratives.

Michael Olunga

Nationalité : Kenya
Club : Kashiwa Reysol (Japon)
Âge : 26 ans
Bilan 2020 : 28 buts en 32 matches

Formé à la Liberty Sports Academy, dans son Kenya natal, Michael Olunga a, à 26, déjà un passeport rempli de tampons et une riche collection de buts. Du championnat kenyan à la J-League, en passant par la Suède, l’Espagne et la RP Chine, il a toujours fait trembler les filets. Mais  c’est depuis son arrivée au Japon en 2018 qu’il a allie régularité et efficacité. "J'attribue ma réussite au travail et à une concentration absolue, même quand tout paraît perdu. C'est la confiance dans sa capacité à accomplir de grandes choses qui fait la différence et pousse à l'exploit sur le terrain", confiait-il en avril dernier à FIFA.com.

En 2020, le travail a payé puisqu’il a inscrit 28 buts en 32 rencontres, terminé meilleur joueur et buteur de J-League, et mené Kashiwa, promu, à la septième place à l’issue de la saison 2019/20.
Il espère désormais garder le même rythme en 2021 et y ajouter quelques exploits sur la scène internationale. Dans les qualifications pour Qatar 2022, le Kenya évoluera dans le groupe du Mali, de l’Ouganda et du Rwanda.

Le saviez-vous ?

En 2018, Olunga a été le premier joueur de Gérone à signer un triplé en Liga. Autre exploit en 2019, il a inscrit huit buts lors de la victoire de Kashiwa 13-1 contre Kyoto Sanga.

Kasper Junker

Nationalité : Danemark
Club : FK Bodø/Glimt (Norvège)
Âge : 26 ans
Bilan 2020 : 27 buts en 25 matches

Avec une efficacité plafonnée à six buts lors des deux meilleures saisons de sa jeune carrière, le Danois Kasper Junker espérait certes progresser à son arrivée à Bodø/Glimt le 1er janvier dernier, mais il n’imaginait sûrement pas que 12 mois plus tard, il afficherait un bilan d’un but toutes les 74 minutes !

Meilleur buteur et champion de l’Eliteserien norvégienne, il pointe au sixième rang des meilleurs réalisateurs des championnats nationaux cette année, derrière Ronaldo, Lewandowski, Hernández, Olunga et Ciro Immobile. L’efficacité et la fulgurante progression du gaucher au cours des derniers mois ne lui ont pas encore valu de convocation en équipe nationale, mais elles ont éveillé l’intérêt de nombreux clubs, notamment en Angleterre et en Allemagne. "Il ne veut pas partir à tout prix, mais il a l’ambition de se tester dans les meilleurs championnats d’Europe", admet d’ailleurs son agent Christian Bysted. À ce rythme, de nombreuses portes devraient bientôt s’ouvrir pour Junker.

Le saviez-vous ?

Au cours des 25 matches qu’il a disputés lors de la saison écoulée, Junker a inscrit trois triplés, quatre doublés, et également délivré 11 passes décisives.

Ramiro Rocca

Nationalité : Argentine
Club : CSD Municipal (Guatemala)
Âge : 32 ans
Bilan 2020 : 26 buts en 27 matches

Non, le meilleur buteur argentin dans les championnats nationaux en 2020 n’est pas Lionel Messi. Ce titre revient à Ramiro Rocca qui, comme la Pulga, a fréquenté les catégories de jeunes de Newell’s Old Boys, même si sa carrière ne l’avait jusqu’à présent jamais mené sous les feux des projecteurs. Mais l’année 202 restera un grand cru pour le buteur de 32 ans, avec un ratio de près d’un but par match dans le championnat guatémaltèque.

Passé par les divisions inférieures argentines et le Salvador, Rocca a débarqué au Guatemala en 2019 au Deportivo Iztapa, avec lequel il a terminé meilleur buteur du Tournoi d’Ouverture 2019 grâce à ses 16 buts. De quoi attirer l’attention du CSD Municipal, poids lourd du football local, qu’il a rejoint le 1er janvier dernier. En 12 mois, Rocca a non seulement fait encore mieux, avec 26 réalisations, mais il a également égalé le record historique du nombre de buts sur un Tournoi d’Ouverture, que détenait depuis 20 ans le Costaricain Ronaldo Fonseca.

Le saviez-vous ?

Le 29 novembre Rocca a inscrit un quadruplé contre son ancien club, Iztapa. Il a marqué son premier but à la 10ème minute et l’a célébré en rendant hommage à Diego Maradona avec le maillot de l’Argentine floqué du numéro 10.

Rauno Sappinen

Nationalité : Estonie
Âge : 24 ans
Club : FC Flora Tallinn (Estonie)
Bilan 2020 : 26 buts en 28 matches

Le bilan comptable de Rauno Sappinen en 2020 est impressionnant. Pourtant, si son ratio de buts est le meilleur de sa carrière – 1 but toutes les 86 minutes, ce n’est pas sa meilleure saison en nombre de buts. En 2018, l’Estonien avait terminé meilleur artilleur de son championnat avec 27 réalisations. Également buteur à 16 et 19 reprises les deux saisons précédentes, Sappinen n’a jamais été maladroit face au but.

Curieusement, l’attaquant de Flora Tallinn, élu Jeune Joueur Estonien de l’Année en 2015 et 2018, et meilleur joueur du championnat en 2017, n’a pas su confirmer son talent à chaque fois qu’il a eu l’occasion de l’exporter. Son efficacité sur ses terres contraste avec ses trois prêts à Beerschot Wilrijk (Belgique) en 2017/18 (deux matches, aucun but), à Den Bosch (Pays-bas) en 2018/19 (32 matches, six buts) et Domžale (Slovénie) en 2019/20 (11 matches, 2 buts). Mais à bientôt 25 ans, Sappinen arrive peut-être à maturité au meilleur moment, puisque l’Estonie s’apprête à débuter els qualifications pour Qatar 2022.

Le saviez-vous ?

Sappinen a marqué quatre buts en six sélections en 2020, alors qu’il n’avait inscrit que deux buts lors de ses 25 capes précédentes, entre 2015 et 2019.

Explorer le sujet

Articles recommandés