#WeLiveFootball

Du rectangle vert au tableau noir

Kubra Keskindokur, a member of the FIFA Fan Movement from Turkey
© Others
  • Ancienne joueuse, Kubra Keskindokur fait partie du Movement des Fans de la FIFA
  • Elle a créé Kubra ile Futbol, la première école de football en ligne de Turquie
  • Keskindokur : "Le football est un magnifique langage universel"

Lorsque le moment est venu de mettre un terme à sa carrière de joueuse, Kubra Keskindokur n’en n’avait pas fini pour autant avec le football. "Il fallait que le football reste dans ma vie", confie à FIFA.com cette membre du Mouvement des Fans de la FIFA, qui réside à Istanbul. "Je peux pas me passer de lui."

Keskindokur a connu un certain succès à la fin des années 90 et au début des années 2000 sous les couleurs de Dinarsuspor, Zeytinburnuspor, Dostluk et Marshall, qui représentait à l’époque la section féminine de Galatasaray. Elle a été championne de Turquie et a même fait un essai avec l’équipe nationale.

Aujourd’hui, son agenda est encore plus chargé qu’à l’époque où elle chaussait les crampons. Tout a commencé avec Kubra ile Futbol ("le football avec Kubra"), sa chaîne YouTube éducative, qui compte aujourd’hui 50 000 abonnés.

"Je voulais mettre en œuvre ce projet en ligne pour les filles qui n’ont pas de clubs près de chez elle", explique-t-elle. "Je voulais les motiver. On peut apprendre à jouer par soi-même. Je publie une vidéo par semaine. Elles sont pratiquement toujours en rapport avec la technique : la passe, le tir ou des feintes, comme le coup du sombrero."

Les garçons bienvenus

Si le projet a été conçu au départ pour les jeunes filles, les conseils de Keskindokur peuvent servir à tout le monde. "Les garçons sont les bienvenus", confirme l’intéressée. "Ceux qui regardent ma chaîne ne font pas de discrimination. C’est quelque chose qui me tient à cœur. Ils sont reconnaissants de ce que je leur ai appris."

En 2016, Keskindokur est devenue la première femme à enseigner à l’école de football de Barcelone à Istanbul. Elle a ainsi travaillé avec des garçons et des jeunes filles âgés de 8 à 14 ans. L’été dernier, elle a eu l’honneur d’assister et de participer au premier Colloque sur le football féminin de la FIFA à Paris, en marge de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. "C’était un événement historique. Nous avons eu des échanges très importants sur l’évolution du football féminin" résume-t-elle. "Je suis fière d’avoir été invitée et d’apporter de l’espoir à mon pays"

Enseignante-ambassadrice

Sa participation au Mouvement des Fans est une autre source de fierté. "Ça a changé ma vie, en mieux. Je suis en quelque sorte la première ambassadrice de la Turquie. Ça prouve que la FIFA et la communauté mondiale du football se soucient de nous," lance-t-elle. "Mes fans et moi-même, nous en sommes conscients. Aujourd’hui, ma façon d’apprécier le football est différente de ce qu’elle était quand je jouais. J’ai la chance de pouvoir rencontrer beaucoup de monde. Le Mouvement des Fans est une grande famille du football."

Et ensuite ? En plus de sa chaîne YouTube, de ses activités d’enseignante, de la rédaction d’articles de psychologie et de sa participation au Mouvement des Fans, Keskindokur a fondé son propre club en septembre. Sihirli Kramponlar est réservé aux jeunes filles de 8 à 12 ans. L’objectif est d’améliorer leur niveau technique, en s’inspirant des méthodes de Keskindokur. Les premiers entraînements ont eu lieu en novembre.

"Le football est un magnifique langage universel", s’enthousiasme l'intéressée avant de conclure. "On peut communiquer avec des personnes de tous âges, de toutes origines et de différents genres. Il encourage l’esprit d’équipe. Tout ce dont on a besoin, c’est d'un ballon."

Fan Movement

Lire également

Fan Movement

Explorer le sujet

Articles recommandés