Encore quatre places à prendre

Qatar's Marcone Amaral (L) challenges Bahrain's Mohammed al-Tayeb
© AFP

On y voit beaucoup plus clair en Asie au terme de la cinquième et avant-dernière journée des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. L'Australie, l'Iran et l'Irak ont validé leur billet pour le prochain tour, ce qui signifie qu'il ne reste que trois groupes à enjeu, avec au total quatre places à prendre pour la phase ultime du tournoi préliminaire asiatique.

Cette avant-dernière journée a été marquée par l'élimination définitive de la RP Chine, malgré une large victoire 4:0 à Singapour, et par l'étonnant succès du Liban sur la République de Corée (2:1). Ce résultat aurait pu suffire aux Libanais pour s'ouvrir les portes de la phase finale du continent asiatique, mais c'était sans compter sur la victoire du Koweït, qui maintient le suspense dans le Groupe B. FIFA.com revient sur une journée palpitante dans les qualifications asiatiques pour la prochaine édition de l'épreuve reine du football mondial.

L'afficheThaïlande 0:1 Australie
But : Brett Holman 76
*
Battue à la surprise générale à Oman il y a quatre jours, l'Australie n'a pas gambergé longtemps. En Thaïlande, un but signé Brett Holman à moins d'un quart d'heure du terme de la rencontre a permis aux hommes dirigés par Holger Osieck d'enregistrer leur quatrième succès en cinq sorties. Il faut signaler toutefois qu'à Bangkok, les joueurs entraînés par Winfried Schäfer, qui avaient à cœur d'apporter un peu de réconfort à leurs concitoyens frappés par les inondations, ont donné du fil à retordre aux *Socceroos
.

L'ailier droit Suree Sukha a été particulièrement remuant pour les locaux, ratant de peu l'ouverture du score en première période. Dans l'autre camp, si Joshua Kennedy se procurait les meilleures occasions, c'est Holman qui parvenait enfin à trouver le chemin des filets, sur une passe de Brett Emerton. L'Australie est qualifiée. La deuxième place se jouera entre la Thaïlande, l'Arabie Saoudite et Oman, ces deux dernières formations s'étant neutralisées (0:0) à Riyad.

La surpriseLiban 2:1 République de Corée
* Buts : Ali Al Saadi (5'), Abbas Atwi (31' s.p.), pour le Liban ; Koo Ja Cheol (20' s.p.) pour la République de Corée

  • Dans le Groupe B, le Liban a confirmé sa forme éblouissante depuis quelque matches. Devant leur public, les joueurs entraînés par l'Allemand Theo Bucker ont battu la République de Corée 2:1, prenant ainsi une éclatante revanche sur leur défaite 6:0 à Séoul il y a quelques semaines. Bien soutenus par leurs supporters, les Libanais ouvrent le score dès la cinquième minute, le défenseur central Ali Al Saadi surgissant sur un ballon relâché pour le propulser dans la lucarne.

    À la 20ème minute, l'équipe entraînée par Cho Kwang-Rae égalise sur un penalty converti par Koo Ja-Cheol. La joie du milieu de terrain du VfL Wolfsburg sera de courte durée, puisqu'il commettra lui-même la faute, sur Mahmoud el Ali, qui amènera le penalty libanais transformé par Abbas Atwi 11 minutes plus tard. Dès lors, les Guerriers Taeguk se lancent à l'assaut des buts libanais, mais en l'absence de leur buteur attitré Park Chu-Young, ils font preuve de trop de maladresse devant le but adverse pour pouvoir égaliser. Le Liban bat la République de Corée pour la première fois de son histoire.* Les autres matches*
    Dans l'autre rencontre du Groupe B, le Koweït a d'abord été mené avant de s'imposer 2:1 face à une équipe des Emirats Arabes Unis déjà éliminée. Ismail Matar ouvre le score pour les visiteurs en première période mais dès le retour des vestiaires, Fahad Al Enezi remet les pendules à l'heure. Le but de la victoire koweïtienne est marqué contre son camp par Walid Abbas, qui offre ainsi trois points synonymes d'espoir pour Al Azraq. Le scénario de ce soir fait que le Groupe B est le seul, dans ces qualifications asiatiques, où aucun des deux billets qualificatifs pour la phase finale du continent n'est attribué au moment d'aborder la sixième et ultime journée.

    Dans le premier match du Groupe A, le défenseur Zheng Zheng a réussi un doublé, complété par des réalisations de Yu Hai et du capitaine Li Weifeng. À Singapour, la RP Chine a pourtant évolué à dix pendant une bonne partie de la rencontre. Pour continuer d'espérer, la sélection chinoise devait compter sur une défaite de l'Irak en Jordanie. C'est le contraire qui s'est produit, avec un succès 3:1 des Irakiens. La RP Chine est donc définitivement éliminée.

    Dans le Groupe E, l'Iran a continué sur sa lancée en prenant facilement la mesure de l'Indonésie (4:1). Grâce au match nul 0:0 entre le Qatar et Bahreïn à Doha, la Melli est d'ores et déjà qualifiée pour le prochain tour. Qataris et Bahreïnis sont les deux derniers prétendants à la deuxième place. Leur sort se décidera lors de la sixième et dernière journée du troisième tour des qualifications asiatiques pour le Brésil, le 29 février 2012. Bahreïn devra absolument l'emporter à domicile contre l'Indonésie pour se qualifier, en espérant que l'Iran, à Téhéran, batte le Qatar. Car si ce dernier parvenait à prendre un point lors de son dernier déplacement, c'est à lui que reviendrait le deuxième billet de la poule pour la phase finale asiatique.

    Dans le Groupe C le Japon, déjà qualifié, a subi sa première défaite dans cette campagne à Pyongyang contre la RDP Corée, qui de son côté était déjà éliminée. Le seul but de la partie a été inscrit de la tête par Pak Nan Chol, peu de temps après la reprise. Dans l'autre rencontre du groupe, l'Ouzbékistan s'est confortablement imposé sur son terrain contre le Tadjikistan. Les Ouzbeks sont premiers, avec trois points d'avance sur le Japon.

    Le joueur
    Le capitaine libanais Roda Antar a été le rouage essentiel de son équipe lors de l'exploit réussi contre la République de Corée. Impliqué sur le premier but libanais, l'ancien meneur de jeu de Cologne a été le cerveau de l'organisation défensive libanaise pour conserver le score de 2:1 jusqu'au coup de sifflet final.

    La stat 16 - La défaite du Japon 1:0 en RDP Corée est la première des Samouraïs bleus depuis l'arrivée aux commandes d'Alberto Zaccheroni. L'entraîneur italien n'avait en effet pas connu la défaite au cours de ses 16 premières sorties sur le banc nippon.

    Entendu…
    "Nous avons fait un excellent match contre l'Arabie Saoudite, qui jouait devant son public. Grâce à ce match nul, nous sommes toujours en course. Obtenir quatre points contre des équipes comme l'Australie et l'Arabie Saoudite, c'est très encourageant. Et ça arrive au bon moment."- Ali Al Habsi, gardien de but d'Oman
    Les résultats
    15 novembre 2011
    Groupe A : Singapour 0:4 RP Chine, Jordanie 1:3 Irak
    Groupe B : Liban 2:1 République de Corée, Koweït 2:1 Emirats Arabes Unis
    Groupe C : RDP Corée 1:0 Japon, Ouzbékistan 3:0 Tadjikistan
    Groupe D : Thaïlande 0:1 Australie, Arabie Saoudite 0:0 Oman
    Groupe E : Indonésie 1:4 Iran, Qatar 0:0 Bahreïn

Articles recommandés