FIFA Congress

La FIFA et le Centre Nobel pour la Paix lancent la Poignée de main pour la paix

FIFA President Joseph S Blatter watches Bente Erichsen Director of Nobel Peace Centre
© Getty Images

De nombreuses décisions ont été prises lors de la deuxième journée du Congrès de la FIFA 2012 à Budapest ce vendredi 25 mai 2012. La FIFA et le Centre Nobel pour la Paix ont ainsi décidé de la mise en place d'une nouvelle procédure, baptisée "Poignée de main pour la paix".

Ce nouveau protocole prévoit que l'arbitre et les deux capitaines se serrent la main avant le début du match mais aussi qu'ils se retrouvent au coup de sifflet final, afin de conclure la rencontre sur cette fameuse "Poignée de main pour la paix". "Ce partenariat associe deux des plus grandes institutions mondiales", souligne le Président de la FIFA. "La poignée de main pour la paix est une belle initiative. Je crois sincèrement que l'exemple ne devrait pas se limiter aux terrains de football mais s'étendre à toute la société."

La nouvelle procédure s'appliquera lors de l'ensemble des compétitions de la FIFA, notamment la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA qui débutera en décembre, la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013 et la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Ancien international et actuel président de la Fédération zambienne de football, Kalusha Bwalya est monté à la tribune pour soutenir cette initiative. "Grâce à son immense popularité, le football peut contribuer à développer un meilleur état d'esprit. J'espère sincèrement que ce nouveau projet y contribuera. J'en suis même convaincu."

Bente Erichsen s'est également exprimée sur le sujet. La nouvelle directrice déléguée du Centre Nobel pour la Paix a rappelé que les deux organismes partagent de nombreuses valeurs communes. La Norvégienne estime que ce projet "pourrait marquer le début d'une relation étroite, solide et prometteuse pour l'avenir". Et d'ajouter : "J'espère que nous pourrons mettre en place des programmes éducatifs. Je suis sûr que cette association peut s'avérer bénéfique pour le football et contribuer à la promotion du respect. Nous pensons que les symboles ont le pouvoir de changer les mentalités. Cette poignée de main à la fin des matches constitue un excellent exemple pour les plus jeunes".

Explorer le sujet

Articles recommandés